L'électrotechnique du futur (2ème partie)

29/08/2017
Publication REE REE 2006-7
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2006-7:19694
DOI :

Résumé

L'électrotechnique du futur (2ème partie)

Métriques

17
4
447.89 Ko
 application/pdf
bitcache://d0602491299a9060b2af947d5b67a6e03f77c462

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2006-7/19694</identifier><creators><creator><creatorName>Jean-Paul Yonnet</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>L'électrotechnique du futur (2ème partie)</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2017</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Tue 29 Aug 2017</date>
	    <date dateType="Updated">Tue 29 Aug 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Wed 19 Sep 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">d0602491299a9060b2af947d5b67a6e03f77c462</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>33465</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

UELECTROTECHNIOUE 4e,' 11 it , 4F*Ï- ,/.. t t DU -. Jean-PaulYONNET DirecteurdeRechercheCNRS Laboratoired'Electrotechnique deGrenoble InstitutNationalPolytechnique deGrenoble. FUTUR ( 1 p a r t t'-e ) La conférence EF'2005 est la quatrième de la série des conférences ELECTROTECHNIQUE DU FUTUR. Elle s'est déroulée à Grenoble les 14 et 15 septembre 2005, dans les amphithéâtres de l'Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs Electriciens de Grenoble. Elle a été organisée par René FEUILLET et Jean-Paul YONNET, avec l'aide en particulier de la SEE Dauphiné Savoie, du Laboratoire d'Electrotechnique de Grenoble, et de l'ENSIEG/ INPG. La totalité des communications (75) de la conférence EF'2005 est réunie dans un CD-ROM, qui peut être obtenu auprès de la SEE Dauphiné Savoie. Le Comité Scientifique d'EF'2005 a fait une sélection de 8 communications, quatre d'entre elles ont été publiées dans ce numéro 6/7-2006 de la REE, les quatre autres sont présentées dans ce numéro. Ces quelques articles n'abordent évidem- ment pas tous les sujets qui ont été traités durant la conférence EF'2005. Ce ne sont que quelques exemples de travaux récents dans le domaine de la conception en Génie Electrique, et quelques déve- loppements originaux. Le premier article : « Comparaison du couple mas- sique de diverses architectures de machines tour- nantes synchrones à aimants », par Bernard MUL- TON, Hamid BEN AHMED, et leurs collègues, est une analyse comparative très pertinente de différen- tes structures de machines électriques. Par l'analyse des lois de similitude, validées par des caractéristi- ques de machines électriques réelles, les valeurs du couple massique de différentes architectures magné- tiques de machines synchrones à aimants permanents sont comparées. Ces travaux pennettent de mieux comprendre l'évolution des machines électriques. Le deuxième article concerne la problématique des transports et l'évolution de la motorisation des véhicules : « Les motorisations hybrides thermique- électrique » par François BADIN et Rochdi TRI- GUI de PINRETS (Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité). Le véhicule hybride permet de bénéficier des avantages des motorisations thermique et électrique tout en mini- misant leurs inconvénients respectifs. L'article détaille les solutions possibles, et présente les fonc- tionnalités que l'on peut attendre des différentes hybridations ainsi que les réalisations et les perfor- mances obtenues. L'article suivant présente une application origi- nale des matériaux magnétiques : « Capteur Magné- tique de Température sans Contact » par Diana MAVRUDIEVA et ses collègues. Les propriétés magnétiques de certains matériaux sont très sensi- bles à la température. Par la mesure de grandeurs magnétiques, il est possible de concevoir des cap- teurs de température fonctionnant sans contact. Le principe et plusieurs réalisations sont présentés. Et enfin le dernier article porte sur la supracon- ductivité : « Un exemple d'application de la supra- conductivité pour la génération de champs magnéti- ques intenses : le LHC du CERN », par Frédéric SAVARY et Jos VLOGAERT. Le LHC, un collision- neur géant de protons actuellement en construction REE NC 8 Septembre2006 sur le site du CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire) près de Genève, utilise des matériaux supraconducteurs en Niobium Titane à basse température pour générer des champs magnéti- ques intenses afin de guider et de focaliser des tais- ceaux de protons de haute énergie dans un anneau de 27 km de circonférence. Ces différents articles montrent la grande diver- sité des sujets traités dans les conférences ELEC- TROTECHNIQUE DU FUTUR. La prochaine conférence aura lieu en 2007 à Toulouse (probable- ment en septembre 2007), et sera organisée par Bertrand NOGAREDE, Professeur à l'Institut National Polytechnique de Toulouse. EF'2007 sera couplé avec la conférence MAGELEC, conférence spécialisée dans les matériaux électro actifs et leurs applications. Reperes -.1 Présentation Pa- J-P. Yoliiiel p. 83 Comparaison du couple massique de diverses architectures de machines tournantes synchrones à aimants Par B. Mullon, H. Ben Ahiiîed, ; Ruellnn, G. Robin..................................................................................... Les motorisations hybrides thermique-électrique Pai- F. Badiîi, R. Ti-igiii.............................................................. p. 85 P. 94 Capteur magnétique de température sans contact Ptii- D. J-Y. Vo-vait, J-P. Yoiinel, A. Kedoits-Leboiic. P. 100 Un exemple d'application de la supraconductivité pour la génération d'inductions magnétiques intenses : le LHC du CERN Par F Savarv. J logaerl.................................................................................................. p. 106 REE N 8 Septembre2006