Vers des radiocommunications reconfigurables et cognitives

29/08/2017
Auteurs : Jean Isnard
Publication REE REE 2006-7
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2006-7:19699
DOI :

Résumé

Vers des radiocommunications reconfigurables et cognitives

Métriques

24
7
287.3 Ko
 application/pdf
bitcache://419db47d724307eab2cdee1c2870debec7efdd97

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2006-7/19699</identifier><creators><creator><creatorName>Jean Isnard</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Vers des radiocommunications reconfigurables et cognitives</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2017</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Tue 29 Aug 2017</date>
	    <date dateType="Updated">Tue 29 Aug 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Wed 19 Sep 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">419db47d724307eab2cdee1c2870debec7efdd97</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>33470</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

1 1r 1 VERS DES RADIOCOMMUNICATIONS RECONFIGURABLES ET COGNITIVES Jean ISNARD Membre Senior de la SEE Membre du CNFRS Le Comité National Français de RadioélectricitéScientitique (CNFRS), branche française de l'URSI, a organisé ses Journées Scientifiquesannuellesau CNAM (Paris)les28 et 29 mars 2006 sur le thème « versdes radiocommunications reconligurablesetcognitives». La SEE s'étaitassociéeà cettemanifestationqui a regroupé plusde 100 chercheursetingénieurs. A partirdes conférences,une sélectiond'articlesa été faitepour publicationsoitdans lesComptes Rendus Physique de l'Académie des Sciences, soitdans larevue REE. L'insertionharmonieuse de nouvellesapplicationsradioélectriques requiertde l'arbitre,c'est-à-direen France de l'ANFR (Agence Natio- naledes Fréqucnces),une compréhension approfondiede leurfonction- nement atin qu'ellepuisse élaborerdes règleséquitablesen concerta- tiondans l'Union Européenne (UE) et lesfaireaboutirà l'UIT,lorsdes Conférences Mondiales des Radiocommunications (CMR). Du pointde vue réglementaire. Monsieur Eric Fournie !' (ANFR)analyse les deux aspectsprincipaux,d'une part,l'autorisationd'utilisationdes fréquen- ces,donc ccllesdes applicationsqui pourraientêtreintroduitesdans une bande de fréquencesdonnée et,d'autrepart,laconformité des équipe- ments devant êtremis sur lemarché. Ilmontre, notamment pour lepre- mier point,combien la réglementation devra êtreadaptée au rythme d'évolutiondes iuterfacesradios,cn particulierdans lecas d'une recon- figurationdynamique des équipements ou d'une utilisationdynamique des ressourcesen fréquences. Pour cequi estde l'autorisationde misc sur le marché d'une radio rcconfigurablele mécanisme réglementaire repose sur l'identiticationde l'entitéresponsable,qu'il s'agissedu constructeureuropéen, du représentantlégaldu constructeurau seinde l'UE ou de l'importateur ; maissi le marché ditvertical,c'est-àdire dans lequellefabricantdu matérielgarde lecontrôleentierdes logiciels qui peuvent êtrecharaés sur son équipement ne pose pas de problème, iln'en estpas de même du marché dithorizontalpour lequel lefabricant du matérielsouhaitelaisserlapossibilitéà toutconcepteurde logicielou opérateur,d'utiliserlescapacitésdu matériel conunebon luisemble ; dans ce cas-cilesdéclarationsde conformité et leséventuellesactions lé ; alesprovoquent plusd'inquiétudeen l'étatdes choses. Du secteur industriel,Monsieur Stéphane Paquelet et al. (Mitsubishi)mettent l'acccntsur l'intérêtde promouvoir lestechnolo- gies à Ultra Large Bande (ULB) dont la limitethéoriquedes débitsde transmissionpossiblesseraitde quelques Gbit/sà quelques mètres de distance,ladifficultéétantde concevoir des équipements pas tropcom- plexes et pouvant fonctionnerconcurremment avec ceux des services existantdans lesmêmes bandes. Sur ce dernierpointlesauteursexpliquentlespositionsdifférentes des USA et de l'Europe(au sens CEPT), celte-ei cherchantà protéger lesservicesexistantsen accroissantlescontraintesd'émission spectrale des ULB. Sans préjugerdes réponses qui pourraicntêtreapportéesà la question des valeurs théoriquesde débits,S. Paquelet et ses collègues décrivent l'architectureULB d'une classede solutions.Bien plus,ils montrent toutl'intérêtdes techniqucsde « détectionetévitement » dans une bande de fréquences donnée pour réduireles interférencesentre systèmes à bande étroiteet systèmes ULB :c'estainsiqu'ilsintrodui- senttoutnaturellementlescapacitéscognitivesdans cettearchitecture. Souhaitons que ces deux sujetsissusde deux parmi lestroissec- teursprincipaux des radiocommunications - Organisation de la régle- mentatiou,Industriel/Concepteur, Opérateur -puissentdonner à nos lec- teursune justeappréciationde ladiversitédes problèmes scientifiques ettechniquesen cours. ln line,nous remercious vivement lesauteurs d'avoirbien voulu formaliserleursexposés aux JS'06 par ces articles,pour le plus grand bénétice de tous. 'Numéro thématiquc « versdescoiiiiiilii) icatiotis i-ecoilt-i,-tii a bl esetcogniti- ves », Comptes Rendus Physique,2006 (Elseeier), rédacteurs en chef invités : Maurice Bellanger, Erich SpitL et Pierre-Noël Favennee. Reperes --A Présentation Par J. I,iciid.... Limpact de la radio reconfigurable sur la gestion des fréquences Par E. Fournier.......................................................................................................... Ultra large bande :enjeux et perspectives pour une radio sans licence Pai- S. PÉiqi (elet,G. Froc, A. Bis/aux. S. Mallégal.............................................................. p. 112 p. 113 p. 117 REE NO 8 Septembre2006