IFIP France

Guy Doumeingts Contacter cette personne

Organisation

Président

Guy Doumeingts

Président du comité d'organisation

Guy Doumeingts

Partenaires

Manifestations

Format : 2018-08-17
Format : 2018-08-17

2013

Web Science is the emergent science of the people, organizations, applications, and of policies that shape and are shaped by the Web, the largest informational artifact constructed by humans in history. Web Science embraces the study of the Web as a vast universal information network of people and communities. As such, Web Science includes the study of social networks whose work, expression, and play take place on the Web. The social sciences and computational sciences meet in Web Science and complement one another: Studying human behavior and social interaction contributes to our understanding of the Web, while Web data is transforming how social science is conducted. The Web presents us with a great opportunity as well as an obligation: If we are to ensure the Web benefits humanity we must do our best to understand it.


iweil2013.jpg
The ability to collaborate becomes increasingly a critical success factor for a sustainable economy and society. Therefore, information, services and processes of enterprises should be designed and implemented accordingly, to enable easy and flexible interoperability.


2012

hcse2012_banniere.png
HCSE (Human-Centred Sofware Engineering) est la quatrième édition d’une série de conférences internationales dont l’objective principale est de promouvoir l’intégration des recherches scientifiques dans les domaines de l’Interaction Homme-Machine (IHM) et du Génie Logiciel (GL).


In the global economic world and new networked environment, the success of an enterprise more and more depends on its ability to seamlessly interoperate with other agile enterprises. Enterprise collaboration, interoperability and services are important approaches to empower enterprises for creating new business value in global competition. The IFIP IWEI (International Working Conference on Enterprise Interoperability) conferences, which are held by the IFIP TC5 WG 5.8 (Enterprise Interoperability), aim at identifying and discussing challenges and solutions with respect to enterprise interoperability, both at the business and the technical level. Since 2008, three IFIP IWEI conferences have been held in Munich(2008), Valencia(2009) and Stockholm(2011) respectively. In September 2012, the IFIP IWEI conference will be held in Harbin, China. This conference focuses on collaboration, interoperability and services for networked enterprises, and will promote to develop the scientific foundation for enterprise collaboration and interoperability, the framework for addressing interoperability challenges from different viewpoints, the new IT and business approaches for enterprise interoperability, the methods and models to evaluate interoperability solutions, and the practical solutions of enterprise interoperability. 


Nouvelles

Jean Carteron nous a quittés  le 22 juillet dernier, à la suite d’une longue maladie.
Jean Carteron a été un pionnier de l’Informatique en France, contribuant à la création de l’AFCET (Association Française de Cybernétique Economique et Technique) et de l’IFIP (International Federation for Information Processing).
La SEE, le représentant Français à l’IFIP qui a pris la succession de l’AFCET, s’associe à l’hommage qui est rendu à Jean Carteron.

Jean Carteron (X 1945, ENSTélécom) dirigea en 1950 le bureau de calcul des filtres téléphoniques des PTT, puis entra chez EDF en 1953 avec mission de développer le calcul électronique, ce qui le conduisit à effectuer en 1954 un stage chez Maurice Wilkes à Cambridge. En quelques années, il constitua l'un des plus grands centres de calcul scientifique d'Europe, tout en enseignant à Supélec et à l'Université. 
Il participa en 1957 à la création de la société savante des informaticiens français (AFCAL, devenue plus tard l'AFCET), puis de l'IFIP, la fédération internationale des associations de ce secteur, où il exerça longtemps des responsabilités.
Il quitta le secteur public en 1963 pour prendre la direction d'une filiale du groupe SEMA. Simultanément il contribuait à définir une politique de modernisation de l'industrie informatique française, dans les commissions de la DGRST et du Commissariat au Plan.
Sa vie professionnelle prit un tournant décisif en 1969 lorsque Jean Carteron fonda la STERIA, dont il allait faire l'une des grandes SSII européennes. Il a raconté cette aventure dans un bon ouvrage, "Steria:  30 Ans de Création Continue" (Le Cherche-Midi, 1999), un témoignage de grande valeur sur l'histoire de l'informatique en France.
 
Pierre Mounier-Kuhn
 
Une cérémonie d'adieu et d'hommages en région parisienne sera organisée par la famille à l’automne
 
You will find enclosed the last IFIP News (June 2011).
 
The report on IWEI 11 is included.
 
L’informatique française se regroupe afin de faire face aux défis internationaux. La SIF devient le représentant de la France auprès de la société savante internationale IFIP.
L’informatique, au niveau mondial, est organisée autour de grandes structures qui regroupent entreprises, organismes de recherche, universités et sont régulièrement associées à des questions de normalisation, d’organisation du débat scientifique, de formation. Y être représenté est fondamental pour un pays comme la France.
Afin de mieux assurer la présence de la France, cinq organisations* se sont regroupées dans un consortium et ont demandé à la Société informatique de France de les représenter au sein de l’International Federation for Information Processing (IFIP), l’une des principales sociétés savantes internationales dans le domaine de l’informatique et des sciences de l’information et de la communication, créée en 1960 sous l’égide de l’UNESCO.
 
* CNRS, IMT (Institut Mines-Télécom), Inria, SEE (Société de l’Electricité, de l’Electronique et des TIC) et SIF (Société informatique de France)
Pour en savoir plus, lire le communiqué IFIP France joint.
160203-communique_ifip_france.pdf