Onduleurs pour panneaux solaires douze fois moins lourds

Liens

IdealPowerConverters conçoit une architecture d'onduleurs pour panneaux solaires de taille et poids réduits d'un facteur 12.  IPC, basée au Texas, utilise pour le moment deux IGBTs (Insulated Gate Bipolar Transistor) et deux diodes silicium conventionnels, dans une topologie appelée “current-modulation” pour réaliser des commutateurs bidirectionnels en place de l'électronique actuelle. A gauche le coffret IPC 30 kW, 42,6 kg - à droite l'armoire 30 kW actuelle de 546 kg.
Pour le futur, IPC étudie en remplacement avec le Rensselaer Polytechnic Institute et Virginia Tech, un IGBT bi-directionnel (BD-IGBT) capable d'une densité de puissance double, avec un coût et des pertes moitié. © IPC

Solution à comparer à celle présentée récemment par ArrayPower, Californie, qui monte un micro-onduleur sur chaque panneau solaire. La conversion DC-AC au niveau du panneau augmente la puissance disponible de 3 à 10%, mais aussi le coût lié à la microélectronique ajoutée. On est aussi limité à une tension de sortie monophase.

Groupes / audience: