Communiqués

2017

This Special Issue "Differential Geometrical Theor y of Statistics" collates selected invited and contributed talks presented during the conference GSI'15 on "Geometric Science of Information" which was held at the Ecole Polytechnique, Paris-Saclay Campus, France, in October 2015 (Conference web site: http://www.see.asso.fr/gsi2015).
www.mdpi.com/journal/entropy/special_issues/entropy-statistics
ISBN 978-3-03842-424-6 (print) • ISBN 978-3-03842-425-3 (electronic)
 


Dans son numéro de décembre 2016, la REE, principale publication de la SEE, publie un  dossier sur les enjeux d’un développement massif des EnR (énergies renouvelables), notamment intermittentes (éolien, photovoltaïque), dans le système électrique du futur.

Ce dossier est le résultat d’un travail important mené dans  le cadre de son club technique « Systèmes électriques » auquel participent de nombreux experts d’horizons divers.

La question de l’insertion massive des EnR dans les réseaux électriques est d’une actualité forte. La production d’origine renouvelable représente aujourd’hui 1/3 de la production d’électricité en Europe, dont 10 % d’éolien et de solaire. La Commission européenne dans le « winter package » publié en novembre 2016  affiche l’ambition  d’atteindre 50 % d’EnR dans la production d’électricité en 2030 et 100 % d’énergie sans émission de CO2  à l’horizon 2050. Cependant, la possibilité d’aller au-delà d’un certain seuil fait débat, compte tenu notamment de l’intermittence de la plupart des EnR. Le dossier de la REE aborde la question sans a priori politique en se projetant au niveau européen et en donnant un coup de projecteur particulier sur l’analyse du scénario haut de la roadmap européenne à l’horizon 2030 avec une hypothèse à 60 % d’EnR, dont 40 % d’éolien et de solaire.

Les différentes contributions rassemblées, dont deux en provenance d’Irlande et du Danemark, montrent que la problématique ne se limite pas à la gestion de l’intermittence. Il faut en effet tenir compte de l’exposition plus importante du réseau aux conditions climatiques et de la diminution  de l’inertie sur les réseaux qu’entraine le retrait progressif des machines tournantes. Plus généralement, le développement massif de l’électronique de puissance dans les réseaux du futur a pour effet de découpler les unités de production des besoins du système électrique, en modifiant le fonctionnement des protections et en injectant des harmoniques qui peuvent devenir préjudiciables à la qualité de l’électricité.  

Des solutions existent mais elles ne sauraient se limiter au stockage qui n’apparaît pas aujourd’hui comme le moyen le plus économique pour gérer l’intermittence. C’est la gestion de tout le système électrique qu’il faut progressivement repenser pour assurer en permanence l’équilibre des réseaux et la stabilité de la fréquence. Les études montrent également que le  backup thermique conservera un rôle clé pour assurer la sécurité d’alimentation. Avec 60 % d’EnR, dont 40 % d’éolien et de solaire, 500 GW de capacité de production conventionnelle resteraient nécessaires en Europe selon les experts d’EDF R&D ayant travaillé sur le dossier.

 

Le dossier est accessible en ligne ou sur le site de la SEE - REE

 

Renseignements : 

Jacques Horvilleur

Contact

01 56 90 37 09



The journal Information Geometry has taken up the challenge of how to think about and to look at mathematical science.
In principle, Information Geometry can connect various branches of mathematical sciences to allow for uncertainty from geometric thinking. There is still great potential for exploring new paradigms to break through conventional notions. The journal will publish papers on such research along with those on application of information geometry, broadly construed, emphasizing both theoretical and computational aspects. 
Topics of interests will include, but not be limited to, the Fisher–Rao metric, dual connections, divergence functions, entropy/cross-entropy, Hessian geometry, exponential/mixture geodesics and projections, Q-statistics, quantum statistical inference and computation, computational information geometry, algebraic statistics, optimal transportation problems, deep neural networks, and related topics. 
The authors and audience of the journal will be interdisciplinary, coming from mathematics, statistics, machine learning, statistical and quantum physics, information theory, control theory, neural computation, complex networks, cognitive science, and allied disciplines.
Annonce lancement Journal SPRINGER
Annonce lancement Journal SPRINGER "Information Geometry"

2016

Communiqué de presse : Les Grands Prix SEE 2016

La cérémonie des Grands Prix de la SEE s’est tenue le lundi 5 décembre 2016 au siège de l’association, 17 rue de l’amiral Hamelin 75016 Paris, sous la présidence de François Gerin, président de la SEE et de François Le Chevalier, président du Comité des Distinctions et des Grades.

Les lauréats 2016

Le grade de Senior

est conféré par la SEE en reconnaissance de plus de 10 ans de travaux et publications marquants dans les domaines d’activité de la SEE. Les lauréats 2016 sont :
  • Walter ARNAUD (DGA)
  • Sébastien DENNETIERE (RTE)
  • Cyrille ENDERLI (Thales Systèmes Aéroportés)
  • Alain FILIPOWICZ (Continental Digital Services France)
  • Azeddine GATI (Orange Labs)
  • Monique LE STUM (RTE), Ludovic LUPINSKI (Thales)
  • Pascal PAGANI (Institut Mines Telecom)
  • Laurent SAVY (ONERA)

 

Le grade d’Emérite

est la plus haute distinction conférée par la SEE. Elle est décernée à certains membres Sénior dont l’œuvre, les créations et les travaux ont été remarqués dans les domaines d’activité de la SEE.
  • Yves BLANCHARD (ONERA, THALES et historien du Radar)   « Pour ses contributions au développement de nouveaux systèmes radar, et ses apports à la recherche historique sur les origines et l’évolution de la détection électromagnétique »
  • Jacques PALICOT (SUPELEC, Cognitive Radio) « Pour ses contributions décisives aux nouveaux concepts de radiocommunications, en particulier dans le domaine de la radio logicielle »
  • Paul PENSERINI (RTE)   « Pour avoir fortement contribué aux travaux de recherche et à la mise en œuvre de nouvelles technologies pour le transport d’électricité, en particulier les câbles extrudés »

 

La médaille Ampère,

frappée à l'effigie d'André-Marie Ampère,  honore un membre de la SEE qui a participé aux grandes orientations de l'association et à leur mise en œuvre et qui a contribué à la mise en valeur et au rayonnement de la SEE dans son ensemble.

La médaille a été décernée à Erich SPITZ, membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie des Technologies, « pour l'ensemble de son apport scientifique et organisationnel à notre société »

 

Le prix Thévenin 

a été créé en 2005 pour récompenser un président de club technique ou de groupe régional en fin de mandat. Il distingue aujourd’hui plus largement les services méritoires rendus à la SEE.

Il a été remis à André Gromier (General Electric Energy Transmission & Distribution) et Patrick Leclerc (RTE)  «  pour leurs actions dynamiques et réussies à la présidence de la Région Rhône-Bourgogne ainsi que pour le Congrès Matpost. »

 

Le prix SEE-IEEE Brillouin-Glavieux 

est attribué à un scientifique ou à un ingénieur œuvrant dans les domaines œuvrant dans les domaines de la physique des matériaux et des composants, optique, électronique et  électrotechnique.

Il a été décerné à Etienne PERRET   Institut Polytechnique de Grenoble, Laboratoire de Conception et d'Intégration des Systèmes, Institut Universitaire de France  «For his outstanding achievement in the identification of an object in an unknown environment using a chipless label or tag”

 

Le grand Prix de l'Électronique Général Ferrié 

récompense chaque année un(e) technicien(ne) ayant réalisé des travaux contribuant d'une importante manière aux progrès de la radioélectricité, de l'électronique et de ses applications.

Le Grand Prix a été décerné à Lilian BOSSUET Laboratoire Hubert Curien, URM CNRS 5516, Telecom Saint-Etienne, Université Jean Monnet Pour ses travaux « Lutte contre la contrefaçon de composants électroniques »

 

La médaille André Blondel

récompense des scientifiques universitaires ou industriels, français ou étrangers, pour des travaux remarquables contribuant aux progrès de la science et des industries électriques et électroniques.

Elle a été remise à Samson LASAULCE, Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire des Signaux et Systèmes, CentraleSupélec, «Pour l’ensemble de ses travaux sur la théorie des jeux et leur application aux réseaux de communication sans fil»

 

Le trophée Jeunes Ile-de-France André Blanc-Lapierre

a été remis à Assia BENBIHI, Telecom SudParis, en stage à Thales Communication & Security pour son projet de fin d’études intitulé : « Conception d'un framework pour la recherche sur données chifrées »

 

Le prix national André Blanc-Lapierre

a été attribué à Guillaume PELLECUER Faculté des sciences de Montpellier – Université de Montpellier, en stage à Institut d’électronique et des systèmes – Montpellier  pour son projet de fin d’études intitulé : «Mesure de durée de vie de modules de puissance à IGBT»

Enfin l’Assemblée a bénéficié d’une conférence spéciale d’Yves BLANCHARD (ONERA, THALES et historien du radar sur « Innovation et ruptures technologiques : quelques leçons d’histoire ».

Communiqué Grands Prix SEE 2016
Communiqué Grands Prix SEE 2016

Le Livre Blanc sur la cybersécurité des REI est maintenant disponible.
Il s'agit d'un supplément au numéro REE 2015-3.
Il est en téléchargement libre aux visiteurs connectés. La création d'un compte ne prend que quelques minutes
 
 


IFIP France
L’informatique française se regroupe afin de faire face aux défis internationaux. La SIF devient le représentant de la France auprès de la société savante internationale IFIP.
L’informatique, au niveau mondial, est organisée autour de grandes structures qui regroupent entreprises, organismes de recherche, universités et sont régulièrement associées à des questions de normalisation, d’organisation du débat scientifique, de formation. Y être représenté est fondamental pour un pays comme la France.
Afin de mieux assurer la présence de la France, cinq organisations* se sont regroupées dans un consortium et ont demandé à la Société informatique de France de les représenter au sein de l’International Federation for Information Processing (IFIP), l’une des principales sociétés savantes internationales dans le domaine de l’informatique et des sciences de l’information et de la communication, créée en 1960 sous l’égide de l’UNESCO.
 
* CNRS, IMT (Institut Mines-Télécom), Inria, SEE (Société de l’Electricité, de l’Electronique et des TIC) et SIF (Société informatique de France)
Pour en savoir plus, lire le communiqué IFIP France joint.
160203-communique_ifip_france.pdf
160203-communique_ifip_france.pdf

L’Onera accueillait  la 5° édition de ces journées pilotées par le groupe régional Midi-Pyrénées en liaison avec le club technique RSSR.
Depuis leur création en 2006 ces journées sont traditionnellement séparées en une partie classifiée pour un public principalement étatique et industriel traitant des problèmes de guerre électronique dans lesquels l’électromagnétisme tient une place prépondérante, et une partie ouverte à laquelle participent également des représentants des milieux académiques, qui traite de méthodes et d’outils de simulation numérique ou de caractérisation expérimentale.
La première journée, introduite par le « responsable métier Guerre Electronique » de la DGA et par une vision prospective de Thales sur les possibilités offertes par la mise en réseau des capteurs, comportait 13 présentations orales réparties en 4 sessions consacrées aux agressions électromagnétiques, à la compatibilité radioélectrique, aux signatures radar, aux techniques de localisation d’émetteurs.
La seconde journée rendait tout d’abord hommage à James Clerk Maxwell à l’occasion du 150° anniversaire des équations fondatrices de l’électromagnétisme à travers une biographie illustrée par Jean-Louis Guiraud, professeur émérite à l’ISAE, suivie de 6 présentations orales mettant en lumière des percées récentes et particulièrement significatives en algorithmie pour la résolution numérique de ces équations.
Une quinzaine de présentations affichées brièvement  introduites oralement en session plénière mettaient ensuite en valeur des outils numériques spécifiques, ainsi que certains développements de technologies et de méthodes instrumentales. Une session de 4 présentations orales était ensuite dédiée à des questions relatives à la conception et la caractérisation d’antennes, avant que Philippe Pouliguen, responsable du domaine Ondes à la Mission pour la Recherche et l’Innovation Scientifique ne conclue ces journées en exposant  les orientations et priorités de la DGA dans ce domaine.
Les 135 participants ont apprécié que la quarantaine d’exposés annoncés aient été effectivement  présentés, grâce à l’efficacité du comité de programme en charge d’identifier les bons sujets, et de sélectionner et motiver les intervenants. Un défi que devront relever les membres du comité de programme de la prochaine édition que l’on envisage pour l’automne 2017 !
Florent Christophe


2015

La SEE, Société citoyenne qui œuvre au rapprochement des communautés scientifiques du monde de l'Electricité, del'Electronique et des TIC dans les pays francophones et au-delà et qui compte dans ses rangs des membres de toutes nationalités, opinions ou confessions, s'incline devant les victimes des lâches attentats qui ont endeuillé Paris dans la soirée du Vendredi 13 novembre et s'associe au deuil national décrété par le gouvernement français.


Communiqué de presse : (GSI2015) GSI2015 registration is open!
GSI2015

As for GSI’13, the objective of this SEE Conference GSI’15, hosted by Ecole Polytechnique, is to bring together pure/applied mathematicians and engineers, with common interest for Geometric tools and their applications for Information analysis.

It emphasizes an active participation of young researchers to discuss emerging areas of collaborative research on “Information Geometry Manifolds and Their Advanced Applications”.
Current and ongoing uses of Information Geometry Manifolds in applied mathematics are the following: Advanced Signal/Image/Video Processing, Complex Data Modeling and Analysis, Information Ranking and Retrieval, Coding, Cognitive Systems, Optimal Control, Statistics on Manifolds, Machine Learning, Speech/sound recognition, natural language treatment, etc., which are also substantially relevant for industry.
 
Latest conference information and registration at www.gsi2015.org/


2014

Communiqué de presse : CONFERENCE RADAR 2014 -Lille

2014 International Radar Conference 13 - 17 October 2014, Lille - France
LAST DAY TO BENEFIT FROM THE EARLY BIRD RATES

Dear colleague,

On behalf of both organizing and program committees, it is a great pleasure to send you a reminder for registration to RADAR 2014.
The 2014 International Conference on Radar “Catching the invisible” will take place in Lille, France. We have selected a venue that guarantees a successful technical conference amid the culture and scenery of this unique region of France. Lille is located at crossroads of UK, Germany, Belgium, France and is easy reachable from outside of Europe.

The conference is organized as part of the international relationship set up between the Institution of Engineering and Technology - IET, the Institute of Electrical and Electronics Engineers - IEEE, the Chinese Institute of Electronics - CIE, the Institution of Engineers Australia - IEAust and the SEE.

More than 255 published papers from 33 countries testify the world wide interest of the Radar community. Our technical program is rich (available on www.radar2014.org ), including a keynote session, 7 special sessions on selected topics, 27 oral and 3 poster sessions. The program also includes a young author’s paper competition. Besides this 3-days comprehensive program, a tutorial program is also proposed.

We encourage you to visit the conference website for any further information and registration for this great event !  www.radar2014.org
We look forward to welcoming you in Lille in October!

With our best regards,

RADAR 2014 Registration office
SEE 17 rue de l'amiral Hamelin
75783 Paris cedex 16

Please disregard this message if already registered to RADAR 2014 and excuse multiple reception.



Let us remind you that the early registration deadline of Next-GWiN 2014 (3rd International Workshop on Next Generation Green Wireless Networks, http://www.next-gwin.org/) is approaching, with only week left ahead.

We strongly expect you to make your registration as soon as possible, before the early registration deadline (25 August, 2014).

More importantly, we would like to strengthen that this Next-GWiN 2014 could also be considered as an “Autumn School”, which is very suitable for junior researchers from around the world.

Especially, in order to encourage various Ph.D students, Master students and Engineering students to get valuable training from this “Autumn School”, we want to point out that for all students attending this event they could get 2 ECTS credits.

"European Credit Transfer and Accumulation System (ECTS) is an international standard for comparing the study attainment and performance of students of higher education across the European Union and other collaborating European countries. Two (2) ECTS credits will be awarded by this event’s organizer (i.e., SUPELEC, France) to students provided that they actually attended this event (they will need to sign the attendance list provided by the SUPELEC organization on every day). 

In order to receive the 2 ECTS credits, besides the everyday attendance, each student have to pass a test. The test consist in writing a report (at least 4 pages including your Name and Surname and your institution information) where he/she expose his/her synthesis on topics presented during the School/Workshop days (you can focus your report on selected topics) and explain how it can help you in your own research by exposing some potential new contributions. This report must be submitted to the event organizers within 7 working days after the event".

 

We are looking forward to seeing you all at the Next-GWiN 2014 in Rennes (France)!

 

Best regards,

 

Jacques Palicot & Honggang Zhang



MM. Frédéric Guir, Président d’Eurosae et François Gerin, Président de la SEE, ont signé le 14 Mai 2014, un accord de partenariat associant les deux organismes dans le montage en commun de sessions de formation continue.

Cette coopération couvrira des sessions inter-entreprises dans le domaine de l’Electronique, notamment dans les secteurs de l’Energie, de l’Aéronautique et de la Défense, pour lesquels la combinaison des compétences Eurosae et SEE apportera une meilleure offre au bénéfice des clients des deux institutions.
Par cet accord, Eurosae et la SEE entendent se renforcer sur ces domaines et prévoient, dans un premier temps, de lancer des sessions sur les thèmes de la guerre électronique, des énergies renouvelables et de l’ingénierie des systèmes embarqués.
Frédéric Guir : « Je me réjouis de cet accord gagnant gagnant, et qui répond à la volonté d’Eurosae de développer son offre dans les domaines adressés par la SEE. Ce partenariat permettra à nos clients de bénéficier des experts reconnus de la SEE comme formateurs et de pouvoir apporter ses compétences aux entreprises membres de ce réseau ».
François Gerin : « Cet accord concrétise la volonté de la SEE de valoriser l’importante expertise contenue dans ses clubs techniques et groupes régionaux et de participer activement à la diffusion de la connaissance scientifique et technique, en particulier au sein des entreprises, qui est une des missions essentielles prévues dans ses statuts ».
Cette coopération prendra la forme d’une documentation commune de formations inter-entreprises sur les thèmes identifiés et répondant aux besoins de leurs clients.

à propos d’EUROSAE

Afficher EUROSAE_1.jpg dans le diaporama

Eurosae est un organisme de formation continue, filiale de deux grandes écoles sous la tutelle du Ministère de la Défense (DGA), l’ ENSTA ParisTech et l’ISAE (Fusion de SUPAERO et ENSICA).
EUROSAE délivre à des ingénieurs et cadres, une formation ciblée de haut niveau, de courte durée dans les secteurs de l’Aéronautique, du Spatial, de la Sécurité et de la Défense.
Eurosae : 33, Boulevard du Colonel Avia 75015 Paris
Contact presse : Elisabeth Valensi

à propos de la SEE


La SEE, Société de l'Electricité, de l'Electronique et des TIC, est une association scientifique et technique, sans but lucratif, reconnue d’intérêt public, opérant en France, et par extension dans les pays francophones. Elle a pour objectif le rassemblement de la communauté des personnes physiques et morales concernées par les sciences et techniques dans les domaines de l’énergie, de l’électronique, des sciences et techniques de l'information et de la communication, de l’aérospatial, de l’automatique et du transport.
SEE : 17, rue de l’Amiral Hamelin 75783 Paris Cedex 16
Contact presse : Alain Brenac



2013

Communiqué de presse : Nominés au prix Jean Jerphagnon
Prix Jerphagnon
Sébastien Chenais et Sébastien Forget (Université Paris 13), Sébastien Février (Université de Limoges), Philippe Leproux (Université de Limoges), Arnaud Royon (Argolight), Uli Schmidhammer (Université Paris Sud) et Nicolas Treps (Université Pierre et Marie Curie) sont les porteurs des six projets nominés, en 2013, au Prix Jean Jerphagnon.

Paris, le 14 novembre 2013 - Le comité d’organisation du Prix Jean Jerphagnon dont fait partie la SEE, présidé par Jean-Luc Beylat, Président de Systematic Paris-Region et Président d'Alcatel-Lucent Bell Labs France, annonce le nom des sept porteurs des six projets nominés de l’édition 2013. Le projet lauréat 2013 recevra un chèque de 10 000€ et sera assisté sous forme de conseils dans la mise en œuvre de son projet par le comité d’organisation du Prix Jean Jerphagnon. Chacun des projets nominés recevra un chèque de 1 000€.

Le Prix Jean Jerphagnon 2013, prix de l’excellence scientifique au cœur de l’entreprenariat est attribué chaque année à un chercheur ou ingénieur reconnu internationalement et proposant un projet innovant comportant au moins un élément d’optique ou de photonique. Parmi les nombreux critères de sélection, la valeur scientifique, le fort potentiel industriel et les qualités sociétales et économiques présumées, pour les applications envisagées, sont rigoureusement étudiés.*

Le jury du Prix Jean Jerphagnon regroupe des acteurs connus de l’optique-photonique et des personnalités marquantes du monde de l’innovation tant scientifique qu’entrepreneurial. Le Jury est présidé cette année par Alain Aspect, Directeur de Recherche au CNRS (Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique Graduate School), et co-présidé par Thierry Georges, entrepreneur et PDG de Oxxius.

Michel Mariton, Président d’Horiba Jobin Yvon remettra le prix Jean Jerphagnon le 28 novembre, à 11h30, dans le cadre du Forum de l’optique qui se déroulera à l’Institut d’Optique Graduate School, à Palaiseau. Le prix 2013 sera remis à la suite d’un Rendez-vous Opticsvalley sur le thème « Quelles utilisations pour les drones ? ». Inscription en ligne sur www.prixjeanjerphagnon.org

A propos du Prix Jean Jerphagnon

Conçu pour honorer la mémoire de Jean Jerphagnon qui fut un acteur important des communications en fibre optique, ce prix est destiné à promouvoir l’innovation technologique et la diffusion de l’optique-photonique dans tout domaine d’application. Attribué à un entrepreneur, à un ingénieur ou à un chercheur, le Prix Jean Jerphagnon récompense un projet véritablement innovant, à fort potentiel industriel ou à grande valeur scientifique, et marquant une étape dans la carrière du candidat.

 

Les partenaires du prix Jean Jerphagnon : Académie des Technologies, Alcatel-Lucent, CNOP, CNRS, F2S, Fondation Télécom, Orange, Pôle Images et Réseaux, Opticsvalley, Pôle Route des lasers, Pôle Systematic Paris-Région, Thales, SEE, SFP et SFO.

 

Pour en savoir plus : www.prixjeanjerphagnon.org

 



Musée Ampère
Mardi 29 octobre 2013, à  Poleymieux au Mont d’Or, Monsieur Marco Marchetti, représentant  le Ministère de la Culture et de la Communication, accompagné de Monsieur Lionel Bergatto de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Rhône-Alpes, est venu décerner officiellement le label  national « Maisons des Illustres »  à la Maison d’Ampère dont la Société des Electriciens et Electroniciens représentée par son Président, M. François Gerin, est propriétaire.
La présidente de la Société des Amis d’Ampère, gestionnaire de cette maison, Madame Geneviève Comte-Bellot, a découvert  la plaque  « Maisons des Illustres » en présence de nombreuses personnalités dont Madame  Corinne Cardona, maire de Poleymieux, fidèle soutien du musée.
La Maison d’Ampère est le 15° lauréat en Rhône Alpes de cette distinction dédiée aux maisons gardiennes de la mémoire de femmes ou d’hommes célèbres  et ouvertes au public.
Le label reconnait la mission de la Maison d’Ampère-Musée de l’Electricité, perpétuer la mémoire du savant, père de l’électrodynamique, et qui a donné son nom à l’unité internationale de l’intensité du courant électrique. 
Sur la plaque "Maisons des Illustres" il est inscrit : André-Marie Ampère, 1775-1836, Physicien, Le Fondateur de l'Electrodynamique, passa ici toute sa jeunesse.


La SEE et l’Institut Mines-Télécom s’associent dans le but de développer l’esprit d’innovation chez les étudiants ingénieurs.

Grâce à la convention signée par les deux partenaires le jeudi 26 septembre, la SEE (Société de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication) met à disposition des Grandes Écoles de l’Institut Mines-Télécom, les dossiers scientifiques et techniques récents de la Revue de l’Electricité et de l’Electronique (REE) pour diffusion à leurs étudiants.

MM. Jeanneret (IMT) et Gerin (SEE) signent la convention le 26 septembre 2013

Pour Jean-Claude Jeanneret, directeur général de l’Institut Mines-Télécom, « nous devons permettre à l’ensemble des élèves ingénieurs de nos écoles d’accéder à toute l’information scientifique et technologique pouvant leur permettre de comprendre les grands sujets de notre temps. Cela vient en complément des enseignements reçus et de toutes les initiatives pédagogiques que nous pouvons prendre. Cette convention avec la SEE nous permet d’aller dans ce sens. »

Pour François Gerin, président de la SEE, « en mettant ses dossiers techniques à la disposition de futurs ingénieurs, la SEE remplit pleinement sa mission consistant à diffuser largement les connaissances de son secteur de compétences tout en contribuant à consolider la communauté qu'elle représente en invitant les jeunes générations de scientifiques à rejoindre leurs aînés."

 

Exemples de dossiers récents mis à disposition :
- Le stockage de l’énergie
- Internet du futur
- Radio logicielle, radio cognitive
- Les énergies marines renouvelables : énergies de demain ?
- Les rayonnements électromagnétiques et la santé
- Les technologies nouvelles de l’éclairage : leur impact sur l’environnement et la santé
- Les atomes froids

Ces documents seront mis à disposition des étudiants au format PDF via les médiathèques.

A propos de l’Institut Mines-Télécom (www.mines-telecom.fr)
L'Institut Mines-Télécom est un établissement public dédié à l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation dans les domaines de l'ingénierie et du numérique. Il est composé des 10 grandes écoles Mines et Télécom sous tutelle du ministre du redressement productif, 2 écoles filiales et compte 2 partenaires stratégiques et un réseau de 11 écoles associées.
L'Institut Mines-Télécom est reconnu au niveau national et international pour l'excellence de ses formations d'ingénieurs, managers et docteurs, ses travaux de recherche et son activité en matière d'innovation.
L'Institut Mines-Télécom est membre des alliances nationales de programmation de la recherche Allistene, Aviesan et Athena. Il entretient des relations étroites avec le monde économique et dispose de deux Instituts Carnot. Chaque année une centaine de start-up sortent de ses incubateurs.

A propos de la SEE (www.see.asso.fr)
La SEE, Société de l'Electricité, de l'Electronique et des TIC, est une association scientifique et technique, sans but lucratif, reconnue d’intérêt public, opérant en France, et par extension dans les pays francophones. Elle a pour objectif le rassemblement de la communauté des personnes physiques et morales concernées par les sciences et techniques, orientées vers le progrès des théories, des pratiques et des applications dans les domaines de l’énergie, de l’électronique, des sciences et techniques de l'information et de la communication, de l’aérospatial, de l’automatique, du transport, et des applications biomédicales.



François Gerin, 64 ans, X – Mines, INSEAD AMP, lauréat de la Fondation Nationale Entreprise et Performance, vient d’être élu Président de la SEE succédant à Paul Friedel, Président de la SEE depuis juin 2008, nommé Président d’honneur de la SEE, en référence aux services éminents rendus durant ses mandats successifs.

François Gerin est Directeur Général adjoint de Siemens SAS depuis le 1er octobre 1995. Il y a dirigé, de 1991 à 1998, l’ensemble des activités de télécommunications du groupe Siemens en France.

Au sein de la Direction Générale, il développe les synergies de ventes entre entités du groupe, et anime l’Initiative Service qui vise à renforcer les activités dans ce domaine. Il coordonne également les activités d’innovation des sociétés du groupe en France, avec ses partenaires, notamment dans les projets pour l’innovation industrielle et avec les pôles de compétitivité.

Par ailleurs il préside le Conseil d’Administration de l’Ecole des Mines de Saint Etienne depuis septembre 2002, après avoir présidé celui de l’Ecole des Mines d’Alès depuis 1997. Il avait également siégé aux conseils des Ecoles des Télécommunications (ENIC et Télécom Bretagne), ainsi que de la Fondation Louis Leprince-Ringuet, et de la Fondation Télécoms qui l’a remplacée, jusqu’en 2011.

François Gerin avait été précédemment Directeur des activités audiovisuelles puis des services de Télécommunications du groupe Lyonnaise des Eaux.

Auparavant, il avait été Directeur de la Délégation aux vidéocommunications auprès du Directeur général des télécommunications, et Directeur de l’opération Biarritz Fibre optique de France Télécom.

François Gerin est Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

La SEE, société savante française fondée en 1883, forte de 3 000 membres, couvre les secteurs de l’Electricité, de l’Electronique et des Technologies de l’information et de la Communication. Elle a pour vocation de favoriser et de promouvoir le progrès dans les domaines : Energie, Télécoms, Signal, Composants, Automatique, Informatique.

La SEE fédère un vaste réseau d’experts universitaires et industriels en faveur des avancées scientifiques et technologiques.

La SEE récompense les contributeurs éminents au progrès des sciences et technologies dans ses domaines.

La SEE favorise le partage du savoir, et contribue aux débats sur des problèmes de société en éditant des revues scientifiques et ouvrages thématiques.

Le SEE contribue à l’évènementiel scientifique en France en s’appuyant sur ses Clubs techniques et ses Groupes régionaux.

cp_nomination_f_gerin_see.pdf
cp_nomination_f_gerin_see.pdf

GSI’13 - GEOMETRIC SCIENCE OF INFORMATION

Ecole des Mines, Paris

28th – 30th August 2013

 

   With support of SMF (Société Mathématique de France), the objective of SEE Conference GSI’13 “GEOMETRIC SCIENCE OF INFORMATION” (www.gsi2013.org) hosted by MINES ParisTech, is to bring together pure/applied mathematicians and engineers, with common interest for Geometric tools and their applications for Information analysis, with active participation of young researchers for deliberating emerging areas of collaborative research on “Information Geometry Manifolds and Their Advanced Applications”.

   Current and ongoing uses of Information Geometry Manifolds in applied mathematics are the following: Advanced Signal/Image/Video Processing, Complex Data Modeling and Analysis, Information Ranking and Retrieval, Coding, Cognitive Systems, Optimal Control, Statistics on Manifolds, Machine Learning, Speech/sound recognition, natural language treatment, etc., which are also substantially relevant for the industry.

The Workshop will be therefore being held in areas of priority/focused themes and topics of mutual interest with a mandate for:

  • Provide an overview on the most recent state-of-the-art
  • Exchange of mathematical information/knowledge/expertise in the area
  • Identification of research areas/applications for future collaboration
  • Identification of academic & industry labs expertise for further collaboration

This conference will be an interdisciplinary event and will federate skills from Geometry, Probability and Information Theory to address the following topics among others:

  • Computational Information Geometry
  • Hessian/Symplectic Information Geometry
  • Optimization on Matrix Manifolds
  • Probability on Manifolds
  • Optimal Transport Geometry
  • Divergence Geometry & Ancillarity
  • Machine/Manifold/Topology Learning
  • Tensor-Valued Mathematical Morphology
  • Differential Geometry in Signal Processing
  • Geometry of Audio Processing
  • Geometric Inverse Problems
  • Shape Spaces: Geometry and Statistic
  • Geometry of Shape Variability
  • Relational Metric
  • Discrete Metric Spaces

Other sessions, including Poster sessions will be organized after selection of all submitted papers.                                             

Invited talks will be scheduled with 3 Keynote speakers that will be invited for plenary sessions:

·         Yann OLLIVIER (Paris-Sud Univ.): “Information-geometric optimization: The interest of information theory for discrete and continuous optimization”

·         Hirohiko SHIMA (Yamaguchi Univ.): “Geometry of Hessian Structures” dedicated to Prof. J.L. KOSZUL

·         Giovanni PISTONE (Collegio Carlo Alberto): “Nonparametric Information Geometry”

This workshop will produce two main scientific outcomes:

  • Proceedings published in Lecture Notes by Springer for the conference
  • Special Issue with accepted long papers published by Springer after the international conference.

Important Dates:

  • Deadline for 8 pages / 1 column submission:                                               18th of February 2013
  • Notification of acceptance:                                                                          15th of April 2013
  • Final paper submission:                                                                                30th of May 2013

Best regards

 

On behalf of the PC of GSI'13

http://www.gsi2013.org/



2012

Le consortium  eStorage qui réunit de grands acteurs européens de l'ensemble du secteur de la production et de la transmission d'électricité (notamment Alstom, chef de file, et EDF), s'est vu accorder par la Commission européenne une subvention de 13,3 millions d'euros pour développer une solution permettant l'intégration économiquement viable des énergies renouvelables intermittentes, telles que l'éolien, dans le réseau électrique.

Le consortium eStorage a pour mission de mettre au point des solutions rentables permettant un large déploiement de technologies flexibles et fiables de stockage d'énergie (plusieurs GWh) dans l'ensemble de l'UE.



Communiqué de presse : Lancement du satellite EUTELSAT 70B

Eutelsat Communications annonce que le satellite EUTELSAT 70B a été placé en orbite avec succès par une fusée Zenith-3SL, opérée par Sea Launch AG depuis la plateforme de lancement Odyssey, stationnée dans les eaux internationales de l'océan Pacifique.

La fusée a décollé le lundi 3 décembre à 21h44 heure de Paris, emportant à son bord le satellite d'une masse de 5,2 tonnes. La séparation d'EUTELSAT 70B avec la fusée a eu lieu 1 heure et 6 minutes après le décollage, positionnant le satellite sur une orbite de transfert géostationnaire. Le déploiement partiel des panneaux solaires s'est effectué nominalement deux heures après laséparation.

A l'issue des opérations de circularisation de l'orbite et de déploiement des antennes, qui seront menées par les équipes d'ingénierie d'Eutelsat et d'Astrium, le satellite entrera dans une phase d'essais en orbite. L'entrée en service du dernier-né de la flotte d'Eutelsat est prévue pour mi-janvier 2013.
 



Communiqué de presse : Nominés 2012 du prix Jean Jerphagon
Prix Jerphagnon

Maxime Dahan (CNRS), Sébastien Février (Université de Limoges), Emmanuel Fort (Institut Langevin, ESPCI ParisTech), Nicolas Treps (Université Pierre et Marie Curie) sont les 4 nominés 2012 du Prix Jean Jerphagnon

Paris, le 15 novembre 2012

Le comité d’organisation du Prix Jean Jerphagnon, présidé par Jean-Luc Beylat, Président Systematic Paris-Region et Président d'Alcatel-Lucent Bell Labs France, annonce le nom des quatre nominés de l’édition 2012. Le lauréat 2012 recevra un chèque de 10 000€ et sera assisté sous forme de conseils dans la mise en œuvre de son projet par le comité d’organisation du Prix Jean Jerphagnon. Chacun des autres candidats nominés recevra un chèque de 1000€. 



3EI

Ce DVD regroupe tous les articles des numéros 0 à 59, de mai 1994 à décembre 2009 au format pdf.

Il peut être commandé en remplissant le bulletin de commande .
Les thèmes abordés sont consultables sur le site de la revue.


Communiqué de presse : Rappel : Prix Jean JERPHAGNON 2012
Prix Jerphagnon

Appel a candidature

PRIX JEAN JERPHAGNON 2012

L’excellence optique-photonique au cœur de l’entreprenariat

Date limite de soumission le 21 septembre 2012

 

Le  PRIX  JEAN  JERPHAGNON  est  destiné  à  promouvoir  la  recherche,  le  développement et  l’innovation  technologique  en  optique  et  photonique,  ainsi  que  leur  diffusion  dans  tout domaine  d’application.  En  concertation  avec  la  famille  de  Jean  Jerphagnon,  treize  acteurs déterminants  du  monde  de  l’innovation  se  sont  associés  pour  créer  et  faire  vivre  ce  prix, formant un consortium mixte de nature académique, industrielle et économique : Académie des Technologies, Alcatel-Lucent, Centre National de la Recherche Scientifique, Fondation Télécom, France-Telecom, Images et Réseaux, Opticsvalley, Route des Lasers, Systematic Paris-Region,  Thales,  Société  de  l’Electricité  et  de  l’Electronique,  Société  Française de  Physique  et  Société  Française  d’Optique  (ces  trois  dernières  sociétés  étant  fédérées au sein de la Fédération Française de Sociétés Scientifiques). Ce prix ne récompense pas une  carrière  mais  un  projet  véritablement  innovant,  à  fort  potentiel  industriel  ou  à  grande valeur  scientifique,  et  marquant  une  étape  dans  la  carrière  du  candidat.  Il  a  été  attribué en  2008  pour  la  première  fois,  la  lauréate  étant  Nathalie  Picqué,  les  lauréats  2009,  2010 et 2011 étant respectivement Philippe Bouyer, Laurent Cognet et Frédéric Druon.

Les  candidats  sont  de  jeunes  entrepreneurs,  ingénieurs  ou  chercheurs  âgés  d’au  plus 40  ans  en  2012,  ayant  déjà  acquis  une  reconnaissance  incontestable  de  leurs  pairs et souhaitant donner une nouvelle dimension à leur travail professionnel. Les projets soumis peuvent  concerner  toute  démarche  de  recherche  et  (ou)  entrepreneuriale  à  condition de comporter des éléments d'optique ou de photonique.

Ils pourront par exemple consister en :  

  • la création d’une entreprise basée sur les innovations du candidat
  • la création d’une nouvelle ligne de produit dans une entreprise existante
  • un transfert des résultats de recherche du candidat dans un autre domaine scientifique ou applicatif
  • la création d'une nouvelle équipe de recherche sur le sujet du projet, etc.

Le   jury   regroupe   des   acteurs   connus   de   l’optique-photonique   et   des   personnalités marquantes  du  monde  de  l’innovation,  tant  scientifique  qu’entrepreneurial.  En  2012,  il  est présidé par Thierry Georges, entrepreneur et PDG d’Oxxius, et co-présidé par Alain Aspect, Directeur  de  Recherche  au  CNRS  (Laboratoire  Charles  Fabry  de  l’Institut  d’Optique Graduate School).
Le lauréat reçoit un chèque de 10 000 € et est assisté, sous forme de conseils, dans la mise en   œuvre   de   son   projet   par   le   Comité   d’Organisation   du   Prix   Jean   Jerphagnon.
Chacun des nominés reçoit un chèque de 1 000 €.

 

Pour faire acte de candidature 

Remplir  les  formulaires  déposés  sur  le  site  www.prixjeanjerphagnon.org  et  les  renvoyer par voie électronique uniquement à l’adresse suivante : candidature@prixjeanjerphagnon.org