Une force de travail en nuage: "People Clouds"

Liens
Les organisations doivent adapter leur mode de travail et la flexibilité de leurs procédés pour réagir aux variations des marchés et de la demande.
Ceci réclame une gestion quantitative et qualitative des ressources en main d'œuvre. Les moyens de calcul en nuage donnent aux entreprises des capacités inégalées en puissance de calcul et stockage de données. Pour les ressources humaines, les modes traditionnels de gestion ne donnent pas la flexibilité ou la réactivité nécessaires pour faire face à des besoins évolutifs. Une force de travail en nuage, via Internet, fournira une main d'œuvre quantifiable, employée pour des tâches non-automatiques: par exemple la description de textes ou de produits, les traductions, l'indexation ou la classification d'images et de vidéos. Le challenge: la qualité et le niveau du travail accomplis.
L'objectif du projet "People Clouds" est de coordonner un groupe ouvert d'individus de façon que le résultat qualitatif et quantitatif du travail du groupe dépasse un niveau que le travaill individuel de chaque participant ne pourrait atteindre à lui seul. L'idée de base est d'appliquer récursivement des méthodes d'e-services sur une base individuelle. Du contrôle statistique de la qualité, et de la théorie de décision de groupe, une approche intégrée de gestion de la qualité de services électroniques servis par des individus, mise en œuvre et évaluée dans des scénarios de la vie réelle.
KIT – Karlsruhe Institute of Technology – a développé cette approche de gestion intégrée, présentée au CeBIT 2012 à Hanovre, 6-10 mars, après le workshop CrowdNET 2012 de janvier dernier à Karlsruhe.
Groupes / audience: