Comité des Conférences et Congrès

Info

Le Comité des Conférences et Congrès est co-présidé par Frédéric Barbaresco et Michel Dupire

Manifestations

Format : 2016-08-31
Format : 2016-08-31

2013

KALRAY (www.kalray.eu) vous invite à une journée de présentations et de démonstrations centrées sur le traitement du signal, l’un des domaines d’application phares du processeur MPPA MANYCORE de KALRAY.  Cette journée est composée d’interventions d’acteurs de l’industrie et du monde académique sur des problématiques de traitement du signal exigeantes en performance de calcul. 


Documents

XLS
Creative Commons Aucune (Tous droits réservés) Aucune (Tous droits réservés)
contenu protégé  Document accessible sous conditions - vous devez vous connecter ou vous enregistrer pour accéder à ou acquérir ce document.
- Accès libre pour les ayants-droit

Entre science et vie societale : les elements du futur Presentation des 11 evenements Version du 3 juin 2009 Ouverture Paris 17 novembre 2008 Les enjeux scientifiques et techniques des 25 prochaines annees Palais d'Iena Conseil Economique, Social et Environnemental Programme 14H00 Arrivee des invites 15H00 Mot de bienvenue par Andre Merlin, President du Comite d'Organisation du 125eme anniversaire Accueil par Leon Salto, President de la section des activites productives de la recherche et de la technologie du Conseil Economique, Social et Environnemental. Allocution de Jean Salencon, Vice-President de l'Academie des Sciences. Introduction aux themes des deux Tables Rondes par Andre Merlin. 15H30 Table ronde 1 : Changements climatiques et securite d'approvisionnement : quelles ruptures en matiere energetique ? Anne Lauvergeon, Presidente du Directoire du Groupe AREVA. Pierre Lafitte, ancien Senateur des Alpes Maritimes. Claude Gatignol, Depute de la Manche et President du groupe d'etudes sur les Energies a l'Assemblee Nationale. Manoelle Lepoutre, Directrice Recherche et Developpement du Groupe TOTAL. 16H45 Table Ronde 2 : Societe de la communication et de l'economie numerique : quelles ruptures technologiques ? Denis Ranque, President-Directeur General THALES. Pierre Lasbordes, Depute de l'Essonne, President du Groupe Parlementaire sur l'Espace. Philippe Carli, President-Directeur General de SIEMENS FRANCE. Eric Monnoyer, Directeur Associe de CAPGEMINI. 18H00 Synthese des Tables Rondes par Alain Bravo, President de la SEE 18H30 Cocktail 20H00 Fin de la seance d'ouverture Compte-rendu Les 9 evenements thematiques Montpellier 10-11 decembre 2008 Energies renouvelables eco conception en genie electrique Programme Wednesday 10th December, 2008 09:00 -10:OO Registration 10:00 Opening Session The President SEE Alain Bravo and other presidents 10:30 - 11:00 Coffee break 11:00 - 12:20 HYPERLINK "http://www.ireed08.org/index.php?id=16" \l "session 1" \t "_blank" Session 1: Eco-Technologie 1 : SOLAR ENERGY Chairman : Christian Glaize ( GEM-IES Universite de Montpellier 2 ) 12:20 - 14:00 Lunch 14:00 - 15:15 HYPERLINK "http://www.ireed08.org/index.php?id=16" \l "session 2" \t "_blank" Session 2 : Eco-Conception 1 : COMPONENTS AND SYSTEMS Chairman : Monique Polit (Universite de Perpignan et Pole de competitivite DERBI) 15:15 Coffee Break 15:45 - 16:35 HYPERLINK "http://www.ireed08.org/index.php?id=16" \l "session 3" \t "_blank" Session 3 : Eco-Technology 2:WIND ENERGY Chairman : Philippe Alexandre ( Compagnie du Vent ) 16:35 - 17:00 Conclusion with the session presidents 17:00 End of the sessions 17:00-18:30 visit of Energaia Salon 18:45 departure to `` Mas de Saporta'' by buses 19:15 - 22:30 Conference Dinner Mas de Saporta 22:30 Return by buses to Montpellier Center Thursday 11th December, 2008 09:00 Opening Session 09:00 -10:00 Invited Conference by Michel Petit "Rechauffement climatique et Energies renouvelables" 10:00 - 10:15 With the participation of the ADEME (French Environment and Energy Management Agency) From the European "Climate Energy Package" to the "Grenelle de l'Environnement": stakes and prospects for renewable energies and energy management in France by Stephane Pouffary,(Head of the International Expertise in Energy Management Unit, ADEME) 10:15 - 10:45 Coffee break 10:45 -12:15 HYPERLINK "http://www.ireed08.org/index.php?id=16" \l "session 4" \t "_blank" Session 4 : Eco-Conception 2: ECO-SOLUTIONS Chairman : Juan Martinez ( Laplace Universite de Toulouse) 12:15 - 14:00 Lunch 14:00 - 15:15 HYPERLINK "http://www.ireed08.org/index.php?id=16" \l "session 5" \t "_blank" Session 5 : Eco-Technology 3:NEW PROSPECTS Chairman : Gerard Touchard ( LEA Universite de Poitiers ) 15:15 - 15:45 Coffee break 15:45 - 17:25 HYPERLINK "http://www.ireed08.org/index.php?id=16" \l "session 6" \t "_blank" Session 6 : Eco-Conception 3:NEW APPROACHES Chairman : Jean Luc Bessede ( President SEE Club ME ) 17:25 - 17:45 Conclusions on Sessions 6 & 7 with the session chairmen Compte-rendu : Paris 27 janvier 2009 Traitement de l'information : avancees et defis actuels Paris, Quai de Conti Journee commune Academie des sciences-SEE Programme 9H15 Ouverture Jean SALENCON, Alain BRAVO, Odile MACCHI Session 1 - Le traitement de l'information en interaction avec les mathematiques President de seance : Michel TERRE 9H30 Des signaux stationnaires en quel sens ? Patrick FLANDRIN, ENS Lyon 10H00 Ondes, information et renversement du temps Mathias FINK, Membre de l'Academie des sciences, ESPCI Paris 10H30 Mathematiques et traitement d'image: quelques exemples d'interaction Olivier FAUGERAS, Membre de l'Academie des sciences, ENS Paris et INRIA Sophia 11H00 Pause Session 2 - Le traitement de l'information dans les telecommunications Presidente de seance : Juliette MATTIOLI 11H30 12H00 La theorie de l'information et les telecommunications Claude BERROU, Membre de l'Academie des sciences, Telecom Bretagne, Brest Les reseaux : l'information et l'espace-temps Philippe JACQUET, INRIA Rocquencourt 12H30 Dejeuner-Buffet Session 3 - Le traitement de l'information en interaction avec la physique President de seance : Jacques BLANC-TALON 14h00 Mecanique statistique et codes correcteurs d'erreurs Nicolas SOURLAS, ENS Paris 14h30 Nouvelles architectures electroniques pour acquerir et traiter les images Michel PAINDAVOINE, Universite de Bourgogne 15H00 L' Optique pour le traitement de signaux a tres large bande. Jean-Pierre HUIGNARD, THALES R&T Palaiseau 15H30 Pause 16H00 President de seance : Erich SPITZ Impact de la spintronique dans les technologies de l'information Albert FERT, Prix Nobel, Membre de l'Academie des sciences, Universite Paris Sud 16H45 17H30 Session 4 - Table ronde Les defis en traitement de l'information pour la decennie a venir Organisateurs : Francois BACCELLI et Frederic BARBARESCO avec la participation d' Albert BIJAOUI, Pierre DUHAMEL, Albert FERT, Yves MEYER Cloture Video et presentations de cette conference : cliquer HYPERLINK "http://www.see-125.eu/index.php?id=552" ici Compte-rendu : Toulouse 28-29 janvier 2009 Vers des aeronefs encore plus electriques Centre Pierre Baudis Programme 28 janvier 2009 08H30 09H15 10H00 Accueil Ouverture - Institutionnels et organisateurs Allocution inaugurale - Invite d'Honneur Francis Mer, ancien Ministre d'Etat, SAFRAN 10H30 Session Architecture, Etienne Foch, Airbus Avancement des recherches pour l'avion de transport, Etienne Foch, Airbus Architectures futures des systemes pour avions d'affaire, Jean-Michel Wachowiak, Dassault Aviation Aviation legere a motorisation electrique, Anne Lavrand, Electravia Vision Defense de l'avion plus electrique: problematique et programmes, M. Amiet, P. Roumegoux- DGA, JM Wachowiak 12H30 Dejeuner Session Utilisateurs, Jean-Luc Tinland, DGAC 14H15 Les attentes d'une compagnie aerienne devant les nouvelles technologies, Henri Hurlin, Air France Les nouvelles technologies dans le processus de certification aeronautique, Jerome Bruel, EASA 15H15 15H45 18H30 20H00 Pause Session Electronique de Puissance, Xavier Roboam, CNRS/Laplace Evolution et maturite des composants grand gap, applications haute temperature, Regis Meuret, Hipano-Suiza, Dominique Planson, INSA-Lyon Fiabilite et integration en electronique de puissance, Michel Piton, Michel Mermet Guyonnet, PEARL Integration des systemes de conversion d'energie, Thierry Meynard, Thierry Lebey, Francois Forest, 3DPHI Cocktail Mairie de Toulouse - Salle des Illustres Diner de gala Hotel d'Assezat/collection Bemberg 29 janvier 2009 08H00 Accueil 08H30 Session Sources et Generateurs, Jacques Gatard, ONERA Systeme propulsif et gestion de l'energie, Serge Berenger, Hispano Suiza Fabienne Lacorre, SNECMA Alternateurs-demarreurs pour les aeronefs, C.Bruzy, M.Martinez, Thales AES Vers une introduction des Piles a combustible dans l'aeronautique ? C.Turpin, CNRS/Laplace - S.Boblet , Helion Stockage d'energie electrique pour les aeronefs du futur, B. Weber, P. Genin, SAFT 10H10 Pause 10H40 Session Systemes et Equipements, Pierre Froment, SAFRAN Une approche pour un train d'atterrissage plus electrique, Gerard Balducci, Messier Transition dans les commandes de vol electriques, S. Menio, S. Grand, S. Sandler, B. Legrand, Goodrich Le management thermique d'un avion plus electrique, D.Lavergne, V. Gomez, Liebherr Aerospace 11H55 Evolutions en thermique et en CEM dans l'avion encore plus electrique, P. Millan, JP. Parmantier, ONERA 12H20 14H00 15H15 15H45 17H30 Dejeuner Session Reseau electrique, Christian Saubion, CIRTEM Pioneering all electrical on the road Bernd Neitzel, J.-L. Mate Continental Les installations electriques dans un aeronef a structure composite Serge Roques, Labinal Avion plus electrique: les defis pour la distribution electrique Henri Billod, Pierre Ravel, Zodiac Pause Table ronde Quelle place dans l'aeronautique pour les nouvelles technologies: vision et realites - Animateur: P. Condom, AAE - A. Benhamou, Liebherr - D. Chiron, Comm Eur - M. de Gliniasty, ONERA - A. De Guibert, SAFT - P. Fouillat, CNRS/IMS - S. Prudhomme, Airbus - J.-L. Tinland, DGAC Fin de la journee Compte-rendu Brest 12 mars 2009 HYPERLINK "http://www.see-125.eu/index.php?id=538" Les Telecoms et la Mer Oceanopolis Programme 09H00 Inscription, Accueil cafe. Presentation de la Journee 09H30 La Mer et les TIC: Herve Moulinier, President du Pole Mer Bretagne 10H00 Securite et Communications dans le domaine marin - IP eX-Treme: le haut debit en haute mer, Eric Vallee, Alcatel - Securite maritime: les actions du NURC en mer, F.-R. Martin-Lauzer, NURC - NavTrack: systemes d'acquisition pour le suivi Wifi de navigation temps reel, Gilles Picard, DETI 12H15 Dejeuner 14H00 Observations pour l'Environnement et la Securite - MODENA: Modelisation, simulation et defis pour le futur, Rene Garello, TELECOM Bretagne - VIGISAT: Station de reception, F. Collard , CLS - Applications en Oceanographie Operationnelle, P.-Y. Le Traon, IFREMER 15H45 Perception sous-marine - Reconstruction 3-D sous-marine, D. Gueriot, et C. Sintes, TELECOM Bretagne - TOPVISION, evaluation d'algorithmes de detection d'objets sur videos sous-marines, N. Mandelert, TUS et I. Quidu, ENSIETA - Sismique 3-D, M. Landais, CGG 17H30 Remise des Prix Posters Etudiants & Cloture HYPERLINK "http://www.see-125.eu/index.php?id=518" Lille 19 mars 2009 Futur des transports ferroviaires et guides Lille Europe Programme 08H30 Accueil des participants 09H00 Introduction Yves RAVALARD (i-TRANS), Christian AUCOURT (SEE), Jean-Bernard CHOQUEL (SEE-Groupe Nord) 09H10 Allocution d'Alain BRAVO, President de la SEE 09H20 Allocution de Robert MAHLER, President d'Alstom France 09H40 La motorisation de l'AGV - Automotrice Grande Vitesse, Dominique JAMET, Alstom Transport 10H15 Amelioration du bilan energetique du transport ferroviaire - Projet PLATHEE, Marina THIOUNN, SNCF - Direction Innovation Recherche 10H50 Les progres en terme de captage de courant de traction, Laurent CEBULSKI, Carbone Lorraine 10H50 Caracterisation Dynamique et Environnementale de Moyens de Captage Electrique, Projet CADEMCE , Bernard MULOT, Carbone Lorraine-ESIEE Amiens 11H30 Pause 11H45 Gestion de l'alimentation et de l'energie sur une Liaison Grande Vitesse - cas de la LGV Est , Alain CUCCARONI, Reseau Ferre de France / RFF 12H20 Le raccordement de la LGV Est au reseau de transport d'electricite , Eric VANNEAUX, Reseau de Transport de l'Electricite / RTE 13H00 Buffet 14H30 Presentation IEEE France Section du chapitre PEL, Daniel PASQUET, President de IEEE France Section Gerard-Andre CAPOLINO, President du chapitre joint IA/IE/PEL 14H45 La fluidification des n?uds sensibles dans la gestion du reseau, Joachim RODRIGUEZ, Institut National sur les Transports et leur Securite-INRETS/ESTAS, Lille 15H20 Le premier train hybride: Autorail Grande Capacite bi-mode, Sebastien RIDREMONT, Bombardier 15H55 L'economie d'energie au niveau d'un metro automatique, Said EL FASSI,Siemens Transportation Systems 16H30 25 ans d'exploitation d'un metro sans conducteur - le retour d'experience a KEOLIS - Perspectives pour le futur du transport metro, Jean Michel ERBIN, KEOLIS 17H05 Conclusion 17H20 Cloture Compte-rendu Grenoble 20 mars 2009 Electronique et societe: les grands defis de l'Innovation Minatec Programme 08H30 09H15 Accueil, MMNT-Maison des Micros et des Nano Technologies Ouverture : Genevieve Fioraso, deputee et responsable des affaires economiques de l'agglomeration grenobloise, Paul Friedel, vice-president SEE, Nicolas Leterrier, Directeur MINALOGIC, Jean-Charles Guibert, MINATEC, Michel Ida, Directeur MINATEC IDEAs Laboratory(R) 09H35 09H45 Introduction de la journee: Luc Fayard, Journaliste economique Session 1: Deux succes industriels de PME innovantes: Christophe Dugas, Directeur technique de Coronys Thierry Porcheron, Directeur R&D, Hager Security 10H15 Intelligence embarquee et Objets communicants: Le potentiel de la Cooperation en reseau - Tendances, defis et applications, Dr. Jorge Pereira, Principal Scientific Officer, Embedded Systems and Control, European Commission 10H45 Session 2 : Table ronde animee par Luc Fayard: comment innover et creer de la valeur Etienne Gaudin, Bouygues Telecom, Valerie Chanal, professeur de management et directrice de l'equipe Umanlab, Marc Giget, President de l'Institut Europeen de Strategies Creatives et d'Innovation, Sebastien Touvron, directeur adjoint, SIPAREX 12H00 Session 3 : Posters et demonstrations - Repas Exposition "Objets communicants dans la ville", CCSTI - Ecole d'Architecture de Grenoble, Laurent Chicoineau, Directeur CCSTI 14H00 Session 4 : "L'open innovation" pour les industriels est-elle la reponse aux grands defis de demain ? La pervasivite de l'electronique: les industriels du SC sont-ils prets ? Enfin, quelques reflexions sur les aspects securite, tracabilite, notre societe est-elle prete a entrer dans la "U-society". - "Open Innovation", Patrick-Henri Girard, Directeur de l'innovation et synthese automobile, Renault - Industrie du Semi-conducteur: defi ou enjeu de la pervasivite de l'electronique?, JP Dauvin, Consultant STM - L'ubiquite informatique : un bouleversement des modeles et des paradigmes dans les technologies de l'information , M. Riguidel, responsable du departement informatique et reseaux a Telecom ParisTech. 15H15 Pause cafe 15H45 Session 5 : Nouvelles sources d'innovation - approches par les usages, l'imaginaire et la creativite - l'Importance du design industriel - La creativite raisonnee ou comment l'imaginaire precede l'idee, Miguel Aubouy, responsable des activites creativite au CEA/LETI - La symbiose "recherche et design" comme facteur d'innovations: Alain Cadix, directeur de l'ENSCI - Arts et sciences : presentation et lancement des rencontres de l'imaginaire : Antoine Conjard, Scene Nationale Hexagone de Meylan 16H50 Conclusions a chaud de la journee: Luc Fayard 17H00 Cocktail Compte-rendu Clermont-Ferrand, 26-27 mars 2009 HYPERLINK "http://www.see-125.eu/index.php?id=515" Les vehicules du futur site d'Aubiere Programme 26 mars 2009 8H00 Accueil des participants 8H30 Ouverture par A. Merlin, President CIGRE France, et President du comite d'organisation du 125eme anniversaire, & C-G. Dussap, directeur Polytech'CF 9H00 Le vehicule grand public dans le nouveau contexte energetique, par J. Syrota, ancien PDG de la COGEMA et ancien president de la Commission de regulation de l'energie - CRE 09H45 Evolution du marche des vehicules legers a l'horizon 2020, J-M. Mus, Michelin 10H30 Pause cafe 11H00 Systemes embarques dans les vehicules, C. Balle, Renault 11H45 Vehicule electrique, A. Jaafari, president du Club Technique TT-SEE (Transport Terrestre) 12H30 Dejeuner 14H00 Vehicule communicant, R. Vauzelle, Groupe Regional Centre-Atlantique de la SEE, M. Berbineau, Inrets 14H45 Vehicule intelligent pour la mobilite urbaine, J-P. Derutin, Lasmea 15H30 Pause cafe 16h00 Acceptabilite et acceptation des aides a la conduite : approches psychologiques, F. Terrade et A. Somat, Universite Haute Bretagne 16H45 Fin de la 1ere journee 27 mars 2009 9H00 Activites scientifiques sur les vehicules intelligents et utilisation de la plate-forme Pavin, M. Dhome , Lasmea 9H15 Differentes demonstrations organisees autour de : Vehicule en milieu naturel, CEMAGREF Vehicule electrique, Lasmea Vehicule solaire, Polytech'CF Robots mobiles, IFMA, Polytech'CF, Isima 11H45 Bilan 12H00 Cloture Metz 26-27 mars 2009 Vision d'Avenir - A Future in Light Campus de Supelec Programme 26 mars 2009 08H45 Accueil des participants par les co-presidents de la conference - Delphine Wolfersberger, Marc Sciamanna, Harry Ramenah - et par le directeur general de Supelec et president SEE, Alain Bravo 09H10 XXIth Challenges in Photonics : a SFO point of view, E. Rosencher, ONERA, SFO President 09H30 Research and applications in photonics: the European perspective, G. Kalbe, EU Commission, Photonics Unit 10H15 Photonics in a changing world, E. Desurvire, Thales Research and Technology 11H00 Pause cafe 11H30 Advancing biological discovery with photonic imaging, V. Ntzachristos (TU Munich) 12H15 From Bell's Inequalities to Entangled Qubits: A New Quantum Age?, A. Aspect, Institute of Optics Graduate School 13H00 Dejeuner 14H30 LED applications in Automotive Lighting and Benefits, J.P. Charret (Valeo) 15h15 Photonics Village Poster & Exhibition 1 15H30 Pause cafe 16H00 Photonics Village Poster & Exhibition 1 18H00 20H00 Fin de la 1ere journee Diner de gala 27 mars 2009 09H30 Quantum cascade lasers: pushing the fronteer between optics and electronics, J. Faist, EPFL 10H15 Photonic ICs: from discrete to CMOS integration, L. Fulbert, CEA-LETI 11H00 Pause cafe 11H30 Photonics Village Poster & Exhibition 2 13h00 14H30 15H15 16H00 Dejeuner Plasmonics in photonics, R. Stanley, CSEM Photonic technologies for defence & security applications, Bruno Desruelle (Ministere de la Defense - DGA) Fin des conferences Compte-rendu : Nice-Sophia 7 avril 2009 HYPERLINK "http://www.see-125.eu/index.php?id=516" Telecommunications Innovantes Polytech' Nice-Sophia Programme 09H00 09H20 Accueil, Enregistrement Ouverture Yvon Mori, President du groupe regional Cote d'Azur Philippe Gourbesville, Directeur de Polytech'Nice-Sophia Jean-Pierre Damiano, UNS-CNRS, Vice-President de SEE Cote d'Azur 09H30 Les telecommunications et les poles de competitivite * Quel futur pour les telecommunications : quels sont les enjeux? Ou en est la R&D? Jerome Chifflet, Directeur Delegue a la Recherche, Orange Labs * Le role des poles de competitivite: exemple du pole mondial SCS (Solutions Communicantes Securisees), Georges Falessi, Directeur du pole 10H45 Pause 11H00 Le role des satellites et les antennes du futur * Les satellites et le projet GMES (Global Monitoring for Environment and Security), Daniel Vidal-Madjar, coordonnateur interministeriel GMES, Ministere de l'enseignement superieur et de la recherche * Le CREMANT (Centre de REcherche Mutualise sur les ANTennes) : Pole scientifique regional sur les antennes, les objets et systemes communicants, les technologies de pointe liees aux telecommunications et a l'information, Patrice Brachat, Co-directeur du CREMANT, Orange Labs La Turbie * Antennes non standard et innovantes au service des communications, de la navigation, de la medecine, l'observation spatiale, etc., Francois Le Chevalier, Thales Division Aeronautique, Elancourt et Robert Staraj, LEAT, Sophia Antipolis. 13H00 14H00 Visite de l'exposition - Cocktail dejeunatoire Recompense SEE a des chercheurs du LEAT pour leur Prix du Meilleur Article de la revue IEEE Antennas and Propagation Society, en presence des laureats et de Christian Pichot, Directeur de Recherche CNRS, Directeur du LEAT. 14H30 Les ruptures technologiques de l'electronique de demain * La course a l'infiniment petit et ses challenges technologiques, Laurent Thenie, Cadence Design Systems, Sophia Antipolis * Les logiciels embarques, applications aux transports, Jean-Yves Tigli, I3S, Polytech'Nice, Sophia Antipolis 16H00 Pause 16H15 Table Ronde: Formation, Insertion professionnelle et Initiation au metier de l'ingenieur animee par (confirmation en cours), avec la participation de * Jacques-Olivier Piednoir, Vice-President Europe de Cadence Design Systems, President de SAME, * Philippe Gourbesville, Directeur de Polytech'Nice-Sophia * Emmanuel Tric, maitre de conferences, Geoscience Azur (UNS-CNRS), Directeur du College des Etudes doctorales, Responsable de l'antenne ABG sur Nice * Jean-Louis Droulin, URISCA, Nice * Eric Pascual, VP fondateur PoBot, Sophia Antipolis 17H30 Cloture Compte-rendu Cloture Europeenne Bruxelles 22 avril 2009 Entre science et vie societale : les enjeux des 25 prochaines annees Ecole Royale Militaire Programme 09H30 Discours d'accueil et presentation de l'ERM, par le General major Harry Vindevogel, General commandant l'ERM 09H45 Intervention du President Christian Pierlot, SRBE 10H15 Table ronde des manifestations regionales, animee par Paul Friedel, 1er Vice-president de la SEE 12H00 Dejeuner a l'ERM offert par la SEE 14H00 Session presidee par Andre Merlin, President du Comite d'Organisation Conference "Prospective, Science et societe", par Hughes de Jouvenel, Futuribles 14H45 Conference "Une cinquieme liberte pour la R&D Europeenne", par le Pr. Alain Pompidou, President de l'Academie des Technologies, membre de l'ERAB (European Research Advisory Board) 15H30 Pause 16H00 Conference " L'Observation de la terre au service des populations " par le Pr. Marc Acheroy, Directeur du laboratoire CISS de l'ERM 16H45 Conclusions de la journee par Alain Bravo, President de la SEE 17H15 Cocktail de cloture a l'ERM, offert par la SEE Editorial du Discours du President Bravo PAGE PAGE \* MERGEFORMAT 12 E d i t o r i a l Entre science et vie societale : les enjeux des 25 prochaines annees (Discours du president Bravo, lors de la ceremonie europeenne de cloture a Bruxelles) C'est en juin 2007 qu'une note de cadrage pour le 125eme anniversaire de la SEE a lance l'operation dont l'evenement de cloture se tient ce jour a Bruxelles. Quatre grands domaines se profilaient dans les propositions : * Aller a la rencontre des jeunes, et promouvoir le Prix Jeunes Andre Prix Blanc-Lapierre dans sa demarche regionale puis nationale ; * Cooperer avec les grands poles de competence de chaque region et, dans le cadre de la francophonie dialoguer avec nos associations partenaires ; * Faire intervenir des personnalites locales et nationales ; * Organiser des tables rondes sur les grands sujets societaux, en insistant sur les contributions apportees par les sciences de l'Energie et des TIC. Comme l'a montre la table ronde de ce matin, presidee par le 1er Vice-president Paul Friedel, la feuille de route a ete tenue, et nous disposons maintenant d'un riche viatique pour les 25 ans a venir. Dans le prolongement des interventions d'Hugues de Jouvenel, d'Alain Pompidou et du Professeur Marc Acheroy, je voudrais maintenant reflechir avec vous sur le role que peut ambitionner de remplir la SEE en ce XXIeme siecle, et sur la maniere d'y reussir. Pour guider ma demarche j'ai repris notre Livret 125eme anniversaire, que nous avons l'orgueil d'avoir publie grace a la maitrise d'ouvrage de Bernard Ayrault et a l'immense talent de notre regrette Jean-Claude Boudenot. De ce livret je me suis efforce d'extraire des messages qu'en traitement du signal on qualifie d'utiles. I - Notre identite : science, creation, recherche et innovation Dans son Editorial, le President de la Republique nous rappelle notre mission : L'histoire et l'action de la SEE symbolisent des valeurs que nous devons remettre au premier plan. C'est d'abord la confiance dans le progres scientifique. ... Et le champ meme de la SEE, l'electricite et les TIC, sont emblematiques de cet espoir... Comme toutes les grandes societes savantes creees en pleine revolution industrielle, la SEE montre au travers de l'ensemble de son action, combien est riche le partenariat entre recherche scientifique et industrie a travers les multiples innovations technologiques qu'il permet. Regard de Thierry Gaudin et Lucien Deschamps : A partir des annees 80, s'est amorcee une grande transformation du systeme technique, dont les elements clefs sont l'optoelectronique et la biotechnologie, lesquelles se rejoignent dans les nanotechnologies. Les consequences apparaitront par vagues successives tout au long du XXIeme siecle. Cette transformation, qu'on peut appeler Revolution Cognitive, est comparable en importance a la Revolution Industrielle, laquelle a mis environ deux siecles (1750 a 1950) a devenir planetaire. ... Il est important de travailler des maintenant a preparer les grands programmes du nouveau siecle car la conception d'infrastructures de qualite demande du temps, a la fois en ingenierie et en negociation. Avec du temps, nous avons les moyens d'etudier et de discuter soigneusement les programmes envisages, dans toutes leurs consequences, puis de les integrer dans un processus plus social et democratique. Il faut donc des maintenant travailler aux infrastructures de demain pour qu'elles aient ete pensees et preparees afin de repondre aux vrais besoins de l'homme et de la nature, au moment ou la classe dirigeante changera de strategie. Sous l'angle de la demande, sept megatendances sont susceptibles de tirer l'innovation en 2025 comme l'expriment Antoine Petit, Remi Lallement et al dans leur ouvrage intitule France 2025 Diagnostic strategique : Creation, Recherche et Innovation : 1. Energie et environnement : changement climatique et ressources rares (alimentation, eau, energies) 2. Defense et securite : de nouveaux risques 3. Sante et demographie : vieillissement, urbanisation, transport, mobilite 4. Prosperite : accroissement du nombre de consommateurs solvables 5. Vie sociale : transformation dans un monde technologique 6. Communication : gestion du savoir, tracabilite, logistique 7. Secteur public : innovation et productivite 125 ANS see BL n? 117 - mai/juin 2009 En 2025, avec un consensus mondial sur les domaines prioritaires, quatre grands domaines avec quarante technologies emergentes et prioritaires seront le socle des activites d'innovation technologique : 1. Technologies pour la societe de l'information (12 technologies) 2. Sciences du vivant, genomiques et biotechnologies pour la sante (8 technologies) 3. Nanotechnologies, materiaux intelligents, nouveaux procedes de production (11 technologies) 4. Developpement durable, changement planetaire et ecosystemes (9 technologies) Cinq technologies, dont il est impressionnant de remarquer qu'elles sont toutes dans le champ de la SEE, sont d'ores et deja considerees comme matures en 2025 : 1. la gestion de la chaine logistique 2. les technologies du logiciel pour le transport des donnees numeriques 3. la consommation plus econome en energie 4. les capteurs d'images 5. la communication mobile (telephonie cellulaire de 4eme generation). Les recherches menees a la frontiere des disciplines et dans les zones de convergence technologique seront a l'origine de nouveaux produits et de nouveaux savoirs. Enjeu : la recomposition du paysage francais de la recherche et de l'innovation Pour la recherche et le developpement en 2025, les enjeux et la concurrence sont mondiaux et la position francaise est indissociable de la position europeenne car le niveau europeen sera souvent plus pertinent pour traiter les questions que le niveau francais. Dans le cadre du processus de Ljubljana, les Etats de l'Union et la Commission Europeenne elaborent une vision a long terme de l'EER qui met notamment l'accent sur la libre circulation des chercheurs, des savoirs et des technologies (la cinquieme liberte). A nous d'oser prendre notre place dans ce nouvel espace vital ! Enjeu : les synergies public - prive En 2025, la mobilite geographique des chercheurs et les passages - dans les deux sens - entre sphere academique et monde industriel seront decisifs pour la vitalite de la recherche francaise. Avec la complexite grandissante des technologies et la croissance de l'incertitude et des couts lies, les activites d'innovation tendront, d'ici a 2025, a etre de plus en plus partagees par une multitude de partenaires en interaction (universites, organismes de recherche, entreprises, concurrents, clients, ...). N'y retrouvons-nous pas la culture de nos Clubs techniques et de nos Groupes regionaux ? Enjeu : liens entre innovation technologique et innovation non technologique La concurrence croissante des pays emergents ne jouera pas seulement sur le terrain de l'innovation technologique (innovation de produit ou de procede). Elle concernera aussi, de plus en plus, l'innovation operationnelle (modes d'organisation du travail) et l'innovation marketing (gammes de produits, design, modes de paiement, etc.). Dans les services comme dans l'industrie, la complementarite entre l'innovation technologique et l'innovation non technologique devrait en general se renforcer, surtout du fait du role croissant des TIC qui demultiplieront les possibilites de cooperation entre les parties prenantes, accelereront la mise sur le marche de nouveaux produits et elargiront le choix des consommateurs. L'effort de recherche industrielle et d'innovation technologique devra s'appuyer de plus en plus sur des chaines d'innovation associant les grands groupes et les PME, notamment dans la gestion de projets collaboratifs aussi bien nationaux qu'internationaux. Les PME sont certainement de tres bons points d'acces a de nouveaux modeles economiques. II - Notre savoir-etre : science, societe, politique Editorial du President du Conseil Economique, Social et Environnemental : Partager le savoir, telle est, en effet, l'ambition de la SEE : partager le savoir entre tous les membres de la societe scientifique d'abord, entre tous les professionnels ensuite, mais aussi, avec le grand public. ... La societe de la connaissance ne peut etre une espece de chambre forte, dont l'acces serait interdit a nos concitoyens. La science ne peut etre un pouvoir contre l'individu, les libertes et la democratie au risque de voir tout le monde se refugier dans un principe de precaution mal compris. Partager la connaissance, ouvrir le dialogue : rien n'est plus urgent dans cette periode de crise pour repondre au veritable tsunami planetaire qui resulte de l'opacite et de la complexite de la bulle financiere. Les responsabilites sont aujourd'hui collectives, et il faut aider a les situer dans la vie en societe. Le merite de la SEE est, depuis sa creation, de poser toujours la meme question, qui est une maniere de se projeter dans l'avenir : l'humanite est-elle capable de mettre les innovations technologiques a son service ? Les scenarios pessimistes existent. Pour y echapper, des contributions decisives sont necessaires. La SEE, dans sa demarche, affirme que l'avenir resulte d'une volonte qui se construit tous les jours. 125 ANS see BL n? 117 - mai/juin 2009 Regard de Jacques Lesourne : Il est aujourd'hui commun de decrire la prolongation des tendances et d'anticiper la fusion des domaines autour des nanotechnologies et des neurosciences. La question principale me semble ailleurs : l'humanite sera-t-elle capable d'apprendre a mettre les TIC a son service afin d'ameliorer ses processus de decision individuels ou collectifs ? Cette evolution psychologique et sociologique suppose, au-dela de l'apprentissage des pratiques de pianotage, des reflexions sur le tri de l'information, sur son integration dans une vision coherente, sur son insertion dans l'elaboration de visions anticipatrices et sur la maitrise des pulsions faussant la comparaison de solutions alternatives. Dans l'acte de choisir, c'est l'ensemble du psychisme influence par l'environnement social qui est en cause. Il faudra aussi apprendre que dans un monde de neuf milliards d'individus, les compromis sont indispensables, et le temps ne s'ecoule pas a la vitesse des progres des calculs sur ordinateurs. France 2025 Diagnostic strategique : Creation, Recherche et Innovation par Antoine Petit, Remi Liment et al. Enjeu : la science et la technologie, une priorite societale et politique Le developpement d'une economie de la connaissance et de l'innovation en 2025 necessite une adhesion forte de la societe civile et du monde politique. Ce n'est que collectivement que la France saura, ou non, batir un systeme de formation en mesure de " creer les createurs " necessaires a son developpement. Il convient a cet effet d'instaurer une reelle democratie scientifique et technique qui permette a une societe bien informee de faire ses choix. En particulier, le passage a " une nouvelle vague technologique " tiree par la convergence entre les nanotechnologies, les biotechnologies, les technologies de l'information et les technologies cognitives (NBIC) ne pourra se faire sans une adhesion forte de la societe francaise. Un socle fort de connaissances et de competences pour l'ensemble de la population francaise est un garant de la capacite de recherche et d'innovation de la France en 2025. A ce titre les doctorants doivent devenir des membres privilegies. Colloque 2009 FutuRIS - Le soutien public a l'innovation des entreprises : quelle efficacite, quelles perspectives ? - Jakob Edler La crise financiere actuelle a commence a reequilibrer notre conception dans le role de l'etat dans l'economie. Divers ensembles de mesures incitatives a travers le monde tentent de contrecarrer le declin economique et de tracer une nouvelle trajectoire vers la relance. Nous avons aujourd'hui l'immense opportunite de modifier les bases selon lesquelles les decisions publiques sont prises, car l'argent ne peut etre depense qu'une seule fois, les defis sociaux doivent toujours etre releves et les services publics doivent toujours etre assures. Il est imperatif de lier les mesures d'incitations economiques avec la satisfaction de la demande, et plus ce lien est concu selon une orientation future, plus le gain a long terme est important pour la societe et pour l'economie. Dans les Politiques d'Innovation Basees sur la Demande (PIBD) qui en decoule, l'enjeu le plus important se situe dans l'evitement des tendances protectionnistes plus ou moins incluses dans les discussions sur les mesures d'incitation, auxquelles les marches publics d'innovation sont maintenant etroitement lies ... La decision d'acquerir ou de soutenir certaines technologies, tels que e-Sante, construction durable, textiles protecteurs, produits bio, recyclage, energies renouvelables (Lead Market Initiative : Henriette van Eijl, Coordinator, EC, DG Enterprise, Innovation Policy), a besoin par-dessus tout d'une solide base normative (en termes d'objectif politique sous-jacent), et doit ainsi etre solidement articulee autour du potentiel utilisateur et du potentiel producteurs et -si besoin- d'une solide prise de conscience. Si ces conditions sont reunies, notamment au regard de besoins mondiaux, la PIBD ne constitue pour le marche aucune ingerence politiquement orientee et illegitime ; elle applique plutot la fonction premiere de la politique : faire des choix pour repondre a des objectifs societaux. Regard de Thierry Gaudin et Lucien Deschamps : Dans cette preparation complexe, les associations scientifiques et techniques ont un role privilegie a jouer pour eclairer les decideurs sur des futurs possibles, les orienter vers les meilleures decisions. Elles doivent naturellement cooperer pour faire face a la pluridisciplinarite des programmes. Il convient de souligner que la SEE presente une position privilegiee, au coeur de l'innovation et du progres necessaires pour les grands programmes du futur. Les differents programmes envisages soulignent la pluridisciplinarite des actions a initier et a mener : celles-ci devront s'appuyer a la fois sur la competence et l'ethique de specialistes mais aussi sur une large cooperation entre les domaines relevant des techniques, des sciences sociales, voire meme de la biologie. Un peu de philosophie peut etre utile : Nous autres, modernes - Alain Finkielkraut En 1959, a Cambridge, le physicien et romancier Charles Percy Snow prononca une conference qui fit grand bruit. " Je crois, affirmait-il d'entree de jeu, que la vie intellectuelle de la societe occidentale tend de plus en plus a se scinder en deux groupes distincts ayant chacun leur pole d'attraction. (...) A un pole, nous avons les intellectuels litteraires qui se sont mis, un beau jour, en catimini, a se qualifier d' " intellectuels " tout court, comme s'ils etaient les seuls a avoir droit a cette appellation. A l'autre, les scientifiques, dont les plus representatifs sont les physiciens. Entre les deux, un abime d'incomprehension mutuelle - incom117 - mai/juin 2009 prehension parfois teintee, notamment chez les jeunes, d'hostilite ou d'antipathie. " En 1963, quatre ans apres sa fracassante conference de Cambridge, le physicien et romancier Charles Percy Snow revint sur le sujet ultrasensible des deux cultures. Tout en maintenant sa these des tribus ennemies, ..., Snow, conteste la validite du chiffre deux. A la lumiere des innombrables reponses, critiques et commentaires provoquees par son analyse, il se reproche d'avoir neglige, ou au moins sous-estime, l'existence d'un autre groupe, celui des " intellectuels exercant leur activite dans des disciplines aussi variees que l'histoire sociale, la sociologie, la demographie, les sciences politiques, les sciences economiques, la psychologie, etc. " III - Conclusion Devant un si vaste horizon qui est pourtant une realite possible, il faut bien, pour avancer, tout d'abord voir large, percevoir clairement, puis un but etant choisi, marcher resolument avec des moyens d'approche et de conquete d'une efficacite bien assuree. Dans cet esprit je regroupe donc les messages que je considere utiles pour les defis a relever par une societe savante au cours des 25 prochaines annees : Tout d'abord * Participer a ce qu'on peut appeler Revolution Cognitive * Travailler des maintenant a preparer les grands programmes du nouveau siecle * Eclairer les decideurs sur des futurs possibles, les orienter vers les meilleures decisions dans les technologies matures * S'impliquer dans l'Espace Europeen de la Recherche (EER) avec la libre circulation de chercheurs, des savoirs et des technologies (la cinquieme liberte) * Contribuer au partage des activites d'innovation entre tous les partenaires en interaction (universites, organismes de recherche, entreprises, concurrents, clients, ...) * Renforcer, dans les services comme dans l'industrie, la complementarite entre l'innovation technologique et l'innovation non technologique. Et encore * Partager la connaissance en vue de l'instauration d'une reelle democratie scientifique et technique * Ouvrir le dialogue pour adapter le rythme du progres et de l'innovation a l'espace et au temps * Agir au sein de la societe francaise, et notamment aupres des jeunes, pour contribuer a former un socle fort de connaissances et de competences * S'exposer a la frontiere des disciplines et dans les zones de convergence technologique * Cooperer avec les sciences humaines et sociales pour faire face a la pluridisciplinarite des programmes. Alors nous progresserons certainement dans la direction que nous indique le President de la Republique : " La science etait l'espoir. Elle doit le redevenir car, en cette periode ou nous devons mettre en place un developpement durable tout en traversant de graves difficultes economiques, c'est bien la recherche, ses applications et les progres de la science qui constituent la solution la plus sure ". Ainsi, fideles a nos fondateurs qui ont pense immediatement aux liens entre science et vie societale, ayons la tradition du Futur. Alain Bravo President de la SEE Membre emerite (2005) 125 ANS see Apport des Manifestations Regionales Recherche et Innovation IREED08 Montpellier 10-11 decembre 2008 " Energies renouvelables et Eco-conception en Genie Electrique " par Alain Toureille President SEE region Sud-Est Mediterranee Introduction Dans le cadre du 125e anniversaire de la SEE , le Club 12 Materiel Electrique et la region Sud-Est Mediterranee ont organise la conference internationale IREED08 qui s'est tenue a Montpellier au Parc des Expositions les 10 et 11 decembre 2008 sur la thematique " Energies Renouvelables et Eco-conception en Genie Electrique ". La conference s'est deroulee sur le meme site que le salon des Energies Renouvelables " Energaia " regroupant 300 exposants europeens et enregistrant plus de 10000 entrees : cette proximite a conduit a une synergie complete entre la Recherche, le Developpement et les professionnels. Les partenaires qui ont soutenu la Conference sont le Pole de Competitivite DERBI ( Direction Scientifique le Professeur Monique Polit de l'Universite de Perpignan ) , le Groupement SEEDS qui represente les laboratoires Genie Electrique francais , le Cluster international eco-conception CREER qui comprend les grands industriels internationaux du Genie Electrique et qui fut bien represente ( AREVA T&D...), le club EEA qui rassemble les enseignants universitaires de l'Electronique , de l'Electrotechnique , de l'Automatisme , et l'Universite Montpellier2 ( Institut Electronique du Sud ).Les Club SEE Systemes Industriels et Systemes Electriques etaient egalement associes et furent representes. Effectivement, le territoire Sud-Est de la France (de Perpignan a Nice) fait partie des regions europeennes les plus ensoleillees et les plus ventees : ainsi les developpements du photovoltaique d'une part et de l'eolien d'autre part sont importants et le Languedoc Roussillon occupe la place de leader dans ce domaine La presence du four solaire d'Odeilho est ancienne et a Perpignan le couplage Universite-Solaire est fort (Laboratoire ELIAUS). De meme la region de Leucate est celebre pour son vent fort qui jadis renversa un train ! Les Corbieres et la vallee du Rhone sont autant connues pour leur vin que pour leur vent ! La conference a enregistre 81 inscriptions dont 16 etudiants de Master 5e annee (Fiabilite en Genie Electrique) pris directement en charge par le 125e anniversaire et 22 doctorants accompagnants leur professeur directeur de these et beneficiant de la clause " un enseignant payant pour un doctorant accompagnant gratuit ". Ces avantages ont donc joue un role notoire dans la participation des jeunes, ce qui est un objectif affiche du 125e anniversaire. Par ailleurs onze participants non francophones etaient inscrits et furent presents : en consequences, les papiers - sur la demande prealable du Comite d'Organisation - et les conferences orales ainsi que les echanges, en accord avec l'assistance ont ete majoritairement en anglais . 2-Themes Ouverture : La Conference a ete ouverte par le President Alain Bravo au cours d'une allocution de bienvenue suivie de la presentation du 125e anniversaire en soulignant tout l'interet de telles manifestations : les thematiques autour du developpement durable et les actions jeunes. Mr Jean-Luc Bessede, president du Club ME a decrit et encourage les efforts des industriels dans l'eco conception. Mr Pierre Merle, Vice President de l'Universite de Montpellier2 a montre les engagements pris par Montpellier2 en tant que Universite21 dans la formation et la Recherche pour l'environnement. On doit noter aussi la participation des enseignants chercheurs et des etudiants aupres du salon Energaia (qui jouxtait la Conference) quant aux aspects " Formations " avec l'implantation d'un stand de Montpellier2 Mr Christian Glaize (President du Comite Scientifique, professeur a l'IES) a presente le programme scientifique des conferences en justifiant l'interet de chaque conference. : Themes et Conference Invitee : Ainsi les principaux themes developpes au cours de la premiere journee ont ete les suivants : En Energie Solaire : comment prevoir et gerer l'ensoleillement (Universite de Perpignan) (utilisation de maquettes et de calculs a base d'ondelettes) En Energie Eolienne : comment transporter au mieux l'energie a partir des off-shores (Universite de Duisburg) et gerer les machines de production (Universite corse) La deuxieme journee a debute avec la conference invitee de Michel Petit de l'Academie des Sciences, sur " Le rechauffement climatique et les energies renouvelables " d'une duree d'une heure. Mr Petit a montre les donnees actuelles et les modeles destines a prevoir les accroissements de temperature dans le futur dans un expose tres fourni et tres complet qui a suscite de nombreuses questions : quelque soit l'un des 3 modeles exposes, on doit s'attendre a des modifications climatiques notables A la suite, Mr Pouffary de l'ADEME a disseque le " Grenelle de l'Environnement " : les objectifs et les normes a atteindre, concernant plus particulierement le Genie Electrique ont ete fixes et justifies. Au cours de cette deuxieme journee les themes ont ete plus orientes vers : L' Eco-conception : comment realiser des lignes de transport en economisant le CO2 et comment rechercher et fabriquer des composants toujours meilleurs peu polluants et recyclables ( AREVA T&D ) comment concevoir au mieux des machines electriques ( SATIE ) Comment optimiser des systemes electrotechniques Universite de Lille) Cote innovation : a noter la separation electrostatique des composants informatiques en fin de vie et comment economiser l'energie avec des plasmas (Universite de Poitiers) Les interventions orales ont dure 20 minutes et 5 minutes de question En plus des 2 conferences invitees, 16 orateurs se sont succede a la tribune : on doit souligner la qualite des exposes oraux et des videos ainsi que le bon niveau des questions et reponses de l'avis general De l'ensemble des discussions, il ressort que les allemands (universite et industrie) sont tres actifs dans tous les domaines des energies renouvelables. De meme les groupes internationaux (tel AREVA T&D qui a des filiales en Allemagne) semblent en pointe dans beaucoup de R et D. Cependant, la region Languedoc-Roussillon grace a son pole de competitivite DERBI et sa situation geographique joue un role cle au niveau francais. En conclusion, cette conference, centree sur les thematiques on ne peut plus actuelles de l'eco conception et des energies renouvelables, a montre largement son utilite et ses retombees notamment aupres des jeunes sont nettement positives et encourageantes. Au sein du comite d'organisation, le consensus s'est etabli de renouveler IREED apres un temps de deux ans, donc en 2010 par exemple. 3-Reflexions retenues suivant les thematiques des 4 defis Concernant les thematiques debattues lors de IREED08 et faisant partie des 4 defis definis pour le 125e et la ceremonie de cloture du 22 avril, on peut retenir : A / Securite et Defense : Les nanotechnologies (RFID, detection et systemes d'alertes de plus en plus sophistiques et integres) font beaucoup progresser ces themes, mais le probleme de la limite a ete evoque B / Besoins energetiques et le climat (plus dans la thematique de IREED08) Les energies renouvelables sont bien en marche et a ce train on peut estimer une contribution notable en 2020 Beaucoup de chercheurs sont sensibilises par les aspects economie rendement et eco-conception ce qui amene a trouver des nouveaux materiaux et systemes Par exemple Solution pour le transport le HVDC (cable enterre ou ensouille a courant continu) qui fait passer les pertes de 10% a 5% ce qui est considerable Reflexion a noter: quand tout sera brule (energies fossiles), il ne restera que le soleil (qui d'ailleurs dans 4 milliards d'annee brulera la terre) donc se depecher de developper les energies photovoltaiques et eoliennes et aussi a fabriquer ....du soleil (Tore Supra, ITER.) Ne pas trop tirer l'energie de la geothermie car on a besoin du geomagnetisme pour proteger la Terre .... C/ L'innovation socio-organisationnelle : plus de matiere grise, plus de tertiaire, plus de robots (actions primaire et secondaire)... ? : peu de discussions dans cette thematique D/ Problemes de sante Le developpement important des nanotechnologies (RFID) obligera a definir des normes et surtout a les appliquer pour prevenir des dangers eventuels : niveaux des champs electromagnetiques, confinement des nanoparticules, virus ... PRESENTATION DU COLLOQUE ACADEMIE DES SCIENCES/SEE SUR LE TRAITEMENT DE L'INFORMATION, 27 janvier 2009 L'Academie des sciences et la Societe de l'Electricite, de l'Electronique et des Technologies de l'Information et de la Communication (SEE) ont organise un colloque public sur le traitement de l'information dans ses interactions avec : les mathematiques la physique a l'Institut de France avec le soutien de Thales et de la DGA. Cette conference a rassemble 150 participants. Les videos sont disponibles sur le site de l'Academie des sciences : HYPERLINK "http://www.academie-sciences.fr/conferences/colloques/colloque_html/col loque_27_01_09.htm" http://www.academie-sciences.fr/conferences/colloques/colloque_html/coll oque_27_01_09.htm Une monographie va etre editee aux editions SEE-CNRS. La Science de l'information est une discipline jeune et les outils qu'elle a mis a notre disposition ont revolutionne nos habitudes de vie et de travail, apportant de reels progres a notre societe. Cependant les nouvelles possibilites qu'elles offrent suscitent aussi des craintes. Tout un chacun est concerne par les applications de ces disciplines : interpretation des images et signaux physiologiques les plus divers, reception des signaux de telecommunications, moteurs de recherche, analyse et stockage des sources sonores et video, observation satellitaire, teledetection, controle non destructif , etc,.... Toutes ces questions sont clairement caracterisees par : une etroite imbrication entre la recherche fondamentale et sa mise en ?uvre dans des applications concretes, des technologies mises a la disposition du grand public dans des delais de plus en plus courts. L'objectif de la journee n'etait pas de presenter des resultats originaux, mais d'exposer un vaste panorama sur les derniers developpements a la fois theoriques, appliques et societaux Le traitement de l'information en interaction avec les Mathematiques : " Des signaux stationnaires en quel sens ? " par Patrick FLANDRIN, ENS Lyon, " Ondes, information et renversement du temps " par Mathias FINK, " Mathematiques et traitement d'images : quelques exemples d'interaction " par Olivier FAUGERAS Le traitement de l'information dans les telecommunications : " La theorie de l'information et les telecommunications " par Claude BERROU, " Les reseaux : l'information et l'espace-temps " par Philippe JACQUET Le traitement de l'information en interaction avec la physique : " Mecanique statistique et codes de correction d'erreurs " par Nicolas SOURLAS, " Nouvelles architectures electroniques pour acquerir et traiter les images " par Michel PAINDAVOINE,, " L'optique pour le traitement de signaux large bande " par Jean-Pierre HUIGNARD, " Impact de la spintronique sur les technologies de l'information et de la communication " par Albert FERT, Prix Nobel La table ronde " Les defis en traitement de l'information pour la decennie a venir " , sur la base des reponses a un questionnaire soumis aux 150 participants a ouvert le debat sur de grandes questions de societe, telles que le traitement des tres grandes masses de donnees, leur securite et leur permanence, ou encore le cout energetique du traitement de l'information, le partage du spectre entre les utilisateurs et meme les questions nouvelles que posent les sciences de l'information au legislateur. Les themes debattues furent les suivant : masses de donnees: heterogeneite, indexation, recherche, pertinence (sujets: observatoire virtuel, page rank, toile semantique,...). securite et permanence des donnees (sujets : securite et traitement du signal; tatouage; permanence des supports et des formats aux echelles historiques; virus et attaques). augmentation des capacites de traitement et de la complexite des algorithmes (sujets : augmentation conjointe de la capacite de traitement et de la complexite des algorithmes de traitement du signal,...). cout energetique du traitement de l'information (sujets : energie et calcul, energie et memoires; energie et TIC; systemes embarques,...). partage du spectre hertzien (sujets : mauvaise utilisation du spectre; encombrement du spectre ; developpement des equipements de plus en plus large bande ; radio cognitive ; partage cooperatif et dynamique du spectre, ...) droit et traitement de l'information (sujets : quelques exemples d'utilisation du traitement de l'information dans le contexte du droit. Impact des legislations sur les usages dans le domaine du traitement de l'information,...). Conclusion : l'idee d'immaterialite et de gratuite energetique assez souvent associee au traitement de l'information et a l'Internet doit etre reconsideree. Albert Fert, Gerard Berry et Francois Baccelli, ont cite des estimations pour la consommation actuelle des ordinateurs : les ordinateurs francais consommeraient une puissance equivalente a celle d'une centrale nucleaire ; dans le monde, la consommation des ordinateurs serait a l'origine de 2% du gaz carbonique emis ; deux requetes Google auraient le meme cout energetique que la preparation d'une tasse de the, tandis que, sans compter les terminaux et fermes de serveurs, l'infrastructure (coeur et acces) de l'Internet consommerait au moins 1% de l'electricite produite dans les pays developpes. D'ou l'importance des espoirs mis dans la future technologie de la spintronique, dont Albert Fert a montre qu'elle reduit considerablement la consommation des memoires. La Science de l'Information est une science nouvelle qui regroupe de multiples domaines en plein developpement (domaine des TIC). Cette Science a developpe ses propres outils (theorie de l'information, traitement du signal et des images, technologie de traitements, modelisation des reseaux,...) et possede une position particuliere dans le domaine des sciences , lui permettant de reflechir de facon transverse aux autres sciences. Cette discipline est encore peu structuree et de nombreux domaines sont encore trop cloisonnes. Il serait souhaitable de donner a cette Science une nouvelle coherence et visibilite.