Présentation

Maison d'Ampère - Musée de l'électricité
Pour perpétuer la mémoire d'André-Marie Ampère (1775-1836), la Société des Amis d'Ampère (reconnue d'utilité publique) a été fondée en 1930 sur l'initiative de Paul Janet de l'Académie des Sciences. Les frères Behn, firent l'acquisition du domaine de Poleymieux où André-Marie Ampère passa son enfance et son adolescence. Ils en firent don à la SFE (Association mère de la see), laquelle devait, deux ans plus tard confier le domaine à la Société des Amis d'Ampère. Ce fut le point de départ de l'aménagement des lieux en musée (Voir article paru dans la REE n°7/2002).
 
 

Audioguides à Poleymieux

La Maison d'Ampère - Musée de l'Électricité dispose maintenant d'audioguides français ou anglais.
Ces audioguides donnent les informations nécessaires à la compréhension:
  • de la vie d'André-Marie Ampère
  • de ses expériences qui ont conduit aux lois de l'électromagnétisme
  • de l'histoire de l'électricité
  • des principales découvertes liées à l'électricité et à leur utilisation
46 vitrines, salles ou appareils sont décrits par les audioguides qui ont été totalement financés par le Groupe Régional Rhône-Bourgogne de lasee.

Présentation du musée

Blottie au cœur du Mont d'Or, à environ 20 km au Nord de Lyon, la maison natale d'André-Marie Ampère (domaine de Poleymieux) fut achetée en 1928 par de généreux donateurs américains - les frères Behn - puis remise à la Société Française des Electriciens (SFE, devenue au cours du temps la see).
En 1931 la SFE confie son patrimoine à la Société des Amis d'Ampère elle-même fondée en 1930 pour perpétuer la mémoire de l'illustre savant qualifié de « Newton de l'Electricité » selon Maxwell.
Le visiteur pourra tout d'abord s'attarder sur une peinture de Dufy reproduisant Ampère dans la fresque du Palais de la Découverte. Il découvrira ensuite avec une certaine curiosité un ensemble de meubles, livres, manuscrits, journal intime, ayant appartenu au savant. Il pourra poursuivre en regardant un montage vidéo retraçant avec poésie la vie et l'œuvre de ce mathématicien avéré, physicien et chimiste tout à la fois. Des maquettes rappelant les expériences fondamentales d'électromagnétisme sont à la disposition du public qui aura loisir de s'essayer à la mise en marche et au fonctionnement de certains appareils.
D'autres salles du Domaine, dédiées à l'exposition sont consacrées à l'histoire de l'électricité et à la lumière électrique et proposent de remarquables collections d'objets divers (dont les plus anciens datent de 1837) : moteurs, alternateurs, appareils de mesure électrique, piles de Volta, Machine de Gramme, Galvanomètres.
Le Musée Ampère ajoute à la grande richesse scientifique de l'exposition un double objectif pédagogique : celui de démontrer aux visiteurs - aux jeunes surtout - comment la science, celle de l'électricité, est née et comment elle a lentement progressé à travers les ans. Il apprend ou remet en mémoire le nom de ceux qui, souvent méconnus du public, ont également apporté leur contribution dans les avancées et le développement de la science aux côtés des célèbres savants dont on parle dans les livres scolaires.

Voir la video-visite avant de lui rendre visite sur la route de vos vacances ...

Les premières applications industrielles sont groupées dans quatre salles, ainsi que des appareils de mesure, d'éclairage, de téléphonie, de télégraphie, etc.

Hippolyte Pixii. "Ingénieur en instruments de physique" à Paris, proche d'Ampère, informé des récentes découvertes de Faraday sur l'Induction, imagine et fabrique en 1832, une curieuse machine.

Boussole des Sinus Machine de Pixii
Première machine magnéto-électrique
Salle dite des "3 Ampère" [André-Marie Ampère (1775-1836), son père Jean-Jacques (1733-1793) et son fils Jean-Jacques-Antoine (1800-1864)], où sont présentés des documents sur la vie d'Ampère. Une bibliothèque groupe des ouvrages scientifiques et philosophiques de l'époque d'Ampère.  
"L'électricité et le magnétisme"
par MM. Ampère et Babinet
L'électricité avant Ampère est aussi représentée par une collection exceptionnelle d'appareils du XVIIIe siècle.
Machine de Ramsden Machine Hydro-électrique d'Armstrong (1840)
(dépôt du musée des Arts et Métiers à Paris).
Soutenez votre Musée 
EDF a longtemps subventionné le musée. Depuis 2000, privé de cette aide, l'équilibre des comptes est une difficile opération.
C'est pourquoi la Société des Amis d'Ampère lance un appel à des membres bienfaiteurs de tous horizons (institutions régionales et nationales, entreprises ou tout simplement particuliers) souhaitant soutenir par leur adhésion la pérennité du musée. 
Pour ce faire, vous pouvez adresser un chèque libellé à l'ordre de STE AMIS D'AMPERE d'un montant de 40 euros à l'adresse postale suivante: 
Trésorerie de la Société des Amis d'Ampère 
16 avenue du Général Brosset 
69160 Tassin la Demi-Lune
 
Groupes / audience: