L’intelligence artificielle : prothèse ou orthèse ?