Toutes les nouvelles

2018

REE

La production d’électricité d’origine décarbonée est un enjeu planétaire. Après l’énergie éolienne terrestre, l’énergie éolienne en mer, ou offshore, connaît depuis une dizaine d’années, une forte croissance et fait l’objet d’attention de la part des gouvernements et du public en général.

En Europe, les principales fermes offshore se situent au large du Royaume-Uni (7 GW), de l’Allemagne (5 GW), du Danemark, des Pays-Bas et de la Belgique. Quant à la France, bien que les pouvoirs publics aient lancé il y a sept ans des appels d’offres qui ont fait l’objet d’attributions, les premières fermes ne seront pas mises en service avant 2022. La plus grande profondeur des fonds marins au large de l’Hexagone explique en partie ce retard, mais  différents recours administratifs également, tout comme la renégociation des tarifs de rachat qui a eu lieu au printemps dernier.

D’une façon générale, le développement de l’éolien offshore fait débat : son impact environnemental est discuté et son coût, au regard d’autres moyens de production interpelle : pourquoi certains pays le subventionnent-ils encore fortement, comme c’est le cas de la France, alors que de nouveaux parcs apparaissent sans subvention ? Si les technologies posées sont majoritaires actuellement, quelle sera la tendance future ? L’éolien flottant apparaît comme une nouvelle voie prometteuse mais tiendra-t-elle ses promesses ? Les technologies en courant continu apporteront-elles une solution au problème des raccordements ?

Dans son numéro 2018-4, la REE publie une série d’articles d’acteurs du secteur permettant d’éclairer ces questions. Deux gestionnaires de réseau de transport, RTE pour la France, et TenneT pour les Pays-Bas et l’Allemagne, donnent une vision de la situation présente et des perspectives au niveau européen. EDF Renouvelables (ex EDF EN) donne le point de vue d’un producteur présent à l’échelle mondiale. La PME innovante française EOLFI explicite tout le potentiel des solutions pour l’éolien flottant. Enfin, Bruno Meyer, pilote de ce dossier, propose, pour la REE, une synthèse de l’ensemble.

Dans un contexte budgétaire serré, la décision d’engager la France dans la voie de l’éolien flottant n’est pas simple. Si le choix retenu en France en faveur du posé est cohérent avec les données propres à l’Hexagone, les potentialités du flottant et les différences géographiques en font une solution prometteuse dans d’autres pays et il serait souhaitable que la France participe à son développement. Des entreprises françaises maîtrisent certaines technologies-clés héritées de l’industrie pétrolière et jouent déjà un rôle à l’export. A moyen terme, la France, qui possède le deuxième domaine maritime mondial, pourrait voir le flottant se développer sur ses territoires marins. Une politique d’appui public mesuré, initialisée par le financement de prototypes, permettrait de laisser ouverte cette voie, tout en permettant à l’industrie française de se développer au niveau mondial.



La SEE a le plaisir de vous convier à sa cérémonie de remise des Grands Prix 2018, évènement phare de l'Association. Ce rendez-vous annuel sera l'occasion de remettre plusieurs Prix et Médailles de grand renom, ainsi que les diplômes Emérites et Seniors SEE.

Chers amis,

La SEE a le plaisir de vous convier à sa cérémonie de remise des Grands Prix 2018, évènement phare de l'Association.

Ce rendez-vous annuel sera l'occasion de remettre plusieurs Prix et Médailles de grand renom, dont vous trouverez la liste dans le document joint, ainsi que les diplômes Emérites et Seniors SEE.

Cette année, la cérémonie des grands prix aura lieu le lundi  3 décembre 2018, à 17 heures A l’Espace Hamelin - 17 rue de l’Amiral Hamelin Paris 16ème.

Elle sera conclue par un cocktail.

Pour les membres de l’association qui s’intéressent à son avenir, la cérémonie des grands prix sera précédée, à partir de 14 heures, par une réunion stratégique intitulée « demain, la SEE ».

Merci de confirmer votre participation à l'aide du formulaire en ligne Participation à la Cérémonie des Grands prix SEE 2018.

Nous vous y attendons nombreux.

Amicalement,

Jacques Horvilleur, Secrétaire général



Chers amis,

La SEE a le plaisir de vous convier à sa cérémonie de remise des Grands Prix 2018, évènement phare de l'Association.

Ce rendez-vous annuel sera l'occasion de remettre plusieurs Prix et Médailles de grand renom, dont vous trouverez la liste dans le document joint, ainsi que les diplômes Emérites et Seniors SEE.

Cette année, la cérémonie des grands prix aura lieu le lundi  3 décembre 2018, à 17 heures A l’Espace Hamelin - 17 rue de l’Amiral Hamelin Paris 16ème.

Elle sera conclue par un cocktail.

Pour les membres de l’association qui s’intéressent à son avenir, la cérémonie des grands prix sera précédée, à partir de 14 heures, par une réunion stratégique intitulée « demain, la SEE ».

Merci de confirmer votre participation à l'aide du formulaire en ligne Participation à la Cérémonie des Grands prix SEE 2018.

Nous vous y attendons nombreux.

Amicalement,

Jacques Horvilleur, Secrétaire général



« L’autoconsommation, c’est-à-dire le fait de produire localement de l’électricité pour la satisfaction de ses besoins propres, est une pratique largement répandue en Allemagne où les tarifs de fourniture de l’électricité au secteur domestique sont supérieurs de plus de 60 % à ce qu’ils sont en France. Il existerait en effet en Allemagne environ 1 milllion d’installations d’autoconsommation dont une part croissante accompagnée de systèmes de stockage.

En France, l’autoconsommation est beaucoup moins répandue mais elle se développe rapidement, du fait notamment de la baisse continue des panneaux photovoltaïques. Le statut de l’autoconsommation a fait l’objet de la loi du 24 février 2017 et du décret du 28 avril 2017. Des incitations importantes ont été mises en place par les pouvoirs publics et un statut d’autoconsommation collective a été créé pour répondre aux situations associant plusieurs parties prenantes en aval d’un même poste MT/BT.

Cependant l’autoconsommation fait débat. Le régime des autoproducteurs constitue une incitation forte à développer les ressources décentralisées renouvelables, solaires essentiellement. Mais l’optimum local ne correspond pas forcément à l’optimum global et l’intérêt pour le système électrique et pour les réseaux (qui assurent le complément de fourniture et le secours) doivent être évalués afin de ne pas s’écarter de façon excessive de la réalité des coûts.

Pour débattre de ces sujets, suite à la publication par la REE d’un dossier complet sur l’autoconsommation (REE n°2018-1, un petit-déjeuner, animé par Jean-Pierre Hauet, rédacteur en chef de la REE, a été organisé, en présence de François Gerin, président de la SEE, le 11 juillet 2018 dans le cadre de l’association Think Smartgrids, avec la participation de  Patrick Liminana d’Enedis et de Marine Joos, d’Hespul.

La présentation introductive de Jean-Pierre Hauet peut être téléchargée à cette page. Les présentations de Patrick Liminana et marine Joss sont accessibles sur le site de Think Smartgrids.

ThinkSmartGrid - Autoconsommation JP Hauet

Editorial : Juin 2018, à la SEE
Chers amis,
 
Voici quelques dates à noter dans votre agenda :
 
  • Le 14 juin 2018, de 17h30 à 20 heures (Amphithéâtre RTE – Tour Initiale Paris La Défense):
 
Soirée d’étude «  L’hydrogène, vecteur énergétique du futur »
 
Le Club Technique Stockage et nouveaux Moyens de Production de la SEE lance une série de soirées débats, au cours desquelles seront abordés les différents aspects techniques, économiques et sociétaux liés au développement de la filière. La première de ces manifestations vise à introduire le sujet en dressant un panorama historique de l’hydrogène énergie, des projets actuels et des perspectives à plus long terme à l’échelle internationale. Les aspects et impacts positifs et négatifs en termes économiques de l’expansion de l’hydrogène énergie seront également abordés.
 
Il reste quelques places. Ne manquez pas cette soirée !
 
  • Le 27 juin 2018, de 9 heures à 16 heures (Ecole Normale Supérieure, 61 Avenue du Président Wilson 94230 Cachan):
 
Journée 3EI 2018, consacrée au stockage de l’électricité
 
La Revue 3EI, l’ « autre revue de la SEE », est destinée aux professeurs ou industriels concernés par l'enseignement de l'électrotechnique et de l'électronique industrielle. Elle est pilotée par un comité de publication constitué d'enseignants, de chercheurs et d'industriels. C’est une source de documentation précieuse dans le cadre de la formation continue des ingénieurs du domaine. Chaque année elle organise, avec la SEE, une journée scientifique ouverte à tous.
Dans le cadre de la thématique stockage, on y évoquera, cette année des sujets variés, tels que : stockage et réseau électrique, batteries pour véhicules électriques, chimie des batteries, stockage inertiel, stratégie de choix de batteries.
 
La participation à cette journée est gratuite, mais nécessite votre inscription.
 
  • Le 29 juin 2018, de 16 heures à 17h30 (Espace Hamelin, 17 rue de l’Amiral Hamelin 75016 PARIS):
 
Assemblée Générale de la SEE
 
Cet événement traditionnel et statutaire de notre association sera précédé par des réunions de travail ouvertes aux personnes intéressées :
  • La matin, à partir de 10 heures : réunion du comité scientifique et technique de la SEE, en parallèle avec une rencontre des présidents de groupes régionaux de la SEE
  • L’après-midi, à partir de 14 heures, réunion, ouverte à tous, consacrée aux synergies au sein de la SEE et à l’intégration de nouveaux bénévoles souhaitant contribuer aux activités de la SEE.
 
L’assemblée générale sera suivie d’un cocktail.
 
 
A bientôt.
Bien cordialement.
 
Jacques Horvilleur


Chers collègues,
 
Avez-vous, parmi  vos connaissances, des personnes  (par exemple des étudiants dans le domaine de la communication, de l’événementiel ou du commercial), à la recherche d’un stage ou d’un emploi pour le second semestre 2018 ?
Si c’est le cas, n’hésitez pas à leur faire part de l’opportunité offerte par la SEE.
 
Les activités proposées
 
Pour le second semestre 2018, deux types d’activités sont proposées, éventuellement dissociables en fonction des centres d’intérêt et de la disponibilité des candidats (temps partiel ou temps plein).
 
  1. Animation et secrétariat des « Grands Prix » de la SEE
 
Nous remettons, au mois de décembre, des distinctions à des scientifiques ayant fait des travaux remarquables (y compris des étudiants remarqués pour leurs travaux de fin d'études); nous attribuons aussi des grades de membres seniors ou émérites. Parmi les missions confiées à la personne recherchée sous l’autorité des adhérents responsables de l’activité, figurent la publicité de ces prix et distinctions, la recherche de candidats, le fonctionnement et le secrétariat des jurys, l'organisation de la cérémonie finale.
 
  1. Appui à la préparation de congrès internationaux
 
Pour préparer plusieurs congrès programmés pour l’année 2019, le titulaire se verra confier diverses missions en appui à la responsable des congrès internationaux,  touchant notamment :
  • A la communication autour de ces événements,
  • A la gestion des sites web correspondants,
  • Aux aspects logistiques (organisation des sites, pilotage des prestataires…),
  • Aux inscriptions,
  • Etc.
 
Lieu de travail :
 
SEE, 17 rue de l’Amiral Hamelin 75 016 PARIS 
 
Pour tous renseignements et pour adresser sa candidature
 
Jacques HORVILLEUR, secrétaire général de la SEE
Tél : 06 10 65 20 15
jacques.horvilleur@see.asso.fr 


Olivier Rioul nous offre enfin cette traduction du livre de Claude Shannon aux éditions Cassini.

L'ouvrage est référencé dans le Club technique ISIC 

Présentation de l'éditeur :

Les idées de Shannon, qui forment la base de ce qu’on appelle aujourd’hui théorie de l’information, ont joué un rôle essentiel aussi bien dans l’avènemement de l’ère informatique moderne (sans elles, aucun ordinateur, aucun téléphone, aucun réseau ne pourrait fonctionner) que dans les sciences humaines, et en biologie.

On les retrouve partout où on étudie la transmission ou la conservation de l’information : psychologie, linguistique, biologie de l’ADN, des organismes, du cerveau. À la source des disciplines appelées aujourd’hui sciences de l’information et de la communication, sciences cognitives, neurosciences, on trouve encore Shannon, et le modèle général de la communication entre systèmes de Shannon se retrouve aussi dans les cours faits aux cadres du marketing, aux futures professeurs ou aux futures infirmières.

L’article de Shannon est rédigé dans un style simple et accessible, mais il devient technique au bout de quelques dizaines de pages. C’est pourquoi l’éditeur de la version originale l’a fait précéder d’un article de vulgarisation rédigé par son collègue et supérieur de l’époque Warren Weaver.



En raison d'un problème technique intervenu chez notre imprimeur, le numéro 2018/02 de la Revue de l'électricité et de l'électronique, déjà en ligne sur ce site depuis quelques jours, ne sera diffusé que dans le courant de la semaine du 27 mai.
Nous prions les abonnés à la version imprimée de la REE de bien vouloir nous excuser pour ce retard.
 
Bien cordialement.
Jacques Horvilleur


Deux rappels concernant la Conférence Française de Photogrammétrie et de Télédétection (CFPT'2018) sur le campus cité Descartes (25 au 28 juin 2018)
https://sfpt2018.ign.fr/
  • l'appel à papiers courts (soumission sur 2-3 pages) est ouvert jusqu'au 26 mars 2018. Cet appel vise à encourager les soumissions de travaux de qualité, en cours ou à discuter, en particulier (mais pas seulement) de la part de partenaires industriels. Le format de soumission est disponible sur le site de la conférence: https://sfpt2018.ign.fr/instructions_auteurs
  • Les propositions d’ateliers et de tutoriaux pour la CFPT'2018 sont à soumettre pour le mardi 20 mars 2018. Tous les détails ici: https://sfpt2018.ign.fr/appel-tutoriaux.


Editorial : 2018, année de l'IoT
« L’Internet des objets 2018 – Marchés, technologies, cybersécurité ».
Tel est le titre de l’étude publiée à la fin de l’année 2017 dans le cadre d’un numéro spécial de la REE.
Rédigé à l’issue des travaux d’un groupe réunissant de grands acteurs industriels et les meilleurs spécialistes du domaine, ce document de 300 pages constitue une référence pour tous ceux qui s’intéressent à l’IoT ou qui souhaitent en tirer parti. Ils sont déjà une centaine à en avoir fait l’acquisition.
 
Dans le prolongement de ce succès, il est naturel que la SEE soit présente au salon IOT World’2018, qui se tiendra les 21 et 22 mars pour sa 3ème Edition au Parc des expositions de la Porte de Versailles. Nous vous invitons à venir nous y retrouver, dans le cadre de ce salon professionnel d’envergure nationale qui, sur près de 6000 m², regroupera près de 160 exposants et partenaires et proposera 40 conférences et ateliers. Sur le stand de la SEE, vous pourrez évidemment acheter notre étude (à un tarif préférentiel) et vous abonner à nos revues.
 
Parallèlement la REE continue à explorer tous les sujets se rapportant aux grands défis de notre temps que sont le changement climatique, la transition énergétique ou le défi numérique ;  notre mode de vie de demain, et sans doute notre survie d’après-demain en dépendent, sans parler de l’enjeu que représente le maintien d’une société ouverte et démocratique dans un monde où la concentration des données numériques pourrait être porteuse de menaces. Ce mois-ci, c’est le thème de l’autoconsommation énergétique qui fait la une de notre revue. On y trouve en outre un dossier consacré au développement des techniques de câbles à courant continu haute tension (publié à la suite du symposium Jicable HVDC’17 de Dunkerque).
 
Bien d’autres sujets suivront en 2018, tels que les technologies quantiques, les applications industrielles du laser, la blockchain, la 5G, les éoliennes offshore, l’intelligence artificielle, etc.
 
Dans ces conditions, comment pourrait-on ne pas s’abonner à la REE, ou, au moins, ne pas adhérer à la SEE, cette adhésion ouvrant droit à la consultation de nos deux revues en version numérique. Il en est encore temps pour 2018. S’il fallait un argument supplémentaire pour cela, je vous annonce l’arrivée à la SEE d’une nouvelle collaboratrice, notamment en charge des adhésions, des abonnements, des partenariats et de la publication des revues. Elle s’appelle Mélisande de Lassence. Elle vous attend.
 
Bien cordialement.
 
Jacques Horvilleur
Secrétaire général de la REE


Appel à candidature : Devenez administrateur de la SEE
Chers adhérents,
Nous vous remercions de l’intérêt que vous témoignez à la SEE et de votre participation à ses activités. Nous vous proposons aujourd’hui d’aller plus loin encore dans cet engagement.
En effet ce message a pour objet de procéder à un appel à candidatures en vue du renouvellement partiel du Conseil d'Administration de la SEE. Conformément aux statuts de notre Association, nous rappelons que tout membre à jour de sa cotisation 2018 peut faire acte de candidature. L’Assemblée Générale qui se tiendra le 29 juin 2018 élira les nouveaux membres.
Si vous souhaitez être candidat(e), et vous engager ainsi activement dans le pilotage de notre association à vocation scientifique et technique, merci de bien vouloir adresser une lettre au Président de la SEE à l'adresse du Siège de l'Association: SEE - 17, rue Hamelin 75783 Paris Cedex 16.
Votre lettre devra être accompagnée d'un court CV (800 caractères max) et parvenir au Siège au plus tard le vendredi 30 mars 2018.
 
Très cordialement,
 
Le Secrétaire Général
Jacques HORVILLEUR


Information SEE : A noter dans votre agenda
Deux dates importantes à noter dans votre agenda de 2018:
 
-              le vendredi 29 juin 2018 : assemblée générale de la SEE.
-              le lundi 3 décembre 2018 : soirée des Grands Prix.
 
Ces deux événements seront précédés de réunions de travail consacrées aux activités de notre association et à son évolution.
Réunions ouvertes à tous les membres.


Orbituary: Profound sadness on the passing of Professeur Jean-Louis Koszul (1921-2018+), Friday January 12th 2018, Geometer, Henri Cartan's PhD student, member of Bourbaki, who honored us with his presence at GSI'13 (https://www.see.asso.fr/gsi2013) for Hirohiko Shima keynote on Geometry of Hessian Structures related to Koszul forms and Koszul-Vinberg Characteristic Function.
Jean-Louis Koszul et les structures élémentaires de la Géométrie de l’Information

2017

Ces journées s’articuleront autour de sessions orales et posters. La plupart des sessions seront introduites par des conférenciers invités, présentant l’état de la technique et/ou des développements récents, suivies par des communications ayant fait l’objet d’une sélection par le Comité scientifique. Les langues de travail seront le français et l’anglais.

Principaux thèmes :

  • Observation de l’espace
  • Observation de la terre et de son environnement depuis l’espace
  • Géolocalisation sur terre par systèmes satellitaires GNSS
  • Techniques avancées, radars et interférométrie
  • Géolocalisation des avions et drones sans GPS
  • Développements relatifs à la géolocalisation en téléphonie mobile et pour l’internet des objets, localisation en intérieur et sous terre, big data et localisation prédictive, localisation pour l'industrie 4.0 (robots, etc.)
  • Métrologie et électromagnétisme : les horloges
Date limite de soumission : 24 janvier 2018


GSI2017
The SEE GSIs' conferences bring together pure/applied mathematicians and engineers, with common interest for Geometric tools and their applications for Information analysis. It emphasizes an active participation of young researchers to discuss emerging areas of collaborative research on “Information Geometry Manifolds and Their Advanced Applications”.
 
GSI’17 Best Student Paper sponsored by SPRINGER
Finalists are:
  • Alice Le Brigant, Marc Arnaudon, Optimal Matching Between Curves in a Manifold
  • Kathrin Welker, Optimization in the Space of Smooth Shapes
The Winner is:
Kathrin Welker, Department of Mathematics, Trier University, Germany
 
GSI’17 Best paper sponsored by SPRINGER
The Winners are:
Gaétan Marceau-Caron and Yann Ollivier, Natural Langevin Dynamics for Neural Networks


Editorial : Feu d’artifice !
Par où commencer pour vous présenter les événements de cette fin d’année à la SEE, tant ils sont nombreux et marquants ?
 
Le 4 décembre, une date à noter dans votre agenda
 
Pour ne pas l’oublier, commençons par la cérémonie de remise des Grands Prix 2017, car c’est chaque année une soirée que ne veulent pas manquer les amis de la SEE : C’est le 4 décembre, à partir de 17 heures, à l’Espace Hamelin, que se tiendra cet évènement phare de l'Association, occasion de remettre plusieurs Prix et Médailles de grand renom ainsi que les diplômes Emérites et Seniors SEE, et d'honorer les chercheurs de notre communauté ayant réalisé des percées scientifiques et technologiques particulièrement marquantes dans leur domaine.
 
Cette année encore, cette cérémonie sera précédée de réunions de travail auxquelles sont cordialement invités tous ceux que le présent et l’avenir de la SEE intéressent : on y traitera notamment, à partir de 10 heures, des activités des Groupes régionaux et des clubs techniques et, à partir de 14 heures, des grands « chantiers » prioritaires visant à assurer l’avenir de notre association.
 
Une publication de la SEE qui fera date : l’étude IoT 2018 – Marchés, technologies, cybersécurité.
 
Paraissant le 20 novembre, cette étude dresse un bilan de l’état de l’art de l’Internet des objets et en présente, de façon objective, les perspectives technologiques, économiques et applicatives. Rédigée à l’issue des travaux d’un groupe de travail réunissant de grands acteurs industriels et les meilleurs spécialistes du domaine, elle constitue un document de référence unique destiné à tous ceux qui s’intéressent à l’IoT ou qui souhaitent en tirer parti.
 
Jusqu'au 31 décembre 2017, nous vous proposons trois formules pour l’acquérir à un tarif préférentiel. 
 
Dans les semaines suivant cette parution, deux conférences seront l’occasion d’en présenter le contenu et d’insister sur quelques aspects fondamentaux :
  • Le 1er décembre, à Rennes, la conférence organisée par la SEE dans le cadre de l’European-Cyberweek 2017 s’attachera à faire le point des derniers développements dans le domaine de la cybersécurité de l’Internet des objets, notamment à partir des premiers retours d’expérience du terrain, en France et à l’étranger, des évolutions de la technique et des normes et certifications de matériels.
  • Le 13 décembre, à Paris (Espace Hamelin), la soirée d’étude à laquelle vous êtes invités à partir de 17h30 permettra en particulier de présenter des cas d’usage de l’Internet des objets.
 
Deux congrès dont le succès s’annonce…
 
Courant novembre se tiendront deux congrès organisés par la SEE, qui sont maintenant installés dans le paysage scientifique :
  • Du 7 au 9 novembre, à Paris (Mines ParisTech), le congrès GSI’17 rassemblera mathématiciens et ingénieurs réunis par un commun intérêt pour les outils géométriques et leurs applications dans les technologies de l’information.
  • Du 20 au 22 novembre, au Palais des Congrès de Dunkerque, le symposium Jicable HVDC'17 permettra de faire un point complet sur le développement des câbles haute tension à courant continu, et sur les questions techniques et technologiques qu’ils soulèvent.
 
Adhésions : c’est le moment…
 
Après la présentation d’un tel programme, qui démontre la vitalité de notre association, est-il encore nécessaire que je vous rappelle que c’est le moment d’adhérer –ou de renouveler votre adhésion- à la SEE ? Adhérez dès maintenant pour 2018, et vous bénéficierez immédiatement de tous les avantages offerts à nos membres : accès libre aux versions électroniques de nos revues (REE et 3EI), tarifs préférentiels sur toutes nos publications et sur la participation à nos congrès et conférences, etc.
 
Bien amicalement.
 
Jacques Horvilleur
Secrétaire général de la SEE


Marcel Berger greatly contributed to mathematics, through his own publications, for example on holonomy groups, symmetric spaces, curvature pinching and the sphere theorem, spectral geometry or systolic geometry. His influence goes far beyond his research papers. His books and surveys have inspired not only his students, but a much broader audience. Important features of Marcel Berger's mathematical heritage are also his seminar and his influence on the round tables organized by his friend Arthur L. Besse. Marcel Berger's Riemannian geometry seminar held at the Universite Paris VII in the nineteen-seventies and eighties, hosted lectures by both reputable mathematicians and young researchers. For the participants, it was a unique place for lively and informal mathematical discussions and exchanges, as well as inspiration.
IHES event:
 
Marcel Berger is author of these Books :
 
Marcel Berger was a friend of Arthur L. Besse:


La SEE vous convie à sa cérémonie de remise des Grands Prix 2017, l'un des évènements phares de l'Association.
Ce rendez-vous annuel sera l'occasion de remettre plusieurs Prix et Médailles de grand renom ainsi que les diplômes Emérites et Seniors SEE.
La Soirée des Grands Prix est l'occasion d'honorer les chercheurs de notre communauté ayant réalisé des percées scientifiques et technologiques particulièrement marquantes dans leur domaine.


Issue des travaux du Cercle des entreprises de la SEE, l’étude IoT 2018 sera publiée en novembre. Cet ouvrage de référence de plus de 300 pages offre un panorama complet sur l’Internet des Objets, ses marchés, ses technologies et sa cybersécurité pour comprendre l’IoT et le mettre en œuvre.

Madame, Monsieur,

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de l'étude intitulée l’Internet des objets 2018 – Marchés, technologies, cybersécurité.

Cette étude dresse un bilan de l’état de l’art de l’Internet des objets et en présente, de façon objective, les perspectives technologiques, économiques et applicatives. Rédigée à l’issue des travaux d’un groupe de travail réunissant de grands acteurs industriels et les meilleurs spécialistes du domaine, elle constitue un document de référence unique destiné à tous ceux qui s’intéressent à l’IoT ou qui souhaitent en tirer parti.

Jusqu'au 31 décembre 2017, nous vous proposons trois formules pour l’acquérir à un tarif préférentiel :

  • Version imprimée comprenant l’ouvrage de 300 pages couleur (tarif public: 395 € - tarif adhérents SEE: 320 €) ;
  • Version numérique livrée sur clé USB ou par transfert de fichier (tarif public: 340 € - tarif adhérents SEE: 285 €) ;
  • Version duo comprenant une version imprimée de l’ouvrage et la version électronique (tarif public: 445 € - tarif adhérents SEE: 360 €) ;

Vous pouvez passer commande en ligne à cette page

Vous pouvez également nous retourner le bulletin de souscription contenu dans le document de présentation de l’étude accompagné du règlement correspondant, en veillant bien à préciser votre adresse courriel.

 

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,

Très sincèrement,

Jacques HORVILLEUR, Secrétaire général de la SEE

NB : Si vous n'ètes pas encore membre de la SEE et que vous souhaitez bénéficier du meilleur tarif accordé aux membres, Vous pouvez adhérer pour 2018 avec effet immédiat, à cette page



GSI2017
Marcel Berger greatly contributed to mathematics, through his own publications, for example on holonomy groups, symmetric spaces, curvature pinching and the sphere theorem, spectral geometry or systolic geometry. His influence goes far beyond his research papers. His books and surveys have inspired not only his students, but a much broader audience. Important features of Marcel Berger's mathematical heritage are also his seminar and his influence on the round tables organized by his friend Arthur L. Besse. Marcel Berger's Riemannian geometry seminar held at the Universite Paris VII in the nineteen-seventies and eighties, hosted lectures by both reputable mathematicians and young researchers. For the participants, it was a unique place for lively and informal mathematical discussions and exchanges, as well as inspiration.


Actualité : ETTC 2017 Pictures
ETTC 2017
Access to  ETTC 2017 Pictures in the menu


Actualité : Thank you
ETTC 2017
Dear ETTC2017 attendees, authors, chairmen, exhibitors, sponsors.
Thank you for your participation and we hope to see you in 2018 in Nuremberg.
 
The program and organization committees.


La France compte, dit-on, 65 millions de sélectionneurs de son équipe nationale de football, et la plupart sont sans doute convaincus qu’« on ne change pas une équipe qui gagne ».
 
Et pourtant la logique la plus élémentaire devrait nous conduire à la conclusion inverse : comme il n’est pas d’exemple où une équipe ne finisse par perdre un jour ou l’autre, il est indispensable de changer une équipe qui gagne ! Tout l’art du sélectionneur est, à cet effet, de trouver le bon « timing » et les successeurs adéquats.
 
Relativement à cette question, que dire de l’équipe managériale de la SEE ? Question assez délicate pour un secrétaire général, dont le mandat dépend justement du conseil d’administration et de son président…  Mais osons néanmoins quelques observations.
 
La première, c’est que cette équipe gagne : tout d’abord, la pérennité de la SEE dans un contexte compliqué pour les associations, et notamment pour les « sociétés savantes », est en elle-même une victoire. Le renouvellement de ses clubs techniques et la relance de plusieurs de ses groupes régionaux est une promesse pour l’avenir. Le dynamisme de son Cercle des entreprises, qui va lancer son troisième groupe de travail, montre que la SEE trouve sa place dans des problématiques d’importance majeure. Quant à l’établissement de multiples conventions de partenariat avec des entreprises et avec des écoles d’ingénieurs, il prouve que la SEE a retrouvé sa vocation, qui est d’être le lieu de rencontre du monde académique et du monde industriel. Et je ne cite pas notre revue, la REE, dont la qualité est plus que jamais reconnue.
 
Mais qu’en est-il du renouvellement et du renforcement de l’équipe managériale ? C’est certainement, au regard de l’avenir de la SEE, le point le plus préoccupant. Le renouvellement d’une partie du conseil d’administration, s’il a permis d’y accueillir de nouvelles et riches personnalités, s’est aussi traduit par le maintien d’un bureau inchangé. Concernant en particulier le président François Gerin, son mandat a été prorogé au-delà des principes statutaires, ce dont chacun se réjouit compte tenu de son dynamisme, mais ce qui traduit aussi une difficulté réelle. Et que dire du trésorier de l’association, du rédacteur en chef de la REE, de certains membres du comité de rédaction, du secrétaire général, et de quelques autres acteurs majeurs, qui restent passionnés par leur tâche, mais qui se disent aussi, parfois, qu’ils ont « fait leur temps » et qu’ils aimeraient voir des successeurs venir assurer l’avenir de l’association ?
 
Mais voilà : si nous ne manquons pas de supporters, et peut-être aussi, potentiellement, de sélectionneurs, ce sont plutôt les joueurs qui manquent. Certes les salaires ne sont pas ceux du PSG, c’est l’honneur du bénévolat, mais la satisfaction que l’on retire du management des activités de la SEE n’est pas moindre. Et qui n’a pas participé à un comité de rédaction de la REE ne peut pas imaginer combien un humour réconfortant (et parfois ravageur) est propice à un travail efficace !
 
En cette période de vacances, où vous vous interrogez peut-être sur une évolution de vos activités, pensez donc à ne pas rester seulement supporter de votre association mais aussi à vous y engager réellement. Faites connaître vos envies et l’organisation s’adaptera.
 
Nous en avons besoin et vous ne le regretterez pas.
 
Bonnes vacances.
 
Jacques HORVILLEUR


Comme chaque année, à l’occasion de notre assemblée générale, les membres de la SEE ont été appelés à voter pour le renouvellement du conseil d'administration.
Ce vote se traduit par:
  • L’arrivée de deux nouvelles personnalités au sein du conseil :
    • Véronique BONNET, actuellement directrice générale de de l’ESME SUDRIA ;
    • Vincent DELCOURT, ingénieur à la SNCF, responsable des projets d’innovation dans le domaine énergétique au service du système ferroviaire.
  • La réélection de quatre membres du conseil :
    • Florent CHRISTOPHE, animateur du Comité des Conférences et Congrès de la SEE ;
    • Michel DUPIRE, trésorier de la SEE ;
    • Jean-Pierre HAUET, rédacteur en chef de la REE (Revue de l’électricité et de l’électronique) ;
    • Catherine MANCINI, secrétaire de la SEE.