Le frittage sélectif par laser appliqué à la construction d'un drone - Université de Southampton

Liens
SULSA (Southampton University Laser Sintered Aircraft) est un drone (UAV - Unmanned Air Vehicle) de 2m d'envergure, qui vient d'être présenté, et qui a été entièrement réalisé par une technique analogue à l'impression. Il a été "imprimé" sur une machine de frittage sur nylon EOS EOSINT P730, qui réalise des objets 3D couche par couche.
Les différentes pièces du drone sont assemblées très rapidement par encliquetage sans aucun outillage.
Le frittage sélectif par laser  (SLS-Selective Laser Sintering) est une méthode
de prototypage rapide stéréolithographique, qui permet de créer des objets 3D, strate par strate, à partir de poudres frittées ou fusionnées (sans phase liquide) grâce à l'énergie d'un faisceau laser de forte puissance. Sous l'effet de la chaleur, les grains se soudent entre eux, ce qui fournit de la cohésion à la pièce. Par la variété des matériaux pouvant être utilisés, une large gamme d'applications est possible. De l'aérospatial à l'électronique en passant par l'automobile, SLS permet d'accélérer la conception, le développement et l'introduction sur le marché de nouveaux produits. Le développement industriel de cette technique date des années 1980 et fut initié aux États-Unis.
Pour une réalisation de fonderie, par exemple, ce procédé permet d'obtenir des modèles grandeur nature plus économiquement et plus rapidement qu'en les taillant dans la masse. Cependant, ces modèles, moins rigides, seront limités à la fabrication de quelques pièces seulement, et bien adaptés à la réalisation de prototypes ou de moules.
Groupes / audience: