Déploiement de la télévision haute définition sur les réseaux câblés

04/09/2017
Auteurs : Nicolas Lucet
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2005-11:19796
DOI :

Résumé

Déploiement de la télévision haute définition sur les réseaux câblés

Métriques

23
9
496.31 Ko
 application/pdf
bitcache://8b99e640c49cafec59c3d00696626b657aad94d9

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2005-11/19796</identifier><creators><creator><creatorName>Nicolas Lucet</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Déploiement de la télévision haute définition sur les réseaux câblés</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2017</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Mon 4 Sep 2017</date>
	    <date dateType="Updated">Mon 4 Sep 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Fri 20 Apr 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">8b99e640c49cafec59c3d00696626b657aad94d9</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>33590</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

Partie 1 ENJEUX TECHNIQUES DE LA HAUTE DÉFINITION Ira a Déploiement de la télévision haute définition sur les réseaux câblés Mots clés Câble, Réseauxcâblés, RéseauHFC, Bandepassante, Décodeur ParNicolasLUCET NOOS- UPCFrance Les premières expérimentations de télévision haute définition ont déjà démarré sur certains réseaux câblés français. En dehors du choix du mode de compression, MPEG2 ou MPEG4 es technologies qui seront déployés ors de sa commer- cialisation resteront proches de celles déjà développées lors du lancement de la TV numérique en 1997. Les standards seront encore la garantie de l'interopé- rabilité entre les fournisseurs de contenus et es opérateurs de réseau câblé. Introduction Six ans après le démarrage de la TV numérique, les réseaux câblés français s'apprêtent à démarrer la commercialisation de la télévision haute définition sur leurs réseaux. Autant l'arrivée de la TV numérique fut une révolution technologique dans la fabrication, le traitement et le transport deschaînes,autant le passagede la SD (simple définition) vers la HD (haute définition) seraunetransition technologiqueplus simple pour l'opéra- teur, alors qu'elle correspond à une réelle révolution pour la qualité de l'image et du son délivrés au téléspectateur. Eléments d'architecture technique L'architecturetechniquemiseenoeuvrepour la diffusion d'une chaîne haute définition sur un réseaucâblé est très proche de celle d'une chaîne SD : réception et traitement dans la tête de réseau,puis transport métropolitain sur le réseauHFC (Hybride Fibre Coaxial), dont la terminaison est la prise de l'abonné (schéma page suivante). On entendra par traitement les éventuelles fonctionnalités de désembrouillage, re-multiplexage et ré-embrouillage nécessairesavant fourniture du signal à l'abonné. En dehors des contraintes particulières de bande pas- sante, la TVHD ne modifiera pas ces éléments d'archi- tecture dansla mesureoù ces fonctions de traitement sont indépendantes du débit alloué et du type de codage des contenus, qu'il soit donc MPEG2 ou MPEG4. La contrainte de la bande passante - le choix du type de codage Pour un même type de codage, la TVHD consomme d'avantage de bande passante: 15 à 20 Mbits/s en MPEG2 pour une chaîne HD contre 4 à 6 Mbits/s pour une chaîne SD. Même si l'opérateur de réseau câblé dispose d'une bande passanteimportante dont il est généralement pro- priétaire, son optimisation s'avère nécessaire afin de conserver la capacité de transmettre un grand nombre de chaînes. Au-delà de cette optimisation de bande passante,le choix du type de codage MPEG2 ou MPEG4 est guidé par des considérations de calendrier de lancement et de pérennité de technologie : choisir MPEG2 parce que la E 5 5 SYNOPSIS La complexitéde la TVHDva essentiellementrésiderdansle domainede la fabricationdescontenusaudio-visuelsen haute définition. Ladistributionde latélévisionnumériquearrivedansunephase de maturitételle que le passagede la SDà la HDpeut être envisagéedefaçonsereine. HDTVcomplexityis mainlyinthecapabitibyof theTVIndustryto produceHDTVvideocontent ;fordistributionnetworkslike cable- operatorsthismigrationcanbepreparedwithserenity REE HORS SÉRIE Wl Septembre2005 Déploiement de la télévision haute définition sur les réseaux câblés LEGENDE c Site TDR (Sitede []I!I Transport optique Modulation Réception Satellile HFC ReseauHFC (HybridFiber Coaxial Hubl iPl/'S'Il,/'o ", e C HF C ê /\ HuM HFC w^mm; HFCHFC Hub3 , Plan \ FIFC cnrtp4\f HFC i Hub2 - ----- HFCa p HFC - FiaSmKxPl,,, : il, Schéma de récepti.on, trai.tenient, transport sur le réseau MANfédérateur pui.s sur réseau HFC. technologie MPEG2 HD est immédiatement déployable signifie aussi maintenir en diffusion des capacités satellite et câble MPEG2 pendant plusieurs années, sauf à pouvoir financer ultérieurement un changement de décodeur sur le parc. Choisir MPEG4 signifie prendre plus de risques technologiques et de calendrier, mais initier un déploiement sur le parc avec une technologie pérenne. Le décodeur Un nouveau type de décodeur (nouveau « hardware ») devra être déployé, afin d'être compatible avec le lancement d'une offre de télévision haute définition. Dans une perspective de compatibilité croissante, ce décodeur devra aussi avoir la capacité de réception de l'ensemble de l'offre SD actuellement déployée : contrôle d'accès et middleware identiques au reste du parc, ainsi que compatibilité MPEG2 si ce nouveau décodeur est MPEG4. Un produit haut de gamme multi-tuner pourra aussi contenir un disque dur (PVR) et une voie de retour câble. Pour une même technologie de codage, les calendriers d'apparition des décodeurs satellite, terrestre ou câble HD seront proches. En effet, les architectures matérielles et logicielles sont identiques. Seule la platine de démo- dulation (tuner) est spécifique. Conclusion La distribution de services en télévision haute définition est envisageable sans contrainte technologique particulière, comme par exemple de ne pas être techniquement dépendante d'une nouvelle norme de compression plus efficiente ; néanmoins, ce déploiement essentiellement guidé par des considérations de coût et la nécessité de renouveler le parc de décodeurs numériques incitera fortement à opter pour des technologies de compression telles que le MPEG4-H264. a u e u NicolasLucet.Aprèsavoirtravaillépour Philips Electronique GrandPublicdans le développement logicieldes décodeurs numériquesa rejointParisTVCâbleen 1997où il a participéau lancementde ia TV numériquesur les réseauxcâblésavant d'être responsabled'exploitationde la plateforme télévision, puis responsable de l'ingénierie télévisionde NOOS.N. Lucet représenteNOOS/UPCFranceà lacommissiontechniquedu HDForum. REE HORS SÉRIE WI Septembre2005