Pour une approche pragmatique de la transition énergétique

11/05/2015
Auteurs : Olivier Appert
Publication REE REE 2015-2
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2015-2:13521
DOI : http://dx.doi.org/10.23723/1301:2015-2/13521You do not have permission to access embedded form.

Résumé

Pour une approche pragmatique de la transition énergétique

Métriques

148
4
125.17 Ko
 application/pdf
bitcache://af7c43757be931c7c41b20a12f1858e023e93fec

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2015-2/13521</identifier><creators><creator><creatorName>Olivier Appert</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Pour une approche pragmatique de la transition énergétique</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2015</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Mon 11 May 2015</date>
	    <date dateType="Updated">Thu 26 Jan 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Sat 17 Feb 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">af7c43757be931c7c41b20a12f1858e023e93fec</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>22615</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

REE N°2/2015 1 L a nécessité de s’engager dans la transi- tion énergétique fait consensus. Mais que recouvre le terme de transition qui est à la mode et est souvent utilisé à tort et à tra- vers ? Ainsi, on parle de transition démographique, numé- rique, démocratique, etc. Il est indispensable de préciser les enjeux de la transition énergétique et d’examiner com- ment elle se décline dans les différents pays. Il faut d’abord rappeler que le secteur énergétique est en perpétuelle transition comme tout secteur industriel. Le bois et le vent ont été les sources d’énergie dominantes jusqu’au XVIIIe siècle. L’invention de la machine à vapeur a permis l’émergence du charbon au XIXe siècle. Ultérieu- rement, le gaz et le nucléaire ont pris une part croissante dans le mix énergétique. Aujourd’hui, le secteur énergétique est confronté à un triple défi : fournir une énergie fiable, à un coût maîtrisé et respectueuse de l’environnement. Les trois dimensions de ce « trilemme énergétique » sont essentielles pour le développement économique et social d’un pays. Mais comment résoudre cette équation ? La transition énergé- tique est une réponse mais elle impose un compromis entre ces trois dimensions qui varie selon les pays. Il n’y a pas de panacée et il faut adopter une approche pragmatique. L’efficacité énergétique est un moyen puis- sant mais c’est seulement un moyen. Elle passe par des changements de comportement des consommateurs, mais aussi et surtout par le renouvellement des équi- pements. Or les changements de comportement des consommateurs ne sont pas immédiats. Et la durée de vie des équipements de production ou de consommation d’énergie est élevée. Confrontés aux mêmes défis énergétiques et environne- mentaux, tous les pays se sont engagés dans une tran- sition vers un système énergétique durable. Mais les réponses concrètes qui sont apportées varient beaucoup d’un pays à l’autre suivant son niveau de développement économique ou ses ressources énergétiques. L’analyse des politiques énergétiques des pays leaders mondiaux est indispensable pour appréhender le nouvel ordre éco- nomique mondial qui se dessine. Les politiques mises en œuvre pour assurer la transition énergétiques sont donc très diverses car adaptées au contexte économique, énergétique et social de chaque pays. On peut cependant en tirer des enseignements généraux. - tionale et internationale, forte avec la recherche d’un consensus aux niveaux nationaux, régionaux et locaux. - teur (temps longs de construction et déploiement, du- rées de vie longue des équipements, évolution lente des comportements, etc.). - tiques et priorités nationales (notamment la sortie de crise, les grands équilibres macroéconomiques natio- naux). L’énergie doit être au service de la croissance économique. - plets pour envoyer le bon signal prix aux investisseurs et aux consommateurs, tout en protégeant spécifiquement les plus vulnérables. - ment de ces politiques de transition est un défi majeur. Il faut imaginer des solutions innovantes basées sur les ressources locales, nationales, internationales. Les défis pour assurer un système énergétique durable dans ses trois dimensions économique, sociale et environ- nementale sont considérables. Cela prendra du temps et il n’y a pas de panacée. Les politiques adaptées aux contextes nationaux doivent être mises en place dès maintenant avec pragmatisme en tirant les enseignements des succès et des échecs des démarches adoptées de par le monde. Olivier Appert Président d’IFP Energies nouvelles Président du Conseil Français de l’Energie Pour une approche pragmatique de la transition énergétique EDITORIAL OLIVIER APPERT