Xampling, conversion analogique-numérique par échantillonnage sous la fréquence de Shannon-Nyquist

Liens

Les convertisseurs analogique-numérique échantillonnent les signaux en respectant le théorème de Shannon-Nyquist, qui stipule que la fréquence d'échantillonnage d'un signal doit être égale ou supérieure au double de la fréquence maximale contenue dans ce signal. Ainsi, plus la bande passante du signal est large, plus le taux d'échantillonnage et la bande occupée par la transmission doivent être élevés pour ne pas perdre d'information. Une équipe du Technion, Haïfa, a récemment proposé une méthode appelée "Xampling", ou échantillonnage sous-Nyquist, qui offre une nouvelle approche pour l'échantillonnage de signaux à large bande en effectuant un pré-traitement de compression analogique avant l'échantillonnage. L'idée est de modéliser le signal comme une union de sous-espaces spécifiques à un domaine fréquentiel afin de réduire de manière conséquente le taux d'échantillonnage et d'échantillonner uniquement l'information qui est requise.
Ces recherches ont fait l'objet d'une publication dans IEEE Transactions on Signal Processing, oct 2011, et IEEE Signal Processing Magazine, nov 2011

Le Xampling comporte deux blocs: une compression analogique utilisant des dispositifs du commerce, puis l'application d'un algorithme nonlinéaire détectant ces sous-espaces avant échantillonage.

 

Groupes / audience: