Les matériaux stratégiques : un enjeu pour la France

27/12/2014
Auteurs : Luc Rousseau
Publication REE REE 2014-5
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2014-5:11988
DOI : http://dx.doi.org/10.23723/1301:2014-5/11988You do not have permission to access embedded form.

Résumé

Les matériaux stratégiques : un enjeu pour la France

Métriques

293
82
96.35 Ko
 application/pdf
bitcache://7211eb0c96f3487c9c824d8969af01654ac50928

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2014-5/11988</identifier><creators><creator><creatorName>Luc Rousseau</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Les matériaux stratégiques : un enjeu pour la France</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2014</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Sat 27 Dec 2014</date>
	    <date dateType="Updated">Thu 26 Jan 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Sat 24 Feb 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">7211eb0c96f3487c9c824d8969af01654ac50928</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>19562</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

REE N°5/2014 1 L a compétitivité de l’industrie française est un déterminant majeur de l’économie na- tionale ; dans un contexte de concurrence mondialisée, elle seule peut assurer à nos concitoyens de disposer des progrès et du confort permis par le développement des technologies. La compétitivité industrielle se joue sur de nombreux champs de contraintes ; parmi ceux-ci, celui des matières premières non énergétiques est peu connu mais repré- sente une complexité stratégique majeure. L’essor de notre industrie s’est fondé sur l’existence de matières de base au moment de la Révolution industrielle. Son dévelop- pement se poursuit maintenant dans un contexte où les matières premières minérales nécessaires aux multiples objets technologiques ne sont pas ou sont peu présentes sur le territoire national. Dans la maîtrise de sources exté- rieures, l’industrie doit aussi tenir compte de la capacité croissante des économies des pays émergents, souvent fournisseurs de matières premières, à transformer ces matières et à élaborer des produits de l’aval industriel. La Chine joue en la matière un rôle de premier plan. Tous les secteurs industriels sont concernés : la produc- tion de biens matériels, les développements en matière de santé, les services de télécommunication, mais aussi la transition énergétique vers un mix nouveau dépendent de l’utilisation de propriétés originales de matières pre- mières minérales dont la production minière ou métal- lurgique est contrôlée par un nombre très réduit de pays ou d’acteurs concurrents. De la même manière que la France a su gérer la dépendance de son économie aux producteurs de pétrole et de gaz, il est essentiel que nous apprenions à gérer la dépendance aux pays producteurs de terres rares ou de lithium. Conscient de l’importance et de la complexité des enjeux, le Gouvernement encourage les échanges permettant de constituer une « Equipe de France » dans laquelle l’Etat et le monde économique ont des rôles complémentaires à jouer, et développe des actions d’accompagnement stra- tégiques : création du COMES, puis du Comité stratégique de filière « Industries extractives et première transforma- tion », développement d’une diplomatie économique intégrant les enjeux des matières premières minérales, soutien d’une recherche scientifique et technique per- mettant à l’industrie française de conserver une place de pointe technologique, diffusion d’une information aux entreprises, réflexions sur l’attractivité minérale du pays… Les grands acteurs industriels du pays ont pris les moyens depuis longtemps de développer une stratégie d’approvi- sionnement, qui leur a permis de conserver ou de gagner des parts de marché ; il importe de partager cette straté- gie très largement dans le tissu français de PME, essen- tiel à notre compétitivité ; il nous appartient, ensemble, de diffuser le message ; je salue l’initiative de la REE qui contribue à cet enjeu national de premier plan. Luc Rousseau, Vice-Président du Conseil Général de l’Economie Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique Les matériaux stratégiques : un enjeu pour la France EDITORIAL LUC ROUSSEAU