A propos

Les évolutions technologiques possibles relatives aux nanotechnologies et à la supraconductivité alimentent régulièrement les articles de tous ceux qui s’essayent à un exercice prospectif sur nos sociétés de demain. Entre rêve et fantasme, il est des réalités prometteuses et hors des laboratoires, des perspectives industrielles sérieuses sont envisageables. Le Club Systèmes Electriques se propose d’aborder ces thématiques au travers de l’intervention d’acteurs incontournables de ces domaines.

La supraconductivité est une industrie de niche là où elle est incontournable. Pascal Tixador, de l’INP-Grenoble nous rappellera ce qu’il en est. Cette absence d’effet Joule n’apparaît qu’en dessous la température critique, très basse pour les supraconducteurs industriels (NbTi, Nb 3 Sn). Le verrou de la cryogénie pour dépasser ces marchés de niche a été levé avec la découverte des supraconducteurs « haut Tc ».
Les difficultés pour mettre ces matériaux sous forme de conducteurs ont freiné les développements, mais les conducteurs YBCO commencent à changer la donne. Ils ouvrent la voie à des fonctionnalités nouvelles ou des conditions opérationnelles nettement améliorées. Ils répondent ainsi en particulier aux nouvelles demandes en termes de qualité et sécurité des réseaux.
Christian-Eric Bruzec de Nexans, nous exposera le cheminement industriel de la supraconductivité et son expérience dans ce domaine. A la fin des années 1990, la fabrication en quantité suffisante de fils supraconducteurs dits à « haute température critique » a ouvert des perspectives d’application dans les réseaux électriques. Bien que nécessitant un refroidissement cryogénique, cette découverte a été une révolution pour l’industrie de l’électrotechnique grâce à l’utilisation de l’azote liquide, fluide cryogénique largement répandu, neutre pour l’environnement et peu onéreux. De nombreux travaux scientifiques et industriels ont permis de concevoir puis de fabriquer les constituants de câbles supraconducteurs pour le transport d’électricité mais aussi pour des limiteurs de courant. L’intervention fera un point sur les dernières avancées dans ce domaine. 


PROGRAMME

17h30 - Accueil & remise des badges

17h45 -Accueil,  Hervé LAFFAYE , Président du Club Système Electrique (SE) de la SEE, Directeur des Opérations de RTE

18h00 - Supraconductivité pour systèmes électriques , Pascal TIXADOR , Professeur Grenoble-INP Laboratoires Institut Néel et G2Elab

18h30 - Les supraconducteurs dans les réseaux électriques : Une application émergenteChristian-Eric BRUZEK, Chef de Projet, Nexans France

19h00 - Le Nano - une opportunité pour le transport d'énergie de demain ?Lucia ReiningDirectrice de recherche au CNRS, Vice-Présidente de l'ETSF, Christine Giorgetti, Chargée de recherche au CNRS, Laboratoire des Solides Irradiés (CNRS - CEA - Ecole Polytechnique) Palaiseau & European Theoretical Spectroscopy Facility (ETSF)

19h30 - Discussion, Animation, Hervé LAFFAYE & Conclusions

20h00 - Pot de l'amitié


TARIFS & INSCRIPTION

DROITS D’INSCRIPTION

comprenant l'accès à la soirée débat, les présentations & le cocktail

TARIFS EN EUROS TTC

TVA 19,6% comprise

Membre SEE, IEEE (& autres personnes retraitées)

 90,00 € (30,00 €)

Non membre

130,00 €

Etudiant ou Thésard

 25,00 € ou 0,00 € (*)

(*) Accès gratuit pour étudiant membre SEE ou accompagné par un participant payant dans les limites du quota disponible à cet effet

 

Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées. 

Hervé Laffaye 
Président du Club "Systèmes électriques" de la SEE 
Directeur des Opérations de RTE

Sébastien Henry 
Président de la Section France de l'IEEE - PES 
Chef du Département Expertise du Système (DES) de la R&D-Innovation de RTE


Sponsors et organisateurs

Documents

XLS

Détails de l'article SEE_ClubSE_Supraconductivité_et_nanotechnologies_pour_les_systèmes_électriques_19062012.zip

Lieu

Paris, RTE Tour Initiale -

RTE - Tour Initiale
1, terrasse Bellini 
Paris -  La Défense