Cornell développe une caméra tête d'épingle sans lentille

Liens

Pixel perfect - Le dispositif microscopique de Cornell tient sur une tête d'épingle, ne comporte pas de lentille ou de partie mobile, coûte quelques centimes, et pourrair révolutionner des domaines allant de la chirurgie à la robotique .

La caméra est née dans le labo d'Alyosha Molnar, Cornell assistant professor of electrical and computer engineering, et a été développée par un groupe conduit par Patrick Gill, postdoctoral associate. Leur prototype, detaillé en ligne dans le journal Optics Letters (6 Juillet 2011), est épais de 10 micros et large d'un demi millimètre. La caméra résoud des images de 20 pixels – pas une qualité de studio photo, mais suffisante pour voir des choses qu'on ne pouvait pas distinguer jusqu'à présent.

C'est une puce de silicium dopé, qui n'a pas besoin de traitement hors puce. Son coût de quelques centimes est à comparer aux dispositifs déjà commercialisés au niveau du dollar ou plus et réclamant des moyens de focalistion non négligeables.

La caméra est constituée d'un réseau dit Planar Fourier Capture Array (PFCA) utilisant les principes de la transformée de Fourier. Chaque pixel du réseau PFCA fournit une composante de la transformée de Fourier de l'image.

Même si certains des élèments de la transformée de Fourier peuvent être utilisés sans traitement, un peu de calcul est utile pour retrouver l'image.

Groupes / audience: