Votez SEE !

Portrait de Jacques Horvilleur
Chers amis,
 
La campagne électorale bat, comme dit l’autre, son plein, avec des débats qui abordent parfois des questions fondamentales pour notre avenir commun, même si l’approche politicienne est souvent frustrante pour le scientifique ou même, simplement, pour un esprit rationnel. Celui-ci trouvera matière à éclairer son jugement dans les publications de la SEE et dans les débats de ses clubs techniques et de ses groupes régionaux. Prenons quelques exemples :
  • La transition énergétique : la France doit-elle investir massivement dans des programmes visant à prolonger la vie de ses centrales nucléaires, qu’EDF désigne sous le nom de « grand carénage » ou faut-il en priorité accélérer le développement des énergies renouvelables ? Sur le volet nucléaire, le dernier numéro de la REE vous apportera un éclairage précieux.
  • Sur le développement des énergies renouvelables, et leur insertion jusque dans des micro-réseaux, ne ratez pas le prochain numéro de la REE, et intéressez-vous aux travaux du club technique « Stockage et Moyens de Production », présidé par Claire Lajoie-Mazenc ; lors de la première soirée-débat qu’elle a animée le 28 février, un large panel d’intervenants nous a fait entrevoir quelques-uns  multiples aspects auxquels ce club va s’intéresser.
  • Les aspects géopolitiques ne nous sont pas non plus étrangers, comme peuvent en témoigner les 80 personnes qui ont participé, le 23 mars, à la soirée-débat du club « Systèmes Electriques » consacrée aux réseaux africains, tant il est vrai que l’électrification de l’Afrique est un sujet majeur pour l’Europe, à la fois sous l’angle de la croissance économique et des migrations humaines.
  • Et comment ne pas citer la cybersécurité, qui est au cœur des travaux de notre cercle des entreprises et de l’un de nos nouveaux clubs techniques ? Elle a fait une entrée remarquée dans les débats présidentiels, au point que l’un des candidats, pourtant d’ordinaire plus familier de la problématique des loups et des ours des Pyrénées, a proposé d’en faire l’objet d’une quatrième armée ?
 
Nos candidats suivraient-ils les travaux de la SEE, ou plutôt ne devrions-nous pas, parfois, leur conseiller de le faire, quitte à leur offrir une adhésion à notre association…
 
A chacun d’entre vous, je rappelle au demeurant que l’adhésion n’est pas chère et qu’elle offre des avantages multiples, dont l’accès gratuit aux versions électroniques de nos revues et des tarifs préférentiels à toutes les manifestations que nous organisons. Pour 2017, il est encore temps de vous inscrire !
 
A propos d’adhésions, je veux souhaiter la bienvenue à de nouveaux partenaires qui nous ont rejoints très récemment : côté partenariats académiques, l’école ESME Sudria de Lyon ; côté partenariats « entreprises », l'Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX. Plusieurs conventions avec d’autres partenaires vont être prochainement signées. Leur confiance nous honore. Qu’ils soient ici remerciés.
 
Bien amicalement.
 
Jacques Horvilleur
Groupes / audience: