Une nouvelle forme de récupération de l'énergie des vagues

Liens

Une créature marine inhabituelle émerge du Loch Ness en Ecosse: un monstrueux beignet en anneau flottant.

La jeune pousse dans le domaine de l'énergie des vagues, AWS Ocean Energy, y a récemment expérimenté ce nouveau dispositf de récupération de l'énergie des vagues. Maintenant, grâce à un soutien financier d'Alstom, unev de 60 mètres de diamètre pourrait rapidement des mégawatts.

L'appareil est divisé en cellules, constituées chacunes d'un diaphragme en caoutchouc gonflable et d'une turbine à air bidirectionnelle. Chaque cellule fait face aux vagues. Le diaphragme se contracte au passage de la vague, forçant l'air au travers des turbines génératrices. Puis l'air passe dans une chambre de collection centrale ou dans un autre diaphragme de l'anneau, entrainant une turbine à chaque passage.

Le 21 juin 2011, Alstom a fait un investisement  de plusieurs millions de dollars qui permettra à la Société basée à Inverness, d'augmenter la taille d'un futur appareil AWS-III, son dispositif générateur.

"AWS-III peut fournir deux kilowatts par tonne d'acier constitutif" selon les industriels. "Quatre fois plus que tous les dispositifs existants. ". Mais l'avenir de cette industrie dépend fortement des incitations financières des gouvernements (britannique dans ce cas particulier, mais aussi des autres ailleurs).

Groupes / audience: