L'Eco-conception en génie électrique : application à la machine asynchrone

19 Décembre 2012
19/12/2012 18:00 - 19/12/2012 20:00

CYCLE DE CONFERENCES DU SOIR 2012-2013: L’ECO-CONCEPTION EN GENIE ELECTRIQUE
2ème conférence: mercredi 19 décembre 2012 à 18H00
ENSEEIHT - amphi B00 - 2, rue Camichel - TOULOUSE
Conférencier: Daniel ROGER – Université d’Artois - Béthune
Comité d’organisation: SEE Midi‐Pyrénées
David MALEC, Dominique MARY – Université P. Sabatier
Jacques DAVID – INP
Christel SEGUIN – ONERA
Gilles PERUSOT ‐ ISAE
Éco‐conception des motorisa/ons électriques : application à la machine asynchrone
Dans le monde, il existe approximativement 300 millions de moteurs électriques installés, environ 30 millions
d'unités sont renouvelées chaque année. Ces chiffres montrent qu'une amélioration, même faible, des
performances de chaque unité peut apporter des gains environnementaux conséquents à condition de considérer
cet aspect dès la conception des machines. La démarche d'éco‐conception prend en compte toutes les phases du
cycle de vie de la machine, depuis l’extraction des matières premières jusqu’au démantèlement de la machine en
passant par la phase d'usage. L'éco‐conception est basée principalement sur l’Analyse du Cycle de Vie (ACV) de la
machine en considérant plusieurs critères afin d’éviter les transferts de pollution lors des choix de concep?on.
La première par?e de l'exposé est consacrée à l'ACV d'une machine asynchrone standard en prenant en compte les
différents services normalisés imposés par le contexte applicatif. Une analyse critique des conséquences
environnementales des choix faits lors du dimensionnement de la motorisation électrique est présentée.
La seconde partie est consacrée au prototype de moteur « vert » conçu et réalisé avec le souci de réduire au
maximum son empreinte environnementale. Ce prototype a une efficacité énergétique accrue et il utilise des
matériaux plus respectueux de l’environnement. Son circuit magnétique est réalisé avec un assemblage adapté de
tôles à grains orientés pour réduire netement les pertes dans le fer; le guidage en rotation est assuré par des
roulements à haut rendement; le bobinage utilise du fil émaillé polymérisé par UV qui n'utilise aucun solvant; des
plastiques d’origine végétale remplacent les polymères classiques issus de la pétrochimie. Des ACV comparavves
permeaent d'évaluer le gain environnemental de chaque avancée

 


 

ENSEEIHT
 amphi
B00 

2,
rue 
Camichel 
TOULOUSE


 
logoaaaf-05_162x120.jpg logo_sia_officiel.jpg