Une période de transitions... de transformations !

24/10/2015
Publication REE REE 2015-4
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2015-4:14167

Résumé

Une période de transitions... de transformations !

Métriques

308
8
156.18 Ko
 application/pdf
bitcache://052174042ca23e07745cf4711fcaa60bf55cc68d

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2015-4/14167</identifier><creators><creator><creatorName>Guillaume Poupard</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Une période de transitions... de transformations !</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2015</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Sat 24 Oct 2015</date>
	    <date dateType="Updated">Thu 26 Jan 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Wed 19 Sep 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">052174042ca23e07745cf4711fcaa60bf55cc68d</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>23966</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

REE N°4/2015 1 L a vague de défigurations de sites Web ayant suivi les événements de ce début d’année, puis l’attaque ciblée contre une chaîne de télévision, ont illustré très concrètement la « menace cyber », convainquant, à n’en pas douter, nombre de personnes encore sceptiques de la réalité de cette nouvelle forme de menace. Au-delà des polémiques sur l’origine des attaques et sur les motivations des atta- quants, il faut retenir que la menace évolue rapidement, tant quantitativement que qualitativement. Plus personne n’est à l’abri. Le gouvernement engage des moyens conséquents pour protéger et défendre les systèmes d’informations vitaux pour la Nation. En décembre 2013, le vote de la loi de programmation militaire (LPM), a marqué un tournant important et la cybersécurité des systèmes d’information d’importance vitale (SIIV) figure désormais explicitement dans la réglementation nationale. La « menace cyber » figure parmi les trois premières menaces considérées comme majeures par l’État français : il s’agit d’une ques- tion de sécurité et de souveraineté nationale. La France est précurseur dans ce domaine : soyons en fiers. Mais ne nous trompons pas d’objectifs ! Si la loi prévoit des dispositions contraignantes, il ne s’agit pas d’impo- ser des règles immuables, lourdes et insoutenables sur le plan économique ou opérationnel, que l’État lui-même ne serait pas en mesure d’appliquer systématiquement à ses propres systèmes d’information. La menace évolue et rapidement : nous devons donc faire preuve d’agilité et de réactivité afin de nous adapter pour déployer de premières mesures réalistes. La première marche est souvent la plus dure à franchir ! La LPM doit contribuer à ce que tous, Opérateurs d’Importance Vitale (OIV) et grands groupes bien sûr, mais aussi PME/TPE, parties intégrantes de l’écosystème et constituant trop souvent des proies faciles, franchissent cette première marche dans les meilleures conditions. Avançons progressivement mais rapidement, étape par étape, marche après marche pour construire durablement la cybersécurité. L’omniprésence du numérique dans notre quotidien rend la tâche immense mais passionnante – il ne faut pas ou- blier, par exemple, les systèmes traitant des données à caractère personnel, explosant avec l’apparition des objets connectés. A ce titre, le 18 juin dernier, le gouvernement présentait la stratégie nationale numérique dont l’objectif est de faire de la France une « République numérique ». L’élaboration de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique qui en découle, coordonnée par l’ANSSI, sera présentée par le Premier ministre le 16 octobre. Le chantier de la cybersécurité, car il s’agit bien là d’un chantier, est colossal. Il s’agit d’un travail collectif qui exige du pragmatisme de la part de tous. Mais retenons que la cybersécurité est aussi une formidable opportunité de développement économique pour notre pays et nos entreprises. La France dispose de nombreux atouts dans ce domaine et d’un écosystème riche en solutions inno- vantes, même s’il reste encore trop fragmenté. La France accomplit sa transition numérique, opérant des transformations majeures dans nos métiers et nos usages, comme le furent à l’époque ceux liés à l’arrivée de l’éner- gie électrique. La cybersécurité est un facteur-clé de la réussite de cette transition numérique, tout comme elle est un facteur clé de réussite pour les réseaux électriques intelligents, mail- lon essentiel de la transition énergétique. Guillaume Poupard est ancien élève de l’École polytechnique et ingénieur de l’armement. Il est titulaire d’une thèse de doctorat en cryptographie et est également diplômé de l’ensei- gnement supérieur en psychologie. Après avoir exercé diverses responsabilités au sein du ministère de la Défense, dans les domaines de cryptographie gouverne- mentale et de la cyberdéfense notamment, il a été nom- mé en mars 2014 directeur général de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI). N.D.L.R. : la cybersécurité est au cœur des préoccupations de la REE. Le lecteur pourra se reporter au numéro de juillet 2015 (REE 2015-3) pour trouver « le Livre blanc de la cybersécurité des réseaux électriques intelligents » à la rédaction duquel M. Stéphane Meynet de l’ANSSI a contribué. Nous remercions M. Guillaume Poupard d’honorer la revue de son éditorial. Une période de transitions... de transformations ! EDITORIAL GUILLAUME POUPARD