Une nouvelle ambition : les drones très haute altitude fonctionnant à l’énergie solaire - La « Libellule solaire »

17/07/2014
Auteurs :
OAI : oai:www.see.asso.fr:1301:2014-3:11237

Résumé

Une nouvelle ambition : les drones très haute altitude fonctionnant à l’énergie solaire - La « Libellule solaire »

Métriques

12
4
337.2 Ko
 application/pdf
bitcache://2c267d592e517b830a83adbe79075e5e6a6a89c7

Licence

Creative Commons Aucune (Tous droits réservés)
<resource  xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
                xmlns="http://datacite.org/schema/kernel-4"
                xsi:schemaLocation="http://datacite.org/schema/kernel-4 http://schema.datacite.org/meta/kernel-4/metadata.xsd">
        <identifier identifierType="DOI">10.23723/1301:2014-3/11237</identifier><creators><creator><creatorName>Pascal Barguirdjian</creatorName></creator></creators><titles>
            <title>Une nouvelle ambition : les drones très haute altitude fonctionnant à l’énergie solaire - La « Libellule solaire »</title></titles>
        <publisher>SEE</publisher>
        <publicationYear>2014</publicationYear>
        <resourceType resourceTypeGeneral="Text">Text</resourceType><dates>
	    <date dateType="Created">Thu 17 Jul 2014</date>
	    <date dateType="Updated">Mon 2 Oct 2017</date>
            <date dateType="Submitted">Fri 20 Apr 2018</date>
	</dates>
        <alternateIdentifiers>
	    <alternateIdentifier alternateIdentifierType="bitstream">2c267d592e517b830a83adbe79075e5e6a6a89c7</alternateIdentifier>
	</alternateIdentifiers>
        <formats>
	    <format>application/pdf</format>
	</formats>
	<version>34240</version>
        <descriptions>
            <description descriptionType="Abstract"></description>
        </descriptions>
    </resource>
.

REE N°3/2014 53 LES DRONES Pascal Barguirdjian Gérant - TECKNISOLAR-SENI Introduction TECKNISOLAR-SENI est une PME créée en 1992, intervenant dans des domaines de haute technologie et dont le laboratoire de recherches et les ateliers sont situés à Saint-Malo. Ses domaines de spécialisation sont : depuis plus de vingt ans, la commercialisation de drones opérationnels1 - tations dans le domaine des drones propulsés grâce jour et nuit, sans carburant, en pouvant évoluer entre transmettre tout renseignement opérationnel et toute observation, en autonomie totale pendant plusieurs semaines. 1 COCCINELLE aux forces d’intervention du Ministère de la Défense, par exemple. Constat Toute opération de renseignement ou observa- - durée). De plus, la précision des capteurs et des sen- seurs (TV, IR, brouillage, radio relais, laser ou autre) - - œuvre des drones à très haute altitude (15 à 30 kilo- - tarité avec le réseau satellites et le réseau sol. Si le satellite reste opérationnel dans la durée, le drone, plus souple, plus manœuvrier, peut être utilisé - A ce stade, en éludant volontairement la possibilité drones. Une nouvelle ambition : les drones très haute altitude fonctionnant à l’énergie solaire La « Libellule solaire » The French company TECKNISOLAR SENI and its research laboratory in St Malo, have been developing high tech systems in the following areas since 1992: road safety, automotive, medical and military. The TECKNISOLAR SENI military department is divided in several branches, notably the drone (UAV) branch. In this field, the research laboratory has developed various electric aircrafts, of different sizes, like the high altitude surveillance drone. This high altitude drone, named LIBELLULE, is able to reach altitudes ranging from 25 to 30 km. Propelled by solar energy, this drone may operate around a pre-defined area for several weeks without any human intervention. ABSTRACT 54 REE N°3/2014 LES DRONES Les drones HALE2 et MALE sont propulsés par énergie - lisation (décollage, emploi sur zone, descente) ne peut également vulnérables par la transmission radio et par le - - - - solubles à court terme soit par utilisation de piles à combus- 2 HALE: High Altitude Long Endurance – MALE: Medium Altitude Long Endurance. - semaines, est opérationnel depuis 2006. espace aérien, les Américains utilisent radars au sol et satel- à trente, semble-t-il, entre le drone solaire et le satellite, tout particulier à utiliser cette technologie en complément de leur réseau satellites. Orientations - Figure 1 : Drone Libellule électrique et solaire – Source : TECKNISOLAR SENI. REE N°3/2014 55 Une nouvelle ambition : les drones très haute altitude fonctionnant à l’énergie solaire La « Libellule solaire » la recharge des batteries. Par ailleurs, la société est mondiale- domaines (sécurité routière, maritime, militaire, automobile, médical, etc.)3 . - - Li- bellule solaire ». ce démonstrateur a été étudié en suivant un concept autorisant a volé à une altitude de 2 000 mètres, altitude volontairement limitée pour des raisons de sécurité aérienne. - avait une envergure de 6 mètres pour un poids de 5 kg et de batterie pour le vol de nuit. Avec quel objectif ? - 3 A savoir que AeroVironment et TECKNISOLAR SENI ont un point com- mun : celui d’avoir commencé leurs activités dans l’utilisation de l’éner- gie solaire dans le domaine des véhicules électriques solaires. - suivants : Principes Pour ce qui concerne l’alimentation de jour : - logiciel de commutation permet ainsi de donner à la batterie Pour ce qui concerne de l’alimentation de nuit : - - Principales caractéristiques pour le futur : pour la mise en Figure 2 : Premier vol du drone Libellule (2001) – Source : TECKNISOLAR SENI. 56 REE N°3/2014 LES DRONES par Conclusion - Libellule solaire - plémentaire du satellite : multimode, multimission, discret concurrence. - un complément au satellite, permettant un ciblage de la sur- Pascal Barguirdjian est gérant et chercheur chez TECKNI- SOLAR SENI depuis 1992, laboratoire de recherches spécia- lisé dans le traitement du signal, les énergies renouvelables et les résines végétales. Il travaille sur les capteurs solaires à haut rendement. L'AUTEUR