Les Prix Jeunes en région et le prix André Blanc-Lapierre

La SEE veut amplifier son action en direction des Jeunes. Ceci se traduit par exemple par une politique d'adhésions à tarifs  préférentiels pour les étudiants et les jeunes actifs, l'instauration de tandems parrain-filleul (adhésions groupées) ou encore par une politique volontariste de partenariat avec certaines Ecoles en vue de la diffusion électronique des dossiers scientifiques et techniques des numéros de la REE à leurs élèves.

Mais l'un des outils traditionnels dont dispose déjà l'Association SEE depuis longtemps réside dans l'attribution de prix organisés au niveau régional pour récompenser les jeunes gens ayant participé à la rédaction d'un projet de fin d'études au niveau Master 2 ou en dernière année d'Ecole d'Ingénieur, effectué dans l'année. Les conditions d'éligibilité sont rappelées sur le site de la SEE (rubrique Prix et distinctions).

Dans la pratique, cet outil est inégalement utilisé par nos différents groupes régionaux, certains n'ayant pas  trouvé l'aide nécessaire au plan local pour organiser une telle compétition en 2013. Ceci a pour effet de privilégier certaines régions, voire certains Etablissements, au moment où les lauréats régionaux sont regroupés pour concourir à l'attribution du Trophée national Jeunes, le réputé prix André Blanc-Lapierre..

Le Bureau de la SEE forme donc le voeu que les Prix Jeunes régionaux fassent l'objet d'une publicité accrue sur tout le territoire en 2014 afin que l'opportunité de voir leurs meilleurs éléments récompensés soit mieux perçue par les Enseignants des Etablissements d'enseignement supérieur et par les Entreprises qui voudront bien les aider dans l'organisation de ces évènements. On consultera avec intérêt par exemple le site de la SEE Midi-Pyrénées qui accorde à cette récompense toute l'importance qu'elle mérite (lien).

 Un récolement plus complet des candidats potentiels débouchant sur une  répartition plus homogène au sein des régions, puis au niveau national, est une condition indispensable pour que les Trophées régionaux, puis le prix André Blanc-Lapierre, désignent des lauréats représentatifs des meilleurs élèves des territoires concernés.