Toutes les nouvelles

2011

Carnegie Mellon accueille la conférence VL/HCC Visual Languages/Human-Centric Computing  Sept. 18-22-2011 à Pittsburgh

Les ordinateurs sont devenus incontournables au travail et dans la vie quotidienne, mais les langages et les méthodes de programmation continuent de déboussoler la plupart des utilisateurs. Des chercheurs qui explorent des voies pour rendre les programmes plus faciles à écrire et à employer partageront leurs idées à l'IEEE Symposium on Visual Languages and Human-Centric Computing (VL/HCC), Sept. 18-22, Pittsburgh.

"As computers have become essential tools for business, entertainment, research, learning and an ever-broadening array of important tasks, many people are no longer satisfied just to use existing computer programs — they want to write their own programs to do new and greater things," dit Brad A. Myers, qui préside la conférence, professeur au CMU's Human-Computer Interaction Institute. "Researchers from around the world are working to make computer languages accessible to non-experts and will be presenting their best ideas at VL/HCC."



Pixel perfect - Le dispositif microscopique de Cornell tient sur une tête d'épingle, ne comporte pas de lentille ou de partie mobile, coûte quelques centimes, et pourrair révolutionner des domaines allant de la chirurgie à la robotique .

La caméra est née dans le labo d'Alyosha Molnar, Cornell assistant professor of electrical and computer engineering, et a été développée par un groupe conduit par Patrick Gill, postdoctoral associate. Leur prototype, detaillé en ligne dans le journal Optics Letters (6 Juillet 2011), est épais de 10 micros et large d'un demi millimètre. La caméra résoud des images de 20 pixels – pas une qualité de studio photo, mais suffisante pour voir des choses qu'on ne pouvait pas distinguer jusqu'à présent.

C'est une puce de silicium dopé, qui n'a pas besoin de traitement hors puce. Son coût de quelques centimes est à comparer aux dispositifs déjà commercialisés au niveau du dollar ou plus et réclamant des moyens de focalistion non négligeables.

La caméra est constituée d'un réseau dit Planar Fourier Capture Array (PFCA) utilisant les principes de la transformée de Fourier. Chaque pixel du réseau PFCA fournit une composante de la transformée de Fourier de l'image.

Même si certains des élèments de la transformée de Fourier peuvent être utilisés sans traitement, un peu de calcul est utile pour retrouver l'image.



Une créature marine inhabituelle émerge du Loch Ness en Ecosse: un monstrueux beignet en anneau flottant.

La jeune pousse dans le domaine de l'énergie des vagues, AWS Ocean Energy, y a récemment expérimenté ce nouveau dispositf de récupération de l'énergie des vagues. Maintenant, grâce à un soutien financier d'Alstom, unev de 60 mètres de diamètre pourrait rapidement des mégawatts.

L'appareil est divisé en cellules, constituées chacunes d'un diaphragme en caoutchouc gonflable et d'une turbine à air bidirectionnelle. Chaque cellule fait face aux vagues. Le diaphragme se contracte au passage de la vague, forçant l'air au travers des turbines génératrices. Puis l'air passe dans une chambre de collection centrale ou dans un autre diaphragme de l'anneau, entrainant une turbine à chaque passage.

Le 21 juin 2011, Alstom a fait un investisement  de plusieurs millions de dollars qui permettra à la Société basée à Inverness, d'augmenter la taille d'un futur appareil AWS-III, son dispositif générateur.

"AWS-III peut fournir deux kilowatts par tonne d'acier constitutif" selon les industriels. "Quatre fois plus que tous les dispositifs existants. ". Mais l'avenir de cette industrie dépend fortement des incitations financières des gouvernements (britannique dans ce cas particulier, mais aussi des autres ailleurs).



 
CALL FOR PAPERS

The 13th IEEE/IFIP Network Operations and Management Symposium (NOMS 2012) will be held 16-20 April 2012 at The Westin Maui Resort & Spa, Maui, Hawaii, USA. Held in even-numbered years since 1988, NOMS 2012 will follow the 24 years tradition of NOMS and IM as the primary IEEE Communications Society's forum for technical exchange on management of information and communication technology focusing on research, development, integration, standards, service provisioning, and user communities. NOMS 2012 will focus on the theme "Managing the Next Wave of Information and Communications Technologies," presenting recent, emerging approaches and technical solutions for dealing with future network and ICT infrastructures, as well as with novel services provided on top of these infrastructures.

NOMS 2012 will offer five types of sessions: technical, application, poster, panel, and Dissertation Digest. Technical sessions will present high-quality papers on the latest research results in the network operations and management area. Application sessions will include papers focusing on experiences in the IT and telecommunications industries, including but not limited to service providers, OSS vendors, and equipment manufacturers. The application session scope includes customer/user requirements, management system implementations, and business practices. Poster sessions will provide insights into work-in-progress and rapidly evolving hot topics. Panel sessions will focus on business implications, market trends, and emerging applications with panelists who are the technology and business leaders. Dissertation Digest Sessions will select and award the best Ph.D. work in the area of Network and Service management. High quality will be assured through a well qualified Technical Program Committee and stringent peer review of paper submissions.

SUBMISSION INSTRUCTIONS 
Authors are invited to submit original contributions (written in English) in PDF format through the NOMS 2012 web site. Only original papers that have not been published or submitted for publication elsewhere can be submitted. Each submission will be limited to 8 pages (full papers) or 4 pages (short papers) in IEEE 2-column style. Papers exceeding these limits, multiple submissions, and self-plagiarized papers will be rejected without further review.

IMPORTANT DATES 
Paper registration & submission: 22 August 2011 
Notification of acceptance: 31 October 2011 
Final Camera Ready papers: 5 December 2011 

OTHER SUBMISSIONS 
Application sessions: 22 August 2011 
Workshop proposals: 1 September 2011 
Tutorial proposals: 5 October 2011 
Panel proposals: 12 October 2011 
Dissertation Digest: 2 November 2011 

 


Appel à communication : GCC POWER 2011, Kuwait - November 2011
GCC Cigre's Leading Electric Power Conference & Exhibition In the Gulf Region 
GCC-Cigre was established under the umbrella of the Gulf Cooperative Council in accordance with a recommendation from their Excellencies GCC Ministers of Electricity & Water during their second meeting held in Kuwait on 22nd April 1985
 
DEADLINES
For Receiving Abstracts                               20th February 2011
For Notification of Abstract Acceptance    10th April 2011
For receiving Full Papers                            10th May 2011
For Notification of paper Acceptance        12th June 2011
For receiving Presentations                       10th September 2011
 


The SPACE REFLECTO 2011 International Workshop on reflectometry will be held in Calais (F), October 27-28, 2011. The workshop brings members of Space agencies with researchers from allied fields such as earth observation and engineering science. The scope of the workshop includes all aspects of space reflectometry with emphasis on signal of opportunities, hardware and signal processing techniques, and applications of reflectometry.

Important Deadlines:

    Papers due: 1 August 2011
    Notification of accepted papers: 1 September 2011 
    Early registration deadline: 1 October 2011
 


Appel à communication : ERTS² - CALL FOR PAPERS AND EXHIBITIONS
The  ERTS²  congress  is  a  unique  European  cross  sector  event  on  Embedded  Software  and Systems, a platform for top-level scientists with representatives from universities, research centers and  industries.  The  previous  editions  gathered  more  than  100  talks,  500  participants  and  60 exhibitors. 
ERTS² is both: 
•    a conference with high level scientific and technical presentations, 
•    an  exhibition  forum  covering  a  wide  range  of  innovative  products  and  services,  for improving direct relationship between providers and users, 
•    a  unique  community  spirit:  knowledge  sharing,  unforgettable  moments  and  networking opportunities. 
 
The late Jean-Claude Laprie was ERTS² Programme Committee chairman from 2002 to 2010 and brought ERTS² to its actual international reputation. We intend to carry on his work and the ERTS² spirit. Joseph Sifakis accepted to take over as Programme Committee chairman of the congress. 
The sixth edition targets all the domains where embedded systems are crucial, especially, but not limited  to,  transportation  (aeronautics,  automotive,  railway,  subway,  marine),  satellite  and  space exploration, energy, telecommunications and wireless connectivity, e-healthcare, home automation, defence, industrial control. 
 

IMPORTANT DATES 

Call for papers 

  • Abstract submission (4 pages)    June 20 th , 2011 
  • Acceptance notification               Sept. 20 th , 2011 
  • Final paper (10 pages)                 Dec. 10 th , 2011 
  • Conference                               Feb. 1 st -3 rd , 2012  
 

Call for exhibitions 

  • Information and registration               March-Dec 2011 
  • Select your contact for meetings       Jan 16 th  to 27 th , 2012 
  • Exhibition and B to B meetings        Feb 1 st  - 3 rd , 2012 
 


The  Third  International  Workshop  on  Cross-Layer  Design  (IWCLD  2011)  will  be  held  from November 30, 2011 to December 1, 2011 in Rennes, Brittany, France. 
IWCLD is devoted to cross-layer techniques for communications systems and provides a premier forum  for  researchers  from  academia,  industry  and  government  to  present  and  exchange  new ideas, technical advances, and ongoing works on cross layer design and related topics.
 

Important Dates 

Submission deadline  
July 5, 2011 
 
Notification of acceptance 
September 8, 2011 
 
Final paper due 
September 22, 2011

 

 


Communiqué de presse : IFIP News June 2011 Issue
You will find enclosed the last IFIP News (June 2011).
 
The report on IWEI 11 is included.
 


Présent  dans  50  pays  et  employant  68  000  collaborateurs,  THALES  est  leader  mondial  des  systèmes  d'information 
critique sur les marchés de l'Aéronautique et de l'Espace, de la Défense et de la Sécurité.  
Leader  européen  et  troisième  acteur  mondial  sur  ses  marchés  par  sa  taille  et  son  niveau  technologique,  la  Division Systèmes de Mission  de  Défense conçoit des équipements et des systèmes de mission pour avions, hélicoptères et drones militaires, bâtiments de surface et lutte sous la mer. Elle propose également une offre complète de services de maintenance en condition opérationnelle.  
Au sein de la Division Systèmes de Mission de Défense, le site d'Elancourt de Thales Systèmes Aéroportés regroupe différents domaines d'activités : Radars, Auto-protection, Spatial et Support Clients. 
L’application visée est la localisation d’émissions radar à partir d’un système de mesures passives réparti sur 2 avions en patrouille. La localisation par TDOA consiste : 
  • à mesurer les dates d’arrivée (Time of Arrival ou TOA) d’une même impulsions pour un couple appelé aussi patrouille (ou plusieurs couples) de porteurs dont les positions précises sont connues en temps absolu,  
  • à mesurer les différences de dates d’arrivée (TDOA) à l’intérieur de chaque couple puis à estimer la localisation 3D de l’émetteur à partir de plusieurs patrouilles ou d’une patrouille défilant.  
Il s’agit du problème dual de la localisation par GPS. 
L’attractivité opérationnelle de la localisation par TDOA est donc très grande car : 
  • Le délai de localisation est très court, propriété qui s’impose pour localiser les radars aéroportés, et qui devient incontournable  face  aux  émetteurs  radars  futurs :  ceux-ci  sont  en  effet  de  plus  en  plus  discrets  (temps d’émission court), et ils ont des caractéristiques radioélectriques de plus en plus agiles, ce qui rend leur pistage difficile, et rend la mise en œuvre de techniques monoporteur délicates, car elles nécessitent un défilement du porteur.  
  • La précision de localisation est améliorée jusqu’à environ un ordre de grandeur par rapport aux techniques de localisation  multiporteurs  classiques,  basées  sur  la  recherche  de  l’intersection  des  directions  d’arrivée mesurées par interférométrie 
 


Présent  dans  50  pays  et  employant  68  000  collaborateurs,  THALES  est  leader  mondial  des  systèmes  d'information 
critique sur les marchés de l'Aéronautique et de l'Espace, de la Défense et de la Sécurité.  
Leader  européen  et  troisième  acteur  mondial  sur  ses  marchés  par  sa  taille  et  son  niveau  technologique,  la  Division 
Systèmes de Mission  de  Défense conçoit des équipements et des systèmes de mission pour avions, hélicoptères et 
drones militaires, bâtiments de surface et lutte sous la mer. Elle propose également une offre complète de services de 
maintenance en condition opérationnelle.  
Au sein de la Division Systèmes de Mission de Défense, le site d'Elancourt de Thales Systèmes Aéroportés regroupe 
différents domaines d'activités : Radars, Auto-protection, Spatial et Support Clients. 
L’application visée est la localisation d’émissions radar à partir d’un système de mesures passives réparti sur 2 avions 
en patrouille. La localisation par TDOA consiste : 
•     à mesurer les dates d’arrivée (Time of Arrival ou TOA) d’une même impulsions pour un couple appelé aussi 
patrouille (ou plusieurs couples) de porteurs dont les positions précises sont connues en temps absolu,  
•     à mesurer les différences de dates d’arrivée (TDOA) à l’intérieur de chaque couple puis à estimer la localisation 
3D de l’émetteur à partir de plusieurs patrouilles ou d’une patrouille défilant.  
Il s’agit du problème dual de la localisation par GPS. 
L’attractivité opérationnelle de la localisation par TDOA est donc très grande car : 
•     Le délai de localisation est très court, propriété qui s’impose pour localiser les radars aéroportés, et qui devient 
incontournable  face  aux  émetteurs  radars  futurs :  ceux-ci  sont  en  effet  de  plus  en  plus  discrets  (temps 
d’émission court), et ils ont des caractéristiques radioélectriques de plus en plus agiles, ce qui rend leur pistage 
difficile, et rend la mise en œuvre de techniques monoporteur délicates, car elles nécessitent un défilement du 
porteur.  
•     La précision de localisation est améliorée jusqu’à environ un ordre de grandeur par rapport aux techniques de 
localisation  multiporteurs  classiques,  basées  sur  la  recherche  de  l’intersection  des  directions  d’arrivée 
mesurées par interférométrie 
 


Offre de stage / thèse : Thèse en traitement RADAR NCTR
Présent  dans  50  pays  et  employant  68  000  collaborateurs,  THALES  est  leader  mondial  des  systèmes  d'information 
critique sur les marchés de l'Aéronautique et de l'Espace, de la Défense et de la Sécurité.  
Leader  européen  et  troisième  acteur  mondial  sur  ses  marchés  par  sa  taille  et  son  niveau  technologique,  la  Division 
Systèmes de Mission  de  Défense conçoit des équipements et des systèmes de mission pour avions, hélicoptères et 
drones militaires, bâtiments de surface et lutte sous la mer. Elle propose également une offre complète de services de 
maintenance en condition opérationnelle.  
Au  sein  de  la  Division  Systèmes  de  Mission  de  Défense,  le  site  d'Elancourt  de  Thales  Systèmes  Aéroportés  –TSA- 
regroupe différents domaines d'activités : Radars, Auto-protection, Spatial et Support Clients. 
La Direction Technique Systèmes de Senseurs de TSA a en charge l’étude des radars aéroportés et des systèmes de 
guerre  électroniques  aéroportés  et  navals.  Cette  activité  s’inscrit  dans  un  domaine  à  forte  technicité  et  à  haut  degré 
d’innovation.  
La présent sujet de thèse  s'inscrit dans les actions visant à renforcer la capacité d'identification non coopérative des 
mobiles aériens (NCTR: Non Cooperative Target Recognition). Cette identification non coopérative est réalisée par le 
radar par l'émission de formes d'ondes spécifiques suivies de traitements adéquats.  
Ce type d'identification diffère de l'identification coopérative qui est réalisée au moyen d'un dispositif secondaire appelé 
IFF (Identification Friend & Foe), dont le principe est d'interroger la cible qui doit répondre par son code d'identification. 
Classiquement, le NCTR s’appuie sur l’analyse Doppler des signaux reçus, par comparaison des raies Doppler avec 
des bibliothèques de référence. 
Dans  un  contexte  scientifique  de  haut  niveau,  le  doctorant  développera  de  nouveaux  concepts  algorithmiques  qu’il 
pourra mettre en œuvre au sein  d’un simulateur radar sur des données réelles. Ces travaux pourront faire l’objet de 
publications. 
 


Présent  dans  50  pays  et  employant  68  000  collaborateurs,  THALES  est  leader  mondial  des  systèmes  d'information 
critique sur les marchés de l'Aéronautique et de l'Espace, de la Défense et de la Sécurité.  
Leader  européen  et  troisième  acteur  mondial  sur  ses  marchés  par  sa  taille  et  son  niveau  technologique,  la  Division 
Systèmes de Mission  de  Défense conçoit des équipements et des systèmes de mission pour avions, hélicoptères et 
drones militaires, bâtiments de surface et lutte sous la mer. Elle propose également une offre complète de services de 
maintenance en condition opérationnelle.  
Au sein de la Division Systèmes de Mission de Défense, le site d'Elancourt de Thales Systèmes Aéroportés regroupe 
différents domaines d'activités : Radars, Auto-protection, Spatial et Support Clients. 
La Direction Technique Systèmes de Senseurs de TSA a en charge l’étude des radars aéroportés et des systèmes de 
guerre  électroniques  aéroportés  et  navals.  Cette  activité  s’inscrit  dans  un  domaine  à  forte  technicité  et  à  haut  degré 
d’innovation. 
La présent sujet de thèse s’inscrit dans le cadre général de travaux menés sur les techniques de classification et de 
reconnaissance  de  signatures  d’objets  sur  des  images  radar,  de  type  ASTR  /  ATR  (ASsisted  /  Automatic  Target 
Recognition). Plusieurs études ainsi qu’une thèse ont déjà été réalisées sur ce sujet et un certain nombre d’axes de 
travaux d’études de techniques innovantes ont été identifiés. 
Dans  un  contexte  scientifique  de  haut  niveau,  le  doctorant  développera  de  nouveaux  concepts  algorithmiques  qu’il 
pourra mettre en œuvre au sein  d’un simulateur radar sur des données réelles. Ces travaux pourront faire l’objet de 
publications 
 


2010

Soirée des Grands Prix 2010 
1er décembre 2010 à l’Espace Hamelin – Paris

 


EmeritesLe grade d’Emérite est la plus haute distinction conférée par la SEE, elle récompense des travaux exceptionnels réalisés dans les domaines de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication.

Les lauréats 2010 sont : 

• Frédéric BARBARESCO – THALES AIR SYSTEMS « Pour avoir introduit de nouvelles méthodes de gestion et de traitement des radars multifonctions »
• Claude BERROU – TELECOM Bretagne « Pour l’invention des Turbocodes approchant la limite de SHANNON »
• Jean-Yves DELABRE – RTE « Pour sa contribution à l’élaboration des règles de sécurité des Grands réseaux de Transport Électriques en particulier européens »
• Annie GRAVEY - TELECOM Bretagne « Pour sa contribution dans la normalisation des réseaux à large bande » 


Seniors 

Cette distinction est conférée par la SEE en reconnaissance de plus de 10 ans de travaux et publications marquants dans les domaines de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication. Les lauréats 2010 sont : 

• Olivier ACHER – HORIBA JOBIN YVON 
• Yolaine BOURDA – SUPELEC
• Alain CROGUENNOC – RTE 
• Pierre-Yves DANET – FRANCE TELECOM 
• Jean-Paul GUYVARCH – THALES Air Systems
• Olivier HUET – EDF 
• David MALEC – UNIVERSITE PAUL SABATIER– Lab. LAPLACE
• Dominique MARY – UNIVERSITE PAUL SABATIER – Lab. LAPLACE 
• Ludovic ME – SUPELEC 
• Myriam NOUVEL – THALES Systèmes Aéroportés 
• Jean-Paul ROUBIN – RTE 
• Hélène SERVEILLE – Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie 


Prix Jean-Marie Bergès 

Ce Prix récompense l’auteur du meilleur article paru parmi une centaine dans la REE en 2009 

- Lauréat 2010 du prix :

Patrizia MELPIGNANO & Cristina CIOAREC
"Les OLEDS : Le futur de l’éclairage" 
(REE novembre 2009), 
Lire l’article 

- Mentions spéciales : 

« Le calcul à hautes performances : évolution du matériel et du logiciel » 
(REE décembre 2009) 
par Alain KAVENOKY (Ingénieur Général des Ponts & Chaussées, Émérite) 
Lire l’article 

« Les LEDs dans l'éclairage » 
(REE novembre 2009) 
par Patrick MOTTIER (CEA-LETI, MINATEC Grenoble)
Lire l’article 


Prix Thévenin 

Ce prix récompense des présidents de Groupes régionaux et de Clubs Techniques en fin de mandat, pour leurs talents d'animateur au sein de la see.
Il est décerné à : Philippe LACOMME, pour l’ensemble des actions qu’il a menées en sa qualité de Président du Club 2SR.


Prix National Jeunes André Blanc-Lapierre 

Ce prix récompense l'auteur du meilleur rapport de fin d'études d'ingénieur dans les domaines couverts par la see
Il est décerné à : Alexandra GIGON, (lauréate du Trophée Jeunes Ile-de-France) pour son projet de fin d’études intitulé :Identifiabilité d’un modèle thermique de bâtiment muni de sa régulation.

Vous pouvez télécharger ici la présentation, format pdf


Médaille Ampère 

Une médaille de bronze frappée à l'effigie d'André-Marie Ampère récompense et honore tout particulièrement un membre de la see qui a participé aux grandes orientations de l'association, à leur mise en œuvre et à leur développement, et qui a de surcroît contribué à la mise en valeur et au rayonnement de la see dans son ensemble. 
Elle est décernée à : Denys KLEIN, Thales Systèmes Aéroportés, pour sa contribution aux travaux de la 

see, en particulier dans les domaines techniques.


Médaille Blondel

Elle récompense chaque année un scientifique, universitaire ou industriel, français ou étranger, pour des travaux remarquables, contribuant aux progrès de la Science et de l'Industrie Electrique et Electronique. 
Elle est décernée à : Jean-Luc DUGELAY, EURECOM pour ses travaux sur Le Traitement d’images pour des applications en sécurité
Vous pouvez télécharger ici la présentation format pdf


Grand Prix de l'Electronique - Général Ferrié 

Cette distinction récompense chaque année un ingénieur ou scientifique ayant réalisé des travaux contribuant d'une importante manière aux progrès de la radioélectricité, de l'électronique et de ses applications.

Elle est décernée à : Frédéric WROBEL, Université Montpellier 2, pour ses travaux intitulés: De l’interaction rayonnement-matière à la fiabilité de la nanoélectronique.
Vous pouvez télécharger ici la présentation, format pdf

Prix Brillouin SEE-IEEE 

Ce Prix attribué à un scientifique ou à un ingénieur œuvrant dans les domaines des sciences de l’information et des communications, de l’automatique et commande des systèmes, du traitement du signal et des images et des domaines connexes. 
Il est décerné à : Mickael TANTER, Directeur de recherche à l’INSERM, Institut Langevin, ESPCI ParisTech, CNRS, pour ses travaux remarquables en acoustique et à ses applications dans le domaine de la santé.

Tous les contenus présentés lors de la cérémonie sont consultables en ligne.