Bureau du CC SEE/IFIP

Guy Doumeingts Contacter cette personne

Partenaires

Sous-groupes/sites

Manifestations

Format : 2018-02-17
Format : 2018-02-17

Nouvelles

Jean Carteron nous a quittés  le 22 juillet dernier, à la suite d’une longue maladie.
Jean Carteron a été un pionnier de l’Informatique en France, contribuant à la création de l’AFCET (Association Française de Cybernétique Economique et Technique) et de l’IFIP (International Federation for Information Processing).
La SEE, le représentant Français à l’IFIP qui a pris la succession de l’AFCET, s’associe à l’hommage qui est rendu à Jean Carteron.

Jean Carteron (X 1945, ENSTélécom) dirigea en 1950 le bureau de calcul des filtres téléphoniques des PTT, puis entra chez EDF en 1953 avec mission de développer le calcul électronique, ce qui le conduisit à effectuer en 1954 un stage chez Maurice Wilkes à Cambridge. En quelques années, il constitua l'un des plus grands centres de calcul scientifique d'Europe, tout en enseignant à Supélec et à l'Université. 
Il participa en 1957 à la création de la société savante des informaticiens français (AFCAL, devenue plus tard l'AFCET), puis de l'IFIP, la fédération internationale des associations de ce secteur, où il exerça longtemps des responsabilités.
Il quitta le secteur public en 1963 pour prendre la direction d'une filiale du groupe SEMA. Simultanément il contribuait à définir une politique de modernisation de l'industrie informatique française, dans les commissions de la DGRST et du Commissariat au Plan.
Sa vie professionnelle prit un tournant décisif en 1969 lorsque Jean Carteron fonda la STERIA, dont il allait faire l'une des grandes SSII européennes. Il a raconté cette aventure dans un bon ouvrage, "Steria:  30 Ans de Création Continue" (Le Cherche-Midi, 1999), un témoignage de grande valeur sur l'histoire de l'informatique en France.
 
Pierre Mounier-Kuhn
 
Une cérémonie d'adieu et d'hommages en région parisienne sera organisée par la famille à l’automne