Prix Aymé Poirson 2014: une personnalité éminente de la SEE distinguée par l'Académie des Sciences

Le prix Aymé Poirson, décerné par l'Académie des Sciences dans la catégorie "Applications de la Science, a été attribué cette année à notre collègue Frédéric Barbaresco, Ingénieur R&D à la Direction technique du groupe Thales dans le département des développements avancés à Limours pour ses travaux sur le radar qui en ont fait un expert incontesté du domaine.

A partir des travaux de Fréchet, Frédéric Barbaresco a imaginé une approche totalement nouvelle du radar Doppler basée sur une géométrie différentielle associée aux matrices de covariance du signal, qui permet de bien meilleures probabilités de détection des cibles. On lui doit notamment le développement de traitements radar pour la détection de petites cibles lentes, des traitements d'antennes pour le filtrage résistant aux brouilleurs ou plus récemment le contrôle des tourbillons de sillage des avions (Cf. REE 2013-3 p. 84). Ses travaux sont incontournables pour la conception et le développement de tout nouveau radar.

La SEE au sein de laquelle Frédéric a exercé de nombreuses responsabilités, est heureuse d'adresser ses plus vives félicitations au nouveau lauréat de ce prix prestigieux qui lui a été remis par M. Bertrand Meunier, vice-président (et futur président) de l'Académie des Sciences lors de la remise solennelle des Grands Prix de l'Académie le 14 octobre 2014.

A noter que le précédent prix de l'Académie des Sciences obtenu dans le domaine du traitement du signal remonte à 1977 lors de son attribution à Henri Mermoz, directeur scientifique du laboratoire de détection sous-marine du Brusc à Toulon, pour ses travaux sur le traitement du signal et de la détection sous-marine.

 

Groupes / audience: