Récentes images du cœur de notre galaxie envoyées par le satellite Planck

Liens

Les premiers résultats scientifiques de la mission du satellite Planck de l'ESA révèlent de nouveaux indices sur les débuts de l'Univers - y compris des groupes inédits de galaxies éloignées et des échos du Big Bang.

Le téléscope et les instruments de mesure de Planck, ont trouvé des milliers de nouveaux cocons de poudre stellaire dont sont nées les étoiles. La mission a pour but de recueillir des données sur l'arrière-fond de microondes cosmiques, résidus du Big Bang, il y a 1,7 milliards d'années, qui enveloppe toujours l'univers d'un voile de radiation. Lancé le 14 Mai 2009 de Kourou par une fusée Ariane 5, en même temps que l'observatoire spatial infrarouge de l'ESA Herschel, Planck est premier observatoire européen d'étude du Cosmic Microwave Background (CMB) – rayonnement résiduel du Big Bang. L'image ci-dessous de la Voie Lactée, montre le distribution de monoxyde de carbone (CO), une molécule utilisée par les astronomes pour détecter les nuages moléculaires dans le ciel, confirmant la présence de ce brouillard de microondes autour du cœur de la galaxie. Les découvertes de Planck devraient aider la construction d'un modèle plus détaillé du cosmos. "The images reveal two exciting aspects of the galaxy in which we live", selon le scientifique de la mission Planck Krzysztof Gorski, du NASA - Jet Propulsion Laboratory et de l'Observatoire polonais de Varsovie. "They show a haze around the center of the galaxy, and cold gas where we never saw it before".
planck

Groupes / audience: