Désencrage par laser d'un papier imprimé

La démonstration vient d'en être donnée par une équipe de Cambridge, qui publie le résultat de ses essais dans les "Proceedings of the Royal Society A", 14 mars 2012
De même que les imprimantes utilisent la chaleur pour déposer l'encre, le désencrage la vaporise, sans attaquer le papier. Des impulsions laser vert courtes sont absorbées par l'encre noire, la vaporisent, et traversent le papier sans l'endommager. Le seul risque était de transférer la chaleur de l'encre vers le papier. Ceci est évité par l'emploi d'impulsions très courtes (picosecondes). Il est alors possible de réutiliser la feuille de papier (jusqu'à cinq fois).
Il reste maintenant à intégrer cette techniques dans les photocopieurs. Les processus de recyclage actuels des papiers emploient des méthodes complexes et lourdes pour les désencrer avant récupération.
Cette étape du recyclage pourrait donc aussi être allégée.

Groupes / audience: