Communications sans fil, téléphones portables et antennes relais

26/03/2013
Auteurs :
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2012-5:3827

Résumé

Les  communications  sans  fil  reposent  sur  l’utilisation des radiofréquences (RF) dans la gamme de 10 MHz à 300 GHz et plus particulièrement dans la bande allant de 100 MHz à 5 GHz. Parallèlement au déploiement massif des systèmes de téléphonie cellulaire GSM 1  en 1993, puis UMTS 2  vers 2003, des craintes sont apparues concernant de possibles effets sur la santé, en particulier quant à l’induction de cancers.
Elles ont suscité un effort de recherche considérable. C’est surtout la téléphonie mobile qui a engendré ce questionnement du fait de sa diffusion (près de cinq milliards  d’utilisateurs  dans  le  monde,  soit  environ 73 % de la population), et du positionnement de l’appareil contre la tête durant les communications. 


Communications sans fil, téléphones  portables et antennes relais

Métriques

13
4
455.12 Ko
 application/pdf
bitcache://fb06eef1a3085b9b3288ae85fe7f6c477b9c052a

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2012-5/3827</identifier><creators><creator><creatorName>Anne Perrin</creatorName></creator><creator><creatorName>Joe Wiart</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Communications sans fil, téléphones  portables et antennes relais</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2013</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Tue 26 Mar 2013</date>
	    <date dateType="Updated">Thu 26 Jan 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Fri 25 May 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">fb06eef1a3085b9b3288ae85fe7f6c477b9c052a</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>28804</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract">Les  communications  sans  fil  reposent  sur  l’utilisation des radiofréquences (RF) dans la gamme de 10 MHz à 300 GHz et plus particulièrement dans la bande allant de 100 MHz à 5 GHz. Parallèlement au déploiement massif des systèmes de téléphonie cellulaire GSM 1  en 1993, puis UMTS 2  vers 2003, des craintes sont apparues concernant de possibles effets sur la santé, en particulier quant à l’induction de cancers.<br />
Elles ont suscité un effort de recherche considérable. C’est surtout la téléphonie mobile qui a engendré ce questionnement du fait de sa diffusion (près de cinq milliards  d’utilisateurs  dans  le  monde,  soit  environ 73 % de la population), et du positionnement de l’appareil contre la tête durant les communications. 
</description>
        </descriptions>
    </resource>
.