Vers un cluster de l’hydrogène dans la région de Liverpool-Manchester

21/10/2017
Publication REE REE 2017-4
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2017-4:20599

Résumé

Vers un cluster de l’hydrogène  dans la région de Liverpool-Manchester

Auteurs

Transition énergétique : il est temps de redonner la priorité à l’électricité
Comment décarboner les transports lourds de marchandises ?
La RATP se met au vert
Autoconsommation : le débat ne fait que commencer
Un mix gazier 100 % renouvelable en 2050 : peut-on y croire ?
La fiscalité du carbone se renforce
Stratégie nationale bas carbone : les premiers indicateurs de résultats interpellent
Eoliennes flottantes : deux inaugurations importantes mais beaucoup d’incertitudes demeurent
Vers un cluster de l’hydrogène dans la région de Liverpool-Manchester
Les batteries Li-ion pour l’automobile : un marché en pleine évolution
Mobileye et le Road Experience Management (REMTM)
La cyber-sécurité dans les systèmes d'automatisme et de contrôle de procédé
Les applications industrielles et scientifiques des logiciels libres : aperçu général
Les applications industrielles des logiciels. libres
Les applications industrielles des logiciels libres (2ème partie)
L'identification par radiofréquence (RFID) Techniques et perspectives
La cyber-sécurité des automatismes et des systèmes de contrôle de procédé. Le standard ISA-99
Êtes-vous un « maker » ?
Entretien avec Bernard Salha
- TensorFlow, un simple outil de plus ou une révolution pour l’intelligence artificielle ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis se retirent de le l’accord de Paris
L’énergie et les données
Consommer de l’électricité serait-il devenu un péché ?
Un nouveau regard sur la conjecture de Riemann – Philippe Riot, Alain Le Méhauté
Faut-il donner aux autorités chargées du respect de la loi l’accès aux données chiffrées ?
Cybersécurité de l’Internet des objets : même les ampoules connectées pourraient être attaquées
L’Internet des objets - Deux technologies clés : les réseaux de communication et les protocoles (Partie 2)
ISA L’évolution des normes et des modèles
FIEEC - SEE - Présentation SEE et REE - mars 2014
Les radiocommunications à ondes millimétriques arrivent à maturité
L’Internet des objets - Deux technologies clés : les réseaux de communication et les protocoles (Partie 1)
Internet des objets : l’ARCEP et l’ANFR mettent à la consultation l’utilisation de nouvelles bandes de fréquence autour de 900 MHz
L’énergie positive
Controverses sur le chiffrement : Shannon aurait eu son mot à dire
La cyberattaque contre les réseaux électriques ukrainiens du 23 décembre 2015
Le démantèlement des installations nucléaires
L’Accord de Paris
Les data centers
L’hydrogène
Le piégeage et la récolte de l’énergie. L’energy harvesting
Régalez-vous, c’est autant que les Prussiens n’auront pas...
Le kWh mal traité Deuxième partie : le contenu en CO2 du kWh
Le kWh mal traité
Enova2014 - Le technorama de la REE
Les grands projets solaires du pourtour méditerranéen
Après Fukushima, le nucléaire en question ?
On sait désormais stocker les photons pendant une minute
Identification d’objet par imagerie fantôme utilisant le moment orbital angulaire
La découverte du boson de Higgs, si elle est avérée, confirmera le modèle standard
Multiplexage par moment angulaire orbital : mythe ou réalité ?
Supercalculateur quantique: le choix de la supraconductivité
Photovoltaïque : la course au rendement se poursuit
Production d’hydrogène par photolyse de l’eau assistée par résonance plasmon
Vers une meilleure compréhension du bruit de scintillation
Les nombres premiers en première ligne
La nouvelle révolution des moteurs électriques
Les cyber-attaques, un risque pour nos grandes infrastructures ?
Le stockage de l’électricité
Le véhicule électrique (2) : comment donner corps à la transition énergétique ?
L'automatisation des transports publics
Les technologies nouvelles de l’éclairage : leur impact sur l'environnement et la santé
Les énergies marines renouvelables
Le véhicule électrique : une grande cause nationale
Médaille Ampère 2012
Berges2009_Hauet.pdf
Prix Bergès 2009

Métriques

41
11
111.31 Ko
 application/pdf
bitcache://4252356db2a64e18ba548d752b63f71948045e0a

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2017-4/20599</identifier><creators><creator><creatorName>Jean-Pierre Hauet</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Vers un cluster de l’hydrogène  dans la région de Liverpool-Manchester</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2017</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Sat 21 Oct 2017</date>
	    <date dateType="Updated">Mon 29 Jan 2018</date>
            <date dateType="Submitted">Wed 19 Sep 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">4252356db2a64e18ba548d752b63f71948045e0a</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>34775</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

22 ZREE N°4/2017 L’avenir de l’hydrogène sur la scène énergétique est un sujet fortement débattu qui donne lieu à controverse. Un projet est apparu cet été qui mérite l’attention car il associe les techniques de production et d’utilisation de l’hydrogène à celles du CCUS (captage, utilisation et stockage du CO2 )1 . Ce projet a été proposé par Cadent qui est le plus grand distributeur de gaz britannique, connu jusqu’au 1er mai 2017 sous le nom de National Grid Gas Distribution Ltd, qui gère quatre réseaux de distribution dont celui de la région de Li- verpool/Manchester. Le projet consiste à construire en bordure de mer, à Ince Marshes dans la baie de Liverpool, trois unités de reformage du méthane (SMR) alimentées à partir du gaz naturel prélevé sur le réseau national de transport du gaz (NTS). Chaque unité aurait une capacité de production en hydrogène de 260 MW. A ce stade, le projet ne présente aucune originalité, la tech- 1 https://cadentgas.com/getattachment/About-us/Innovation/Projects/ Liverpool-Manchester-Hydrogen-Cluster/Promo-LMHC-downloads/ Summary-report.pdf nique du reformage du méthane est classique et est utilisée en France dans les régions du Havre et de Dunkerque. Son inconvénient majeur est de générer du CO2 et la tendance actuelle est plutôt de chercher à migrer vers des technologies d’électrolyse. Un projet en ce sens a été proposé par H2V Pro- duct, le 6 juin 2017, visant à construire une usine de produc- tion d’hydrogène « vert » par électrolyse de l’eau dans la zone pétrochimique de Port-Jérôme entre Rouen et Le Havre. L’intérêt du projet de Cadent est à rechercher dans d’autres directions. Le premier point consiste à capter le CO2 émis par les uni- tés de reformage et à le transporter, par un gazoduc existant long de 25 km, utilisé à contre-courant, vers le champ gazier de Hamilton arrivé en fin de vie et à le réinjecter dans le réservoir géologique naturel. Il est estimé que la capacité de stockage de CO2 d’Hamilton est de 130 Mt ce qui est large- ment suffisant pour les besoins du projet (figure 1). Le deuxième point consiste à organiser la distribution de l’hydrogène dans la région de Manchester-Liverpool en Figure 1 : Le complexe de champ gazier et pétrolier de la baie de Liverpool – Source : BHP Billiton Petroleum Operational and Financial Review 2006. ACTUALITÉS Vers un cluster de l’hydrogène dans la région de Liverpool-Manchester REE N°4/2017 Z 23 combinant les possibilités de débouché offertes par diffé- rents marchés : s LINJECTIONDHYDROGÒNEDANSUNEPROPORTIONÌDÏTERMINER mais de l’ordre de 10 %, dans le réseau de distribution de gaz naturel satisfaisant les besoins domestiques et les be- SOINSINDUSTRIELSDELARÏGION s LA LIVRAISON DHYDROGÒNE PAR DEUX GAZODUCS DHYDROGÒNE nouveaux à créer, vers les industries locales actuellement consommatrices d’hydrogène, ainsi que vers les industries qui pourraient utiliser un mélange H2 /gaz naturel dans des CHAUDIÒRES OU BRßLEURS ,A PROPORTION MAXIMALE DHYDRO- gène pouvant ainsi être injecté fera l’objet d’études parti- culières mais il est rappelé que, jusque dans les années 70, le gaz de ville utilisé à l’époque contenait jusqu’à 50 % DHYDROGÒNE s LOUVERTUREDESTATIONSDEDISTRIBUTIONDHYDROGÒNEPOURLES TRANSPORTS s LEXPORTATION DHYDROGÒNE VERS DES CONSOMMATEURS EXTÏ- rieurs à la zone. L’un des problèmes auquel le projet doit faire face est ce- lui de la saisonnalité de la demande du secteur domestique (figure 2). Dans un premier temps, l’idée est de s’adapter à la demande en faisant varier le pourcentage d’hydrogène mélangé au gaz naturel afin de maintenir une production DHYDROGÒNECONSTANTE$AUTRESMOYENSDEmEXIBILITÏSERONT envisagés ultérieurement. Ce projet, assez ambitieux et innovant, pourrait permettre le développement d’un véritable écosystème de l’hydrogène dans une région d’ampleur très significative. Il pourrait per- mettre de réinjecter chaque année 1,5 Mt de CO2 L’investissement est estimé aux environs de 60 M£ pour lesquels un concours public est sollicité. Il est estimé que le COßTDABATTEMENTDU#/2 se situerait entre 90 et 104 £ par tonne de CO2 évitée. A titre de comparaison, l’étude donne les chiffres suivants pour d’autres moyens de réduction des émissions : s .UCLÏAIREaT s %OLIENOFFSHOREaT s 0OMPESÌCHALEURÌAIRaTSURLABASEDUNCONTENU carbone du kWh de 215 g de CO2 /kWh et d’un coefficient de performance de 2,51). Q JPH Figure 2 : Demande horaire moyenne en hydrogène selon le mois de l’année – Source : Cadent. ACTUALITÉS