3EI 2011-65

Version papier
Prix du numéro : 12.00 €

Abonnez-vous

Prix de l'abonnement/accès :
Prix de l'abonnement/accès :
Prix de l'abonnement/accès : 30.00 €
Télécharger Le téléchargement implique l’acceptation de nos conditions d’utilisation

Résumé : Dans les années 90, de nombreux travaux (« Puzzles », REM, GIC, ..) portant sur une représentation causale des convertisseurs ont permis d’énoncer des règles de conception, d’association, de commande, de gestion thermique, … , positionnant ainsi les convertisseurs comme des acteurs à part entière du traitement de l’Energie et leur donnant un formalisme compatible avec celui des sources, charges et éléments de stockage énergétiques parfaitement décrits par les Graphes de Liens. Ainsi, LE convertisseur est devenu une entité susceptible d’être déclinée et a donné naissance à de nouvelles architectures « fractales » résultant de l’association de plusieurs convertisseurs élémentaires pouvant élargir grandement le domaine des performances en puissance mais aussi en disponibilité, redondance, reconfiguration, … à tel point que l’on commence à trouver ce type d’association sous forme de «petits» modules industriels permettant d’étendre ces bénéfices à des domaines de plus grande diffusion. Ces nouvelles architectures ne peuvent, évidemment, que tirer profit des avancées technologiques concernant les matériaux, l’encapsulation, la thermique, l’hybridation, l’intégration … en attendant sans doute de nouvelles avancées venant des nanotechnologies.