Les résultats de l’appel à projets « Réseaux électriques intelligents (REI) » sont connus

06/05/2016
Auteurs : Alain Brenac
Publication REE REE 2016-2
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2016-2:16480

Résumé

Les résultats de l’appel à projets « Réseaux électriques intelligents (REI) » sont connus

Métriques

86
14
193.34 Ko
 application/pdf
bitcache://efb5b6bb33e5c11ff24ce86130fecbd32737765f

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2016-2/16480</identifier><creators><creator><creatorName>Alain Brenac</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Les résultats de l’appel à projets « Réseaux électriques intelligents (REI) » sont connus </title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2016</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Fri 6 May 2016</date>
	    <date dateType="Updated">Thu 26 Jan 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Wed 19 Sep 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">efb5b6bb33e5c11ff24ce86130fecbd32737765f</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>27625</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

14 REE N°2/2016 Les réseaux électriques intelligents combinent les tech- nologies de l’énergie et du numérique. Ils permettent d’inté- grer les énergies renouvelables et les véhicules électriques au système électrique, et de piloter la consommation. Ceci afin de favoriser les économies d’énergie et de réduire les factures électriques. Ils sont une brique essentielle de la tran- sition énergétique pour la croissance verte. La gestion des réseaux électriques, jusqu’à présent centra- lisée et orientée de la production vers la consommation, sera demain répartie afin de permettre un dialogue bidirectionnel entre l’opérateur de réseau et les équipements de terrain (producteurs et consommateurs) et d’optimiser ainsi à tout moment la gestion des ressources disponibles. Cette évolution inéluctable constitue un changement de modèle dans la façon de concevoir et de piloter le réseau électrique. Cela nécessite en effet d’adapter les outils logi- ciels existants, voire d’en créer de nouveaux, en introduisant de l’intelligence aux nœuds stratégiques du réseau afin de permettre de gérer la multiplicité des sources de production et de faire face aux aléas résultant du déséquilibre à un ins- tant donné entre les ressources et la demande. La solution qui ne consisterait qu’à renforcer les réseaux actuels serait à terme inopérante du fait d’une répartition des utilisateurs de plus en plus inhomogène sur le territoire (concentration urbaine croissante), de la difficulté à faire ac- cepter par le public de nouvelles infrastructures et des coûts importants que cela induirait en termes d’investissements. Les résultats de l’appel Le ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer et le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique ont rendu public les résultats de l’appel à projets pour le déploiement à grande échelle de réseaux électriques intel- ligents, lancé le 15 avril 2015, dans le cadre de la solution « ville durable » de la Nouvelle France industrielle. Après analyse des cinq candidatures par un collège d’ex- perts indépendants, le jury a retenu les trois propositions suivantes : Flexgrid, dossier déposé par le Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Smile, candidature déposée par le Conseil régional de Bretagne, en lien avec les Pays-de-la-Loire ; , déposé par la métropole de Lille, en lien avec le Nord-Pas-de-Calais. Un soutien global de 130 M Les trois dossiers lauréats pourront recourir au guichet des investissements d’avenir, afin de bénéficier d’un accom- pagnement financier sur les actions d’économies d’éner- gie et de pilotage de la consommation électrique chez le consommateur : 50 millions d’euros sont mobilisés dans ce but. Les dossiers Flexgrid et Smile bénéficieront en outre d’un investissement total de 80 millions d’euros sur les réseaux de transport et de distribution de l’électricité, de la part des gestionnaires de réseaux RTE et ERDF. Ce dé- ploiement permettra d’établir une vitrine industrielle des sa- voir-faire français dans le domaine des réseaux électriques intelligents, adaptée aux spécificités de chacun des deux dossiers. Le projet Smart Community Nord, déposé par le Conseil régional de la Martinique, fera l’objet d’un accompagnement adapté, dans le cadre de la mise en oeuvre de la programma- tion pluriannuelle de l’énergie de la Martinique, compte tenu des enjeux de gestion des réseaux électriques et de stockage de l’énergie en outre-mer. Ces décisions sont importantes pour le déploiement sur le territoire national des solutions de type Smart grids aux- quelles la SEE a apporté récemment une importante contri- bution sur les aspects cybersécurité. Cette contribution s’est traduite par un Livre blanc1 rassemblant les conclusions du groupe de travail constitué sous son égide à cet effet au sein du « Cercle des entreprises ». Rappelons d’autre part que la SEE est membre de l’Association “Think Smartgrids” créée dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle afin de struc- turer la filière française des REI. Elle vient de présenter aux membres de Think Smart Grids, le 21 mars 2016, ce Livre blanc, ainsi que les derniers développements dans la cyber- sécurité des réseaux électriques intelligents, qui sont suivis de près par le groupe de travail ad hoc visé supra. AB 1 Le Livre blanc du Cercle des entreprises de la SEE, intitulé : La cybersé- curité des réseaux électriques intelligents a fait l’objet d’un dossier de la REE dans son numéro 2015-3, pp. 34-74. Les résultats de l’appel à projets « Réseaux électriques intelligents (REI) » sont connus ACTUALITÉS