presentation_prixferrie2014_finale_lamy_bergot.pdf

12/12/2014
Auteurs :
OAI : oai:www.see.asso.fr:1150:11938
DOI :

Résumé

presentation_prixferrie2014_finale_lamy_bergot.pdf

Métriques

795
145
5.83 Mo
 application/pdf
bitcache://6ed0d4d9602cade50488cd26664558901167b549

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1150/11938</identifier><creators><creator><creatorName>Catherine LAMY-BERGOT</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>presentation_prixferrie2014_finale_lamy_bergot.pdf</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2014</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Fri 12 Dec 2014</date>
	    <date dateType="Updated">Mon 25 Jul 2016</date>
            <date dateType="Submitted">Tue 19 Jun 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">6ed0d4d9602cade50488cd26664558901167b549</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>19376</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

Catherine Lamy-Bergot 2 /2 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Contexte (1/2) Les transmissions HF [2;30] MHz Premiers usages : la « TSF » Opéré à l’alternat, débits usuels : 600-4800 b/s, up to 9600 b/s Deux modes de propagation : onde de sol, onde ionosphérique Le mode ionosphérique permet la transmission des ondes tout autour du monde Un moyen de communication « indépendant » : pas de relais (yc satellite), très grande portée (0-5000km), pas d’abonnement, … Un moyen de communication difficile : forte variabilité du canal, notion de LUF-MUF, … En partie compensé par les techniques de gestion automatique du lien ALE/ALM (90’s/2000’s) Un moyen particulièrement adapté à certaines configurations : jungle, mer, … et interopérabilité Couche F Couche E 3k 3k Circuit radio : ~9kHz 3 /3 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Contexte (2/2) Cas d’usage civils Radio, amateurs, ONG, zones sans couverture satellite … Cas d’usage militaire Frégates, BPC, … Battalion Support Unit Combat Net Radio Combat Net Radio 0 - 100 Km V-HDR 0 - 500 Km V-HDR Besoins opérationnels Terrestre 0 - 100 km Mobile – Mobile 0 - 500 km Fixe – Mobile 0 - 1000 km Fixe – A l’arrêt 0- 1500 km Fixe – Fixe 0- 5000 km Fixe – Fixe Intel Main Support Convoy Intel Asset 1000-1500 Km HDR Battalion Main Company TOC 0 - 1000 Km V-HDR Station d’infrastructure Patrouilleur ~100 NM HDR Naval 0 - 100 NM bateau – bateau 0 - 1500 km bateau – infra 0 - 5000 km bateau – infra 4 /4 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Problématique (1/2) L’évolution des télécommunications, de leur intégration dans les forces armées et partout a fait émerger de nouveaux besoins : Plus de fiabilité Exigences plus fortes en transmission de données qu’en phonie Plus de débit Typiquement jusqu’à 100 kb/s en onde de mer, ~64kb/s jusqu’à 1000 km Simplicité d’usage Renforcer l’automatisation Approches possibles Jouer sur la puissance, l’efficacité spectrale de la modulation Nous sommes déjà aux limites Un « modem » avec une bande plus large Problématique des allocations de fréquence Ne répond que partiellement aux besoins Nécessité de repenser la conception de la forme d’onde HF et d’adopter une démarche plus globale (« système ») 3k 3k 24k Circuit radio : 24kHz 5 /5 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Problématique (2/2) Stratégie proposée : HF XL Considérer l’ensemble de la chaîne : antenne, amplificateur, radio, modem, codage, entrelacement, mise en trame, … Aller vers le large bande Émission large bande Écoute très large bande compatible des allocations fréquentielles mondiales, diversité fréquentielle possible, flexibilité plus grande pour les protocoles (couche 2) … Améliorer le bilan de liaison en optimisant au maximum la chaîne Antenne Amplificateur Canaux sélectionnés … Retravailler l’ensemble de la chaîne de transmission pour apporter un gain notable à l’utilisateur ! 3k 3k 24k Récepteur très large bande (2M) 6k 3k 3k Transmetteur large bande (200k) Capacité radio large bande : 200kHz / 2MHz 6 /6 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Les difficultés d’une telle démarche Partie « Radio » Une antenne large bande et accordée Un amplificateur linéaire (traitements de linéarisation) Un récepteur radio large bande sensible y.c. en conditions cosite Couche Physique : « Modem » Mise en œuvre sur n (1 à 16) canaux pouvant être non contigus Diversité fréquentielle et temporelle bilan de liaison Protocoles Gestion dynamique du lien Veille très large bande Modifications à coordonner avec l’existant (standards, produits …) 7 /7 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Réalisations (1/4) Cartes radio-numériques Première génération : radio large bande Seconde génération : RF & numérique Antennes Configuration navale Configuration terrestre 8 /8 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Réalisations (2/4) Un premier démonstrateur … configuration terrestre configuration navale … permettant de tester : Le modem haut débit L’ensemble antenne/ampli/radio XL La prise de liaison large bande 9 /9 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Réalisations (3/4) Essais terrain Diverses campagnes menées 2011-2014 10 /10 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Réalisations (4/4) Résultats terrain Cormeilles-Cholet (300 km) Transmission d’images Cormeilles-Plogoff (500 km) Test d’endurance (>30 min) Evaluation des canaux Changements de schémas de codage et modulation à la volée (autobaud) 11 /11 / 8décembre2014/TH/TCS/RCP/DT/cl,14/0038/PRE Conclusions Les prochaines étapes Réalisation de trois démonstrateurs tactiques pour l’Etat dans le cadre du PEA SALAMANDRE Une stratégie « cœur commun » autour de la carte RFNUMXL pour intégration tant en configuration terrestre que navale/infra Une démarche de standardisation qui se poursuit au sein du NATO BLOS CaT ST4203, ST4539, ALE/ALM, ST5066 Merci à Gilbert Multédo pour sa confiance, à toute l’équipe HF XL, plus particulièrement à J-Y Bernier, J-L Rogier, F Ngo, J-B Chantelouve, S Herry, H Diakhaté, B Meuriche, L Rakotondrainibé, P Crambert, O Delestre, C Germond, F Pipon, JL di Rienzo, P Malcoiffe ainsi que D Landi, M Dhakouani. Merci enfin à ceux avec qui j’ai eu plaisir à travailler ces dernières années sur l’optimisation trans-couches et les formes d’ondes : C Bergeron, B Gadat, P Hammes, C Poulliat, D Nicholson, E Renan, B Pesquet, D Mérel, C Demeure, R Fracchia, G Monzat, I Herbin, N Haziza ….