Derniers développements de la 5G

22/12/2018
Auteurs : Patrice Collet
Publication REE REE 2018-5
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2018-5:24886
DOI :

Résumé

Derniers développements de la 5G

Métriques

13
0
173.88 Ko
 application/pdf
bitcache://ce89f6d946953dd671bfda02f6bb274bcaad2168

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2018-5/24886</identifier><creators><creator><creatorName>Patrice Collet</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Derniers développements de la 5G</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2018</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Sat 22 Dec 2018</date>
	    <date dateType="Updated">Sat 22 Dec 2018</date>
            <date dateType="Submitted">Thu 21 Mar 2019</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">ce89f6d946953dd671bfda02f6bb274bcaad2168</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>41155</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

14 ZREE N°5/2018 Patrice Collet poursuit sa chronique sur les technolo- gies qui vont sous-tendre la 5e génération de communi- cations mobiles. Dans ce nu- méro, il nous parle des avan- cées dans les domaines de la normalisation et de l’ex- périmentation 5G. Les travaux sur le développement de la 5e génération de systèmes mobiles se poursuivent sur tous les plans : définition des spécifications, attribution de fréquences et expérimentations voire ouverture de nouveaux ser- vices. Le 3GPP a respecté les délais annoncés en termes de spécifications, les bandes de fréquences vont au moins partiellement être mises à disposition des acteurs et l’industrie est très active, avec de nombreux tests et préfigurations : l’année 2020 devrait bien être celle du démarrage de la 5G. Les avancées dans les spécifications En juin 2018, le 3GPP a approuvé la version 15 des spécifications qui inclut le mode « standalone » (SA) : elles couvrent donc à la fois le cœur de réseau et le réseau d’ac- cès permettant ainsi un déploiement autonome de réseaux 5G sans faire appel aux cœurs de réseau 4G préexistants. C’est avec elles que vont pouvoir commencer les déploie- ments à grande échelle et se concrétiser un certain nombre d’avancées en matière de services attendues par les futurs utilisateurs. En complément, les spécifications des différents cas de migration devraient être produites pour début 2019. Parallèlement le 3GPP poursuit les travaux nécessaires à l’obtention de la conformité IMT 2020 avec l’UIT : lors d’un séminaire avec l’UIT fin octobre 2018, conformément à la procédure d’évaluation des systèmes, ont été présentées les spécifications dans leur version 15. Une nouvelle présenta- tion à la mi-2019 incluant des spécifications qui feront partie de la version 16, permettra d’achever le processus d’évalua- tion de la 5G. L’attribution des fréquences Le processus d’attribution des fréquences 5G a com- mencé. En Italie, les enchères, qui portaient sur les bandes 700 MHz, 3 700 MHz et 26 GHz, ont globalement atteint le niveau de 6,5 milliards d’euros. Beaucoup d’observateurs le considèrent comme largement excessif et comme très dif- ficile à rentabiliser sauf à recourir à une augmentation du niveau des tarifs. Il semble que les autorités françaises cherchent à éviter ce type de scénario. Pour le moment, l’ARCEP prépare l’opéra- tion d’attribution des fréquences qui devrait intervenir à la mi- 2019. Elle a lancé le 26 octobre une consultation publique1 sur la manière dont ce processus doit être conduit. Y est po- sée la question de savoir comment les différents secteurs industriels (dits verticaux) pourront voir satisfaits leurs be- soins de couverture : en particulier l’ARCEP évoque de nou- velles possibilités comme celles d’attribuer des fréquences à d’autres acteurs que les opérateurs de réseau ou de deman- der aux opérateurs de réseau d’héberger des applications spécifiques à certains secteurs d’activité dans leurs propres réseaux ouverts au public ou enfin de développer un modèle d’opérateurs virtuels ou réels spécialisés dans certains ser- vices en plus des opérateurs de réseaux ouverts au public. Les fréquences qui seront attribuées en 2019 en France seront celles des bandes 1,4 GHz, 3,5 GHz et 26 GHz, mais la question de la réutilisation des bandes actuellement utilisées par la 3G et la 4G est considérée également. Les bandes 3,5 GHz et 26 GHz ne seront que partiellement utilisables par la 5G à ses débuts : l’ARCEP soumet à la consultation plu- sieurs approches pour leur attribution et leur partage entre les futurs utilisateurs. La bande 1,4 GHz (1452-1492 MHz) serait dédiée à l’augmentation du débit descendant des sys- tèmes mobiles existants (Supplementary Down Link). La consultation concerne également la question des obligations qui seront imposées aux opérateurs : leurs obligations en termes de couverture ? Devrait-on imposer aux opérateurs de réseaux de faire droit aux demandes raisonnables de l’industrie d’accès à la 5G, notamment dans les zones non couvertes ? Les expérimentations et l’ouverture de nouveaux services Les expérimentations de la 5G se poursuivent et s’étendent à travers le monde. En France, Orange a annoncé en juillet 2018 son intention d’étendre ses expérimentations à la région parisienne et d’ouvrir à ses partenaires un envi- ronnement 5G à très faible latence et à très haut débit pour tester leurs produits et leurs applications. 1 https://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/consultation-attribu- tion_frequences_5G-2610178_02.pdf ACTUALITÉS Derniers développements de la 5G REE N°5/2018 Z 15 Dans le monde, le premier service commercial annoncé est celui lancé par Verizon. Il utilise le mode NSA et fait appel à des spécifications préliminaires établies dans le cadre d’un consor- r r tium piloté par Verizon. Il est proposé à des clients de Houston, Indianapolis, Los Angeles et Sacramento sous le nom de « 5G Home » : c’est une offre de service fixe d’accès à Internet à très haut débit fondée sur un raccordement radio pré-5G et de rac- cordement Wi-Fi à très haut débit dans la maison, comprenant la voix et des services de télévision. Les premiers clients ont été raccordés au début du mois d’octobre. Q Patrice Collet RADAR 2019 23-27 September 2019, Toulon-France INTERNATIONAL RADAR CONFERENCE SAVE THE DATES s!BSTRACTTUTORIALPROPOSALSSUBMISSIONDEADLINE January 15, 2019 s3PECIALSESSIONSPROPOSALSSUBMISSIONDEADLINEJanuary 15, 2019 s.OTIlCATIONOFACCEPTANCE March 15, 2019 s&ULLTEXTSSUBMISSIONDEADLINE April 30, 2019 WHY SUBMIT A P A A P P PER AT RADAR 2019 ? Submitting a paper to RADAR 2019 is an unique opportunity to share your work, discuss and debate with professionals from the RADAR community.This conference usually gathers more than 150 talks EXHIBITION Reserve your booth now and become an exhibitor at RADAR 2019 (same venue as the conference). You will then benefit from the op- portunity to interact with the key players of the radar community and show your products and know-how during a demo time schedule. HOW TO SUBMIT YOUR PAPER ? s0ROSPECTIVEAUTHORSAREINVITEDTOSUBMITANABSTRACTOFPAGESMAXIMUMINCLUDINGDIAGRAMSANDILLUSTRATIONS BY15 January 2019 s3IMPLYGOTOTHEWEBSITETOSUBMITONLINE www.radar2019.org s3UCCESSFULAUTHORSWILLBEINVITEDTOSUBMITAFULLPAPEROF!PAGESMAXIMUMBY 30 April 2019 2!$!23%%OFlCE
2UEDELAMIRAL(AMELIN0ARISCEDEX
&RANCE
4EL 
2ADAR SEEASSOFR With the support of pp Figure 1 : Synthèse des démonstrations menées sur la 5G en juillet 2018. A gauche : répartition des débits (downlink) rapportés (en Gbit/s). A droite : répartition des démonstrations selon la bande de fréquence utilisée – Source : GSA Com. ACTUALITÉS