Conforter et pérenniser la SEE : les actions engagées

Portrait de Jacques Horvilleur
La cérémonie des Grands Prix, organisée cette année le 7 décembre, a été, comme de coutume, précédée d’une réunion de travail ouverte à tous les responsables d’activités de la SEE. Responsables de clubs techniques, de groupes régionaux ou de publications, organisateurs de manifestations, administrateurs de la SEE, une trentaine d’entre eux avaient répondu à l’appel du président et ont consacré une pleine journée à cette réflexion collective sur l’avenir de notre association.
 
Illustrée par la présentation de quelques réussites de l’année écoulée, la journée a été principalement consacrée à l’identification et à l’organisation concrète d’actions de nature à pérenniser et à conforter la SEE.
 
Parmi les réussites exposées, on a particulièrement noté la tenue très récente de deux congrès (Geometric Science of Information, du 28 au 30 octobre à l’Ecole Polytechnique, et MATPOST 2015, du 24 au 26 novembre à Lyon), et surtout la publication de notre Livre Blanc sur la cybersécurité des réseaux électriques intelligents, fruit d’un travail très important mené au sein du Cercle des Entreprises. Cette dernière réussite ne doit pas rester unique et de nouveaux sujets porteurs, discutés le 7 décembre, vont être proposés au Cercle des Entreprises.
 
S’agissant des actions concrètes de confortement de la SEE, les travaux se déroulent dans le cadre des quatre « chantiers » engagés à la suite de la dernière assemblée générale de l’association. Ces chantiers concernent :
  • L’attractivité vis-à-vis des jeunes générations : les actions qui s’engagent concernent le développement de liens avec les étudiants et doctorants au travers des écoles, universités et GDR, des junior entreprises, des associations d’anciens élèves, des réseaux sociaux et des suites à donner à nos « grands prix »..
  • La recherche de nouvelles entreprises partenaires : tout en renforçant nos liens avec nos grands partenaires traditionnels, nous irons à la rencontre de PME innovantes ou de labos universitaires, en multipliant les occasions de rencontres (journées d’étude, etc.)
  • Le développement des activités et des services : dans ce domaine, le groupe a été particulièrement prolifique, ouvrant de multiples pistes s’appuyant sur nos points forts actuels (publications, Congrès) : multiplication et démultiplication des manifestations, offre de formation et d’expertise, etc.
  • Le renforcement et la relève future de nos « forces vives » : toutes ces actions exigent des ressources et, à terme, le remplacement des plus anciens lorsqu’ils décideront de passer la main. Une recherche directe est engagée qui s’appuiera aussi sur les partenariats avec les entreprises et le monde académique.
 
Cette journée a montré que l’ambition de la SEE est toujours aussi forte et que les idées ne manquent pas.
Il reste maintenant à poursuivre et amplifier les actions.
 
Pour cela, toutes les bonnes volontés seront les bienvenues.
 
A chacune et chacun d'entre vous, je souhaite une heureuse année 2016 !
 
Jacques HORVILLEUR